Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Une mutinerie dans une prison retransmise par CNN pour justifier une intervention des Etats-Unis

17 Mai 2018, 17:16pm

Publié par Bolivar Infos

 

Resumen Latinoamericano informe que mercredi, dans la prison El Helicoide, s'est produit une mutinerie d'abord de prisonniers de droit commun et ensuite de plusieurs « hommes politiques  en prison» pour terrorise ont pris la direction de la situation et ont commencé à dénoncer grâce à des vidéos (que CNN et Telemundo ont reprises) qu'ils sont « torturés » et qu'ils veulent parler avec le Procureur Général Tarek William Saab. Dans la prison était présent un citoyen étasunien (proche du sionisme) Joshua Holt, pour lequel l'ambassade des Etats-Unis à Caracas adresse une réclamation « urgente » et « rend responsable le Gouvernement de Maduro de ce qui pourrait arriver. »

 

Ce qui est hallucinant, c'est que les prisonniers accusés de terrorisme se donnent le luxe d'aller à la télévision avec la complicité ouverte de CNN et de ses journalistes qui montrent 

que « la situation à El Helicoide est très grave. » Comme on le voit, un grand montage à quelques heures des élections par lequel on cherche une excuse pour une intervention des Etats-Unis au Venezuela.

 

Rapport de Mission Vérité, 16 mai 2018 

 

Aujourd'hui a eu lieu à El Helicoide (SEBIN) une mutinerie organisée par des prisonniers. Selon le journaliste Eligio Rojas, le conflit a débuté grâce à des prisonniers de droit commun qui ont eu connaissance de la planification de cette sorte de soulèvements internes.

 

Sur les vidéos qu'on a pu voir, les destructions provoquées par les prisonniers de droit commun sont rapidement passées au second plan, « la direction » de la mutinerie a été prise par des hommes politiques très médiatiques emprisonnés comme Daniel Ceballos et Lorent Saleh.

 

Face à cela, nus pouvons inférer qu'il y a eu une distribution des rôles préméditée dans laquelle les prisonniers de droit commun ont été utilisés pour provoquer la première vague de violence tandis que les hommes politiques emprisonnés se chargeaient de garantir l'impact médiatique de cette manœuvre.

 

Ce cadre opérationnel suggère que cette action a été coordonnée entre les prisonniers de droit commun et les hommes politiques emprisonnés qui avaient la logistique nécessaire (téléphones intelligents, connexion à internet, etc...) pour attirer l'attention de l'opinion publique grâce aux réseaux sociaux.

 

A quelques minutes de la mutinerie, des journalistes de la chaîne Telemundo de Miami, en coordination avec des journalistes locaux ont diffusé largement l'opération presque en temps réel. Une chose importante qui, au-delà de la coordination de l'opération en soi, a servi à chasser Henri Falcón de l'ordre du jour politique quelques heures après l'échec de la protestation organisée par la MUD.

 

Joshua Holt, d'origine étasunienne, impliqué dans la préparation d'actes terroristes et incarcéré à El Helicoide depuis l'année dernière, est entré en scène quelques minutes après, ajoutant un élément à la manoeuvre à l'extérieur en entraînant des « soutiens » internationaux automatiques après le soulèvement.

 

L'Ambassade des Etats-Unis est intervenue rapidement par l'intermédiaire de son chargé d'affaires Todd Robinson, ce qui pourrait montrer un renforcement des tensions diplomatiques actuelles entre les Etats-Unis et le Venezuela.

 

Par son profil, son traitement dans les médias et la focalisation sur Holt (qui a annoncé qu'ils voulaient l'assassiner), l'opération est destinée à créer les conditions pour donner de l'oxygène aux porte-parole du Gouvernement étasuniens concernant le Venezuela en utilisant la citoyen étasunien pour camoufler les prochaines manœuvres contre le pays.

 

Cette dénonciation s'oppose à la situation réelle dans les prisons : l'Etasunien et d'autres hommes politiques emprisonnés s'exprimaient tranquillement et montraient des conditions physiques qui contredisaient le récit « d'otages torturés » par les services de sécurité de l'Etat.

 

A quelques jours des élections et sans avoir pu échauffer la rue avec la protestation organisée par la MUD, cet événement montre une certaine insistance pour provoquer des actions de trouble social pour porter préjudice aux élections présidentielles de dimanche prochain.

 

En l'absence d'hommes politiques ayant une crédibilité et une ascendance sur la population, l'aile extrême de l'opposition délègue à ces agents de seconde main, ceux qu'on appelle « les prisonniers politiques » la création de situations de violence soutenues par le poids diplomatique du chargé d'affaires des Etats-Unis Todd Robinson.

 

Salvador Lucchese, ami intime de Ceballos, a prévenu qu'ils pourraient essayer de le tuer. Une déclaration qui tend vers le besoin du « danger de mort nécessaire » qu'ils n'ont pas pu provoquer avec la mobilisation d'aujourd'hui.

 

L'opposition noyautée par le Front Large Venezuela Libre cherche à provoquer un déchaînement, une crispation sociale qui favoriserait la mobilisation d'acteurs de la violence de rue en tant que « réponse politique » aux élections du20 mai.

 

Le Procureur Général Tarek William Saab a réagi officiellement sur place en créant une commission spéciale pour discuter avec les prisonniers et résoudre le conflit pacifiquement.

 

Analyse à chaud de de misionverdad.com

 

L'Ambassade des Etats-Unis fait circuler ce message sur les réseaux sociaux

 

US Embassy, VE‏Cuenta verificada @usembassyve

Nous sommes très préoccupés par la mutinerie à El Helicoide. Joshua Holt et d'autres citoyens étasuniens sont en danger. Le Gouvernement du Venezuela est directement responsable de leur sécurité et nous le rendrons responsable s'il leur arrive quelque chose.

 

14:24 – 16 may. 2018

 

Tarek William Saab‏Cuenta verificada @TarekWiliamSaab

Devant les faits survenus aujourd'hui au siège du SEBIN Helicoide, nous avons donné des instructions à une commission du @MinpublicoVE pour qu'elle se rende sur les lieux. Cette délégation a parlé avec des représentants des prisonniers et doit s'occuper de leurs demandes.

 

Source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2018/05/16/venezuela-con-la-complicidad-del-gobierno-de-ee-uu-y-periodistas-afines-se-intento-crear-una-situacion-carcelaria-que-provocaria-una-eventual-intervencion-de-washington-el-gobierno-bolivariano-frust/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2018/05/venezuela-une-mutinerie-dans-une-prison-retransmise-par-cnn-pour-justifier-une-intervention-des-etats-unis.html