Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Amérique Latine : Communiqué officiel du Gouvernement de la République du Nicaragua

19 Septembre 2018, 13:06pm

Publié par Bolivar Infos

 

Le Gouvernement de la République du Nicaragua exprime sa condamnation publique des déclarations du Secrétaire Général de l’Organisation des Etats Américains (OEA) monsieur Luis Almagro qui, le 14 septembre dernier, dans la ville de Cucuta, Colombie, a déclaré ce qui suit :

 

« Concernant une intervention militaire pour renverser le régime de Nicolas Maduro, je crois que nous ne devons écarter aucune option. »

 

Sur la même ligne, pendant le XV° Sommet Latino-américain qui a eu lieu dans la ville de Miami, Etats-Unis, le 7 septembre dernier, monsieur Almagro a déclaré :

 

« Nous devons aussi être conscients que nous ne devons pas permettre et que nous devons dans tous les cas donner la réponse de la Communauté Internationale pour asphyxier la dictature qui s'installe aussi au Nicaragua. »

 

Le Gouvernement du Nicaragua, face à des déclarations aussi graves qui appellent, la première à une intervention militaire étrangère dans un Etat souverain et la seconde, à asphyxier le Gouvernement d'un autre pays souverain, souligne que la Charte de l’Organisation des Nations Unies (ONU) et la Charte de l'OEA interdisent expressément les actes qui porteraient atteinte à l'intégrité territoriale, à la souveraineté et à l'indépendance politique des Etats. La Charte de l'OEA stipule dans son article 1° ce qui suit :

 

Article 1 :

 

« Les Etats Américains consacrent dans cette Charte l'Organisation Internationale qu'ils ont mise ne place pour instaurer un ordre de paix et de justice, fomenter leur solidarité, renforcer leur collaboration et défendre leur souveraineté. L’Organisation des Etats Américains est un organisme régional à l'intérieur des Nations Unies.

 

L’Organisation des Etats Américains n'a pas d'autres facultés que celles que lui confère la présente Charte. Aucune de ses dispositions ne l'autorise à intervenir dans les affaires qui sont sous la juridiction intérieure des Etats Membres.

 

L'Article 2, pour sa part, stipule que, dans les « buts essentiels » de l'OEA se trouvent :

 

a) Instaurer la paix et la sécurité sur le Continent

 

b) Promouvoir et renforcer le démocratie représentative dans le respect du principe de non intervention 

 

Comme il est évident, la Charte de l'OEA est claire en ce qui concerne la défense de la souveraineté, de l'intégrité territoriale et de l’indépendance de ses Etats Membres, obligés d'agir en respectant ses principes. Comme le dit la Charte de l'organisation régionale elle-même, aucune de ses dispositions n'autorise à intervenir dans les affaires qui sont sous la juridiction intérieure des Etats, encore moins à promouvoir des interventions militaires contre un Etat Membre et à appeler à asphyxier un Gouvernement américain. Les déclarations de monsieur Almagro en sa qualité de Secrétaire Général de l’OEA constituent une grave menace pour la paix et la sécurité internationales et une très grave violation des principes les plus fondamentaux du Droit International.

 

Pour ces raisons, la République du Nicaragua exprime sa condamnation la plus énergique et la plus ferme de la position du Secrétaire Général de l’OEA et dénonce officiellement sa conduite qui, en plus d'outrepasser ses fonctions et de ne pas respecter sa fonction de représentant de l'organisation régionale, transgresse gravement les buts et les principes qu'il est obligé de défendre et qui sont les piliers du droit et de la paix du monde. Ces déclarations, par conséquent, le discréditent pour continuer à assumer la charge de Secrétaire Général de l’OEA, une charge dont il doit démissionner.

 

Managua, 17 septembre 2018

 

Gouvernement de Réconciliation et d'Unité Nationale

 

République du Nicaragua

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

source en espagnol :

ambassade du Nicaragua en France

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2018/09/amerique-latine-communique-officiel-du-gouvernement-de-la-republique-du-nicaragua.html