Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Honduras : Trump menace de supprimer « l'aide ou l'argent » si la caravane de migrants n'est pas arrêtée

17 Octobre 2018, 17:08pm

Publié par Bolivar Infos

 

Le président des Etats-Unis Donald Trump, a menacé sur son compte officiel sur Twitter le Gouvernement du Honduras de lui supprimer « avec effet immédiat » toute « aide » s'il ne freine pas une caravane de migrants qui ont quitté le pays et se dirigent vers le territoire étasunien. Il a ajouté qu'il a fait part de cette menace « à effet immédiat » au président du Honduras, Juan Orlando Hernández.

 

« Les Etats-Unis ont informé fermement le président du Honduras que si la grande caravane de gens qui se dirigent vers les Etats-Unis n'est pas arrêtée et renvoyée au Honduras, aucune aide ou argent ne sera plus donné au Honduras, avec effet immédiat ! » a écrit Trump.

 

La grande caravane en provenance du Honduras est partie le 13 octobre de San Pedro Sula, au nord du pays pour se rendre aux Etats-Unis. Elle compte environ 1 600 à 2 000 migrants. 

 

Ce n'est pas la première fois que Trump menace le Honduras de prendre ces mesures : en avril de cette année, Washington avait envoyé une lettre similaire au peuple hondurien l'avertissant qu'il devait renoncer à son intention de venir aux Etats-Unis et exhortait le Congrès étasunien d'agir rapidement à ce sujet.

 

« La grande caravane de gens du Honduras qui arrive par le Mexique et se dirige vers notre frontière des « lois faibles, » il vaut mieux qu'elle s'arrête avant d'arriver ici. La « vache à lait » du NAFTA est en jeu ainsi que l'aide étrangère au Honduras et aux pays qui permettent que cela arrive. Le Congrès doit agir maintenant ! » a déclaré Trump à cette occasion.

 

Pour sa part, le Gouvernement du Mexique a souligné que les migrants honduriens qui décident de passer les frontières du Mexique devront le faire en respectant les règles migratoires de ce pays et a renforcé son personnel de sécurité sur la frontière sud pour empêcher ces gens d'entrer.

 

La Police du Guatemala arrêt le chef de la caravane de migrants

 

Le dirigeant social hondurien Bartolo Fuentes a été arrêté mardi par la Police du Guatemala dans la ville de Esquipulas, département de Chiquimula (centre-est) pour être expulsé du pays tandis qu'il accompagnait la caravane de migrants qui se dirigent vers les Etats-Unis. « La Police du Guatemala a remis le journaliste Bartolo Fuentes à une patrouille et en ce moment, ils sont probablement en train de l'expulser du pays, » a rapporté la correspondante d'un média local Claudia Mendoza.

 

La frontière entre le Honduras et le Guatemala a été fermée pour éviter le passage d'un plus grand nombre de migrants après l'arrestation de l'ex-député du parti d'opposition Liberté et Refondation (Libre), Bartolo Fuentes, qui a été victime dans son pays de campagnes de discrédit de la part de secteurs proches du Gouvernement.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://albaciudad.org/2018/10/trump-amenaza-con-cortar-ayuda-o-dinero-a-honduras-si-no-pone-fin-a-caravana-de-migrantes/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2018/10/honduras-trump-menace-de-supprimer-l-aide-ou-l-argent-si-la-caravane-de-migrants-n-est-pas-arretee.html