Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : José María Aznar soutient la plainte contre Maduro devant la Cour Pénale Internationale

23 Octobre 2018, 18:50pm

Publié par Bolivar Infos

 

par Elson Concepción Pérez

Les dernières déclarations de José María Aznar sur le Venezuela, faites de Colombie, sont aussi incendiaires que d'habitude quand il parle de pays, de Gouvernements et de personnalités politiques qui ne partagent pas sa vision du monde. Cette fois, il a conseillé de ne pas continuer à utiliser la médiation politique pour résoudre le « problème du Venezuela. »

 

Selon l'agence espagnole EFE, Aznar a affirmé que la crise au Venezuela ne se résoudra pas par le dialogue politique et qu'on espère que l'Espagne soutiendra la plainte présentée contre Nicolás Maduro à la Cour Pénale Internationale (CPI) pour violation des Droits de l'Homme. 

 

Cette fois, en plus de partager la vision du nouveau président de la Colombie – et aussi de l'ancien - Aznar est allé plus loin et a appelé le Gouvernement espagnol – par chance non dirigé par le Parti Populaire (PP) dont il a été président) à faire partie du groupe de bouffons qui, alignés sur la politique du président étasunien Donald Trump,cherchent à chasser du pouvoir par n'importe quel moyen le Président élu par la grande majorité du peuple bolivarien du Venezuela. 

 

« La crise humanitaire du Venezuela est brutale, elle est terrible et à mon avis, ne se résoudra avec aucune sorte de dialogue politique absolument contreproductif, » a-t-il affirmé en évoquant les récents commentaires de responsables du Gouvernement espagnol qui étaient favorables aux négociations et ont été critiqués par l'opposition vénézuélienne.

 

Le secrétaire d'Etat espagnol pour la Coopération Internationale et pour l'Amérique Latine et les Caraïbes, Juan Pablo de Laiglesia, a assuré à Madrid que les conflits au Venezuela seront résolus « par le dialogue » et non « par l'imposition. »

 

En affichant sa « modestie, » Aznar en est arrivé à dire que « sa vision, il l'exprime en tant qu'ex-président du Gouvernement espagnol et aussi en tant que dirigeant politique mais en plus, en tant que quelqu'un qui a des responsabilités internationales et qui voit ce qui se passe dans le monde. »

 

Ce monde, évidemment, se souvient très bien de la « vision » de cet individu qui accompagnait George W. Bush et Tony Blair qui étaient alors, le premier Président des Etats-Unis et le second Premier Ministre de Grande Bretagne,pour décider sur l'île des Açores, d'envahir et d'occuper l'Irak sous le prisme d'un mensonge qu'Aznar a partagé : l'existence d'armes de destruction massive qui n'ont jamais été trouvées et dont Bush en personne a fait savoir que c'était un mensonge inventé par les services de renseignement de son pays.

 

Cette action belliqueuse à laquelle Aznar a couru avec tout son enthousiasme a fait plus d'un million de morts en Irak et a exacerbé le terrorisme et l'instabilité qui existent aujourd'hui dans la région.

 

Et jamais cette action barbare n'a été jugée paraucun Tribuna. La communauté internationale n'a pas été capable de mobiliser des forces et des organismes pour obtenir une sanction internationale sévère pour les responsables de ce crime. Azna, évidemment, serait l'un des accusés.

 

Malgré cela, cet individu veut qu'un président latino-américain élu dans les urnes, librement et démocratiquement, soit amené devant la Cour Pénale Internationale.

 

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'ajouter un paragraphe de plus à ce commentaire : la vérité est exprimée et le personnage décrit. Le monde peut le voir, l'analyser et, s'il le souhaite, le juger.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar infos

 

Source en espagnol :

http://www.granma.cu/mundo/2018-10-22/traje-a-la-medida-para-jose-maria-aznar-22-10-2018-20-10-32

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2018/10/venezuela-jose-maria-aznar-soutient-la-plainte-contre-maduro-devant-la-cour-penale-internationale.html