Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : L'autopsie de Fernando Albán confirme qu'il était vivant quand il est tombé

12 Octobre 2018, 18:08pm

Publié par Bolivar Infos

 

Le Procureur Général du Venezuela  Tarek William Saab a donné des détails sur les résultats de l'autopsie pratiquée après la mort du conseiller Fernando Albán, le 8 octobre dernier, après une chute du 10° étage du siège du Service Bolivarien de Renseignement (SEBIN). « L'autopsie a révélé 2 choses importantes : la mort a été provoquée par le coup reçu en tombant d'une hauteur considérable et il n'y a pas de preuve de mauvais traitement physique sur le corps avant sa chute. Il faut dire que cette autopsie est totalement vérifiable par n'importe quel expert parce qu'elle a été photographiée. »

 

« a l'heure du déjeuner, Albán se serait levé tout à coup de table en disant qu'ill allait aux toilettes. Cependant, il s'est précipité vers une fenêtre du 10° étage du siège du SEBIN, sur la place du Venezuela et il s'est jeté dans le vide. »

 

Saab a indiqué que « 2 084 videos se trouvaient sur son téléphone portable : « Certaines d'entre elles pourraient expliquer la conduite regrettable du citoyen Albán qui a porté atteinte à sa propre vie. Il y a des gens qui ont spéculé pour discréditer l'enquête, » a-t-il précisé.

 

Il a indique que l'autopsie a été réalisée par le médecin, anatomiste et pathologiste Arnaldo Pérez sous le contrôle du docteur Yaunacelis Cruz, chef de la division d'Anatomie Pathologique. Cette autopsie a déterminé que la victime présente, comme cause de al mort, « un traumatisme cranio-facial, un choc hypovolémique secondaire » qui « implique un choc hémorragique qui a finalement été la cause de sa mort regrettable » et « un traumatisme thoracique, abdominal et pelvien fermé pat la chute. »

 

« Les conclusions ont été dûment soutenues par le rapport d'autopsie et la levée du corps ainsi que par les photos extérieures et intérieures du corps sur lesquelles il est mis en évidence que le cadavre présentait de multiples fractures à divers endroits du corps – tête, thorax et extrémités – suite à cette chute et 4 blessures qui ont montré des signes de vie, ce qui est déterminant pour établir qu'au moment de l'impact, la victime était vivante. »

 

Saab a mis en avant la dernière phrase des conclusions qui démentent la version de certains journalistes, politiciens et médias selon laquelle Albán aurait été jeté par la fenêtre déjà mort. « C'est un mensonge pourri qui ne doit pas être répété et que celui qui veut le répéter le prouve ! Il ne va jamais pouvoir le prouver ! Il vaut mieux garder le silence et le respect face à cet événement, » a dit le Procureur.

 

Il a indiqué que pendant l'autopsie, des prélèvements de sang et du contenu de l'estomac de la victime destinées réaliser l'examen toxicologique ont également été faits.

 

Il a expliqué que le 9 octobre a été mise en place une commission pluridisciplinaire composée de directeurs, de procureurs et d'experts de l'unité technique et scientifique du Ministère Public qui s'est rendue au siège du SEBIN pour réaliser des inspections techniques des lieux, faire un relevé planimétrique des lieux et faire 7 relevés planimétriques réalisés par des fonctionnaires du SEBIN parmi lesquels se trouvent ceux qui étaient chargés de protéger le mort et ceux qui se trouvaient près de la zone d'où est tombée le corps de la victime.

 

Il a indiqué qu'on a aussi demandé le registre de garde, le livre des réclamations et la totale identification des fonctionnaires chargés de protéger le mort, les dépositions des témoins présents surplace : 7 dépositions ont été prises. Les vidéos des caméras de surveillance placées dans les environs du SEBIN ont également été demandées.

 

« Nous attendons les résultats des examens suivants : examens toxicologiques des prélèvements de sang faits sur le cadavre, empreintes digitales, expertises biologiques et chimiques des aliments et des boisson, » a déclaré le Procureur.

 

« Après de rudes heures de travail pendant lesquelles nous avons été vigilants de façon permanente, nous pouvons dire que toutes les preuves criminalistiques, les conclusions préliminaires, révèlent la regrettable circonstance du suicide du citoyen Albán.

 

Saab a montré des photos de al fenêtre d'où Albán s'est jeté dans le vide et les effets de sa chute sur un objet métallique qui en a reçu l'impact.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol : 

http://albaciudad.org/2018/10/fiscal-genera-tarek-willia-saab-autopsia-fernando-alban/

URL de cet article :