Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Cabello avait rencontré Guaidó mardi

24 Janvier 2019, 17:59pm

Publié par Bolivar Infos

 

Le député à l'Assemblée Nationale dans l'illégalité Juan Guaidó a révélé qu'il s'est investi « président chargé » du Venezuela mercredi à cause de « pressions, » a fait savoir le premier vice-président du Parti Socialiste Uni du Venezuela (PSUV), Diosdado Cabello. Dans son émission Con el Mazo Dando, diffusée par Venezolana de Televisión, Cabello a révélé que Guaidó lui a envoyé un message dans lequel il a écrit : «  J'ai subi beaucoup de pressions aujourd'hui, tout le monde a fait pression sur moi. »

 

Diosdado Cabello, qui est aussi président de l'Assemblée Nationale Constituante (ANC) a indiqué que mardi dernier, il a eu une réunion avec Guaidó à la demande de celui-ci. Cependant, le député d'opposition n'a pas fait ce qu'il avait promis lors de cette réunion.

 

« Ils m'ont demandé une réunion hier, en secret, et j'ai donné ma parole de ne rien dire parce que je suis un homme de parole. Et j'ai donné ma parole de ne rien dire concernant es résultats de cette réunion tant que ce dont nous avons parlé dans cette réunion n'aurait pas eu lieu. Hier, Juan Guaidó m'a demandé une réunion, à moi et je suis allé le rencontrer parce que, pour la paix de ce pays, je rencontrerai n'importe qui, » a-t-il souligné.

 

« La première chose qu'il m'a dite a été : « Je vous rencontre parce que vous êtes un homme de parole. » « Oui, je le suis mais toi (Guaidó), hier tu as dis des choses et aujourd'hui, tu fais le contraire, » a ajouté Cabello.

 

« Cette opposition est comme ça : aujourd'hui, il m'a envoyé un autre message. Si vous ne tenez pas votre parole, ilva y en avoir! Vous dites que vous avez eu des pressions de tout le monde. Tu vas avoir des pressions de notre part sache-le ! » a déclaré Cabello. 

 

Ce 23 janvier, le député Juan Guaidó s'est autoproclamé « président chargé » du Venezuela lors d'une manifestation d'opposition à Caracas, le lendemain du jour où le vice-président des Etats-Unis, Mike Pence, au nom du Gouvernement des Etats-Unis, ait appelé à faire un coup d'Etat au Venezuela et à s'en prendre aux institutions légalement constituées. 

 

Guaidó, désobéissant à la sentence du Tribunal Suprême de Justice qui a déclaré le Pouvoir Législatif anticonstitutionnel a réalisé un rituel d'auto-investiture devant les sympathisants de l’opposition qui avaient marché pour commémorer le 23 janvier 1958. Sur une tribune installée sur la Place Jean-Paul II de la municipalité de Chacao, dans la capitale, il a déclaré qu'en sa condition de « président de l'Assemblée Nationale » et en invoquant les articles 333 et 350 de la Constitution Bolivarienne, « devant Dieu tout-puissant et le Venezuela, par respect pour mes collègues députés et membres de l'unité, je jure d’assumer officiellement les compétences de l'Exécutif national en tant que président chargé  du Venezuela. »

 

Quelques minutes plus tard, le président des Etats-Unis, Donald Trump, écrivait sur Twitter que son Gouvernement reconnaissait Guaidó comme « président par interim. » Il a également menacé dans un communiqué publié par la Maison Blanche d'utiliser « tout le poids du pouvoir économique et diplomatique des Etats-Unis pour faire pression en faveur du rétablissement de la démocratie au Venezuela. »

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://albaciudad.org/2019/01/cabello-se-reunio-con-guaido-el-martes-revelo-que-accedio-a-juramentarse-por-presiones/

URL de cet article :