Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Que signifie le fait que l'Argentine reconnaisse « l'ambassadrice » nommée par Guaidó?

31 Janvier 2019, 16:36pm

Publié par Bolivar Infos

 

Spoutnik a consulté un analyste à propos de la réception immédiate par le président de l'Argentine, Mauricio Macri, d'Elisa Trotta Gamus, la représentante diplomatique désignée par Juan Guaidó, le « président par interim » auto-proclamé du Venezuela.

 

Dans un message Twitter, Guaidó a demandé à l'Assemblée Nationale du Venezuela l'autorisation de nommer des représentants dans certains pays qui reconnaissent son investiture. Quelques heures plus tard, Elisa Trotta Gamus a été reconnue et reçue à la Maison Rose par Mauricio Macri lors d'une « rencontre spontanée. »

 

Trotta Gamus a 36 ans, elle est avocate et présidente de l’organisation Alliance pour le Venezuela qui « porte assistance » aux personnes originaires de ce pays qui cherchent à émigrer ou qui vivent déjà en Argentine. C'est la fille d'un exilé argentin, elle réside à Buenos Aires depuis 8 ans et elle est également directrice des Programmes Institutionnels de la Chambre des Députés de la Province de Buenos Aires, nommée par Macri.

 

« Le réseau d'expatriés vénézuéliens a des contacts fluides avec le Gouvernement argentin. Que « l'ambassadrice » de Guaidó ait été fonctionnaire provinciale du parti au Gouvernement est une donnée importante, » a dit à Spoutnik Julio Burdman, docteur en Sciences Politiques et chercheur de l'Université de Buenos Aires.

 

« Cela met en évidence le fait qu'il existe un réseau international de soutien au Gouvernement auto-proclamé du Venezuela composé de Vénézuéliens dans différents pays. Le Gouvernement argentin est très engagé envers la mouvance politique et diplomatique des Etats-Unis et du Groupe de Lima, aligné sur Washington, » a-t-il dit.

 

« Je ne sais pas jusqu'à quel point, dans la décision des Etats-Unis de soutenir Guaidó, l'influence et le lobby des Vénézuéliens exilés qui font pression sur le Parti Républicain comme l'ont fait à une autre époque les exilés Cubains ,'a pas pesé, » a conclu le directeur d'Observatoire Electoral.

 

Pour sa part, selon l'analyste international Jorge Castro, le chemin pris par Macri ne surprend pas si on tient compte des antécédents. Accepter la représentation de Trotta Gamus est « cohérent » avec la position de Buenos Aires qui a soutenu activement les initiatives du Groupe de de Lima , dit-il.

 

« Ce groupe est composé du Brésil, de l'Argentine, du Chili, de la Colombie, du Pérou et d'un groupe de pays d'Amérique Centrale en plus du Canada, ce qui signifie qu'il fait partie d'un contexte dans lequel se trouvent les principaux pays d'Amérique du Sud. Il faut ajouter que l'Union Européenne a donné un délai à Nicolás Maduro pour organiser des élections libres et avec un contrôle international faute de quoi elle reconnaîtra Guaidó comme président provisoire, un délai qui s'achève ce samedi (2 février 2019).

 

Source Spoutnik

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2019/01/30/que-significa-que-argentina-reconozca-a-la-embajadora-venezolana-nombrada-por-guaido/

URL de cet article : 

http://bolivarinfos.over-blog.com/2019/01/venezuela-que-signifie-le-fait-que-l-argentine-reconnaisse-l-ambassadrice-nommee-par-guaido.html