Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Des sénateurs colombiens rejettent l’utilisation du pays pour une intervention au Venezuela

26 Février 2019, 18:24pm

Publié par Bolivar Infos

 

La Seconde Commission Constitutionnelle du Sénat de Colombie, a rejeté la prétention du Gouvernement des Etats-Unis (USA) d'utiliser le territoire national, l'espace maritime et aérien du pays comme « plateforme » pour l'intervention des forces militaires au Venezuela. Dans une lettre en date du 25 février, un groupe de sénateurs demande au vice-président des Etats-Unis, Mike Pence, qui se trouve en Colombie pour participer à une réunion de ce qu'on appelle le Groupe de Lima, de ne pas utiliser la Colombie « comme théâtre d'opérations guerrières contre le pays frère. »

 

« Nous ne sommes pas prêts à permettre que notre pays serve de plateforme ou de base pour l'intervention de forces armées de votre pays (les USA) dans des opérations guerrières au pour Venezuela, » eut-on lire dans ce texte qui signale qu'ils ne permettront pas que le Gouvernement nord-américain « nous conduisent à un nouveau conflit armé. »

 

Ce n'est ni le président Iván Duque ni le chancelier Carlos Holmes Trujillo qui ont transmis ce message conformément à l'article 173 de la Constitution Politique de la Colombie qui stipule que « c'est l'attribution du Sénat de permettre ou non le déplacement de troupes étrangères sur le territoire de la République. »

 

Le groupe de sénateurs a annoncé que « nous voterons non et nous inviterons nos collègues à faire de même » si la décision est soumise au vote au Sénat.

 

Les membres de la Seconde Commission Constitutionnelle ont insisté sur le fait que leur devoir moral et politique est de défendre la paix en Colombie et dans la région, c'est pourquoi ils ont plaidé pour la promotion de la paix et du dialogue comme « seule voie pour faciliter une solution démocratique » à la situation que traverse le Venezuela.

 

Le 29 janvier, en annonçant de nouvelles mesures coercitives contre l'entreprise d'Etat vénézuélienne Petróleos de Venezuela (PDVSA), le conseiller à la Sécurité Nationale des Etats-Unis, John Bolton, avait laissé voir une note sur l'envoi présumé de « 5 000 hommes en Colombie, » une action qui, si elle se matérialisait, faciliterait une intervention militaire au Venezuela.

 

Et le 5 février, le chancelier de Colombie, Carlos Holmes Trujillo, et le secrétaire d'Etat des Etats-Unis, Mike Pompeo, se sont rencontrés pour définir « des actions supplémentaires » pour que « les choses changent au Venezuela.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://albaciudad.org/2019/02/senadores-colombianos-rechazan-uso-de-su-pais-en-planes-intervencionistas-contra-venezuela/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2019/02/venezuela-des-senateurs-colombiens-rejettent-l-utilisation-du-pays-pour-une-intervention-au-venezuela.html