Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : La Patrie des Droits de l'Homme ne peut pas reconnaître un usurpateur !

4 Février 2019, 17:08pm

Publié par Bolivar Infos

 

Communiqué de Solidarité Bolivarienne, membre du Réseau Européen de Solidarité avec la Révolution Bolivarienne 

 

Solidarité Bolivarienne condamne avec la plus grande indignation la honteuse décision de la France de reconnaître l'usurpateur Juan Guaidó comme président du Venezuela. 

 

Cette décision prouve une fois de plus la soumission inconditionnelle du Gouvernement français envers le Gouvernement de Donald Trump et les intérêts des Etats-Unis ainsi qu'une méconnaissance et un mépris absolus des lois et de la Constitution vénézuéliennes. 

 

Depuis l'arrivée au pouvoir du Président Hugo Chavez qui a rendu au peule vénézuélien ses ressources naturelles et sa dignité, les Etats-Unis ont utilisé contre le pays toutes les techniques de guerres sales qu'ils ont utilisées depuis des décennies envers tous les pays qui ne se pliaient pas à leurs diktats ou ne faisaient pas passer leurs intérêts avant celui de leur peuple. 

 

La liste de leurs interventions est longue et à présent, elle est connue de tout le monde. Il est donc particulièrement inacceptable que le Gouvernement d'un pays comme la France qui, se dit, en outre, la Patrie des Droits de l'Homme, se rende complice d'un coup d’État destiné à prendre le contrôle des ressources naturelles du Venezuela, en particulier du pétrole, et attaque sans aucune raison un Président légitime démocratiquement élu conformément à la Constitution de son pays et avec 67,7% des voix.

 

Solidarité Bolivarienne appelle toutes les forces progressistes du pays et tous les citoyens respectueux du principe de non ingérence dans les affaires internes des Etats et du droit des peuples à disposer d'eux-même à faire connaître haut et clair leur soutien au seul Président du Vénézuela, Nicolas Maduro, à son Gouvernement, au peuple vénézuélien qui a librement décidé de son destin le 20 mai 2018 en réélisant celui-ci pour un nouveau mandat, et à la Révolution Bolivarienne.

 

Pour Solidarité Bolivarienne,

la présidente, Françoise Lopez 

http://bolivarinfos.over-blog.com/2019/02/venezuela-la-patrie-des-droits-de-l-homme-ne-peut-pas-reconnaitre-un-usurpateur.html