Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Les Etats-Unis retirent ses lettres de créance à l'ambassadeur vénézuélien Samuel Moncada

18 Février 2019, 16:56pm

Publié par Bolivar Infos

 

Arbitrairement, le Département d'Etat des Etats-Unis a imposé des restrictions à l'ambassadeur du Venezuela à l'Organisation des Nations Unies (ONU) et à l'Organisation des Etats Américains (OEA) Samuel Moncada.

 

Après l’intervention de Moncada à l'Organisation des Etats Américains, le Gouvernement yankee a décidé de lui retirer ses lettres de créance.

 

Cette mesure a été condamnée par le chancelier de la République Jorge Arreaza qui a assuré que « la vérité leur fait mal, c'est pourquoi ils ont pris la décision d’appliquer des restrictions à Samuel Moncada en tant que représentant permanent (du Venezuela) aux Nations Unies qui sont à New York, dans la simple intention qu'il ne puisse pas aller à Washington pour intervenir dans les sessions du Conseil Permanent de l'OEA, ils ont peur de la parole et de la vérité du Venezuela. »

 

Cependant, il a affirmé que le Gouvernement vénézuélien continuera de remplir ses fonctions dans cet organisme international jusqu'à la date que ses statuts fixent pour le départ définitif du Venezuela de l'OEA.

 

(LaIguana.TV)

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2019/02/17/eeuu-retira-credenciales-diplomaticas-al-embajador-venezolano-samuel-moncada/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2019/02/venezuela-les-etats-unis-retirent-ses-lettres-de-creance-a-l-ambassadeur-venezuelien-samuel-moncada.html

L'ambassadeur du Venezuela à l'OEA dénonce les restrictions de déplacement qui lui ont été imposées par les Etats-Unis et l'empêchent de se rendre au siège de cet organisme.

 

Samuel Moncada a fait savoir samedi qu'à cause de la mesure prise par le Gouvernement étasunien qui restreint ses déplacements à Nueva York à 25 milles, il ne pourra pas se rendre à Washington, siège de l'Organisation des Etats Américains (OEA).

 

« Comme le discours que j'ai fait (vendredi) à l'OEA ne leur plaît pas, alors, ils ont imposé des restrictions aux déplacements des diplomates à New York pour que nous ne puissions pas aller à l'OEA physiquement. Ce qu'ils ont fait, c'est d'interdire aux diplomates de New York de s'éloigner de plus de à 25 milles de la ville. »

 

Moncada a affirmé que cette mesure a pour but d'empêcher le Venezuela de dire la vérité : « Je ne demande pas au Gouvernement étasunien de me permettre de visiter Disneyland, en Floride. Ca ne m'intéresse pas. Mais j'ai l'obligation de défendre mon pays à l'OEA, » a-t-il déclaré. 

 

Vendredi, lors d'une brillante participation au Conseil Permanent de l'OEA, Moncada a accusé le Gouvernement étasunien présidé par Donald Trump, de chercher à faire du Venezuela une colonie du même genre que Porto Rico et d'avoir récemment volé 30 000 000 000 de dollars au Venezuela pour détériorer la situation sociale et justifier son aide humanitaire.

 

Il a également qualifié de « pantin des Etats-Unis » Juan Guaidó, le président de l'Assemblée Nationale à majorité d'opposition et dans l'illégalité depuis 2016) qui, le 23 janvier, s'est autoproclamé président du Venezuela par interim avec le soutien de Washington.

 

A propos de l'aide humanitaire des Etats-Unis, non seulement le Venezuela mais aussi d'autres pays comme la Russie et Cuba ont dénoncé le fait qu'il s'agit en réalité d'un plan d'agression militaire pour matérialiser le renversement du Gouvernement du Président Nicolás Maduro.

 

Pour sa part, le ministre des Relations Extérieures du Venezuela, Jorge Arreaza, a déclaré à propos des restrictions imposées par les Etats-Unis à la délégation vénézuélienne : « Nous, nous ne pouvons pas ne pas faire entendre la voix du Venezuela à l'OEA jusqu'au 27 avril qui est le jour de notre départ. »

 

Le Venezuela a engagé il y a 2 ans le processus de départ de cet organisme régional à cause de ses abus interventionnistes et de ses violations de la loi.

 

Source : HispanTV

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2019/02/17/venezuela-denuncia-restriccion-de-eeuu-a-acceder-a-sede-de-oea/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2019/02/venezuela-les-etats-unis-retirent-ses-lettres-de-creance-a-l-ambassadeur-venezuelien-samuel-moncada.html