Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Le Gouvernement propose 5 points pour la table de dialogue avec l'opposition 

3 Mars 2019, 17:25pm

Publié par Bolivar Infos

 

Les 5 points que propose le Gouvernement pour la table de dialogue avec l'opposition concernent la souveraineté, la levée des sanctions contre le pays, un mécanisme qui permette de résoudre les différends politiques entre le Gouvernement et l'opposition et la non ingérence des autres pays dans les affaire intérieures du Venezuela.

 

C'est le vice-président pour la Communication, la Culture et le Tourisme, Jorge Rodríguez, qui l'a annoncé lors d'une interview qu'il a accordée à l'agence russe Spoutnik Novosti que ce média publie aujourd'hui sur son site.

 

« Nous allons voir ce que l'opposition va amener comme proposition : nous, ce sera : 1) respect de la souveraineté du Venezuela, 2) respect du droit du Venezuela à la paix, 3) levée des sanctions, (…) 4) qu'on établisse un mécanisme pour résoudre les différends entre le Gouvernement et l'opposition par des voies pacifiques, 5) que les autres pays et les autres Gouvernements respectent la non ingérence dans les affaires intérieures du Venezuela , » a répondu Rodríguez à une question sur une éventuelle table de dialogue.

 

Sur l'organisation éventuelle d'élections comme le propose le Groupe de Contact de l'Union Européenne, Rodríguez a souligné que les élections présidentielles qui ont eu lieu le 20 mai 2018, lors desquelles Nicolás Maduro a été réélu avec 67,84% des voix pour la période 2019-2025 ont respecté les standards internationaux.

 

« Les élections présidentielles ont déjà eu lieu, non seulement avec les standards internationaux mais avec le système électoral vénézuélien qui est le plus blindé du monde, plus fiable que le système électoral des Etats-Unis, de l’Espagne, et sans aucun doute de la Colombie. »

 

Sur le fait que l'opposition vénézuélienne affirme que les élections du 20 mai n'ont pas eu les garanties qu'elle avait exigées lors du dialogue en République Dominicaine fin 2017 et début 2018, Rodríguez, qui est aussi ministre de la Communication et de l'Information et a participé à ce processus, a souligné que la signature de l'accord a été l'objet d'un « boycott » pour aplanir le terrain pour ce qui se passe cette année.

 

« Le boycott de l'élection vénézuélienne (par l'opposition) a été mis en place pour donner un prétexte à l'agression qu'ils essaient actuellement de perpétrer contre le Venezuela, le boycott a débuté avant même les négociations en République Dominicaine, » a-t-il ajouté.

 

Il a ajouté que ce que cherchait l'opposition, c'était « alimenter un dossier de faux positifs » pour ensuite refuser de reconnaître les résultats des élections du 20 mai.

 

A propos de l'auto-proclamation du président de l'Assemblée Nationale (AN) dans l'illégalité, Juan Guaidó comme soi-disant « président par interim, » il a déclaré que « c'est une agression pure et simple, une tentative anticonstitutionnelle, agressive, de changement de régime pour remplacer le Gouvernement dûment élu le 20 mai par un Gouvernement, par un individu que personne n'a élu, même pas les 75 000 personnes qui ont voté pour l'élire député d'un petit état (Vargas— nord) du Venezuela. »

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

source en espagnol :

http://albaciudad.org/2019/03/gobierno-propone-cinco-puntos-para-mesa-de-dialogo-con-la-oposicion/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2019/03/venezuela-le-gouvernement-propose-5-points-pour-la-table-de-dialogue-avec-l-opposition.html