Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Cuba ne peut pas retirer ses troupes du Venezuela, elles n'existent pas

2 Mai 2019, 17:03pm

Publié par Bolivar Infos

 

 

La sous-directrice générale de la chancellerie cubaine pour les Etats-Unis, Johana Tablada, a affirmé mercredi qu'il « n'y a pas de troupes cubaines au Venezuela, » c'est pourquoi il est impossible de les retirer comme le réclame sur Twitter le président Donald Trump.

 

Le président étasunien a menacé mardi Cuba de mettre en place « un embargo (blocus) total et complet avec des sanctions du lus haut niveau » si La Havane ne retire pas ses soi-disant « troupes » et « milices » du Venezuela.

 

« Il n'y a ps de troupes de sécurité de Cuba au Venezuela. Cuba ne participe ni avec des troupes ni avec des militaires à des opérations militaires ou de sécurité au Venezuela, » a déclaré Tablada lors d'une conférence de presse donnée à La Havane.

 

« On ne peut pas retirer du Venezuela des troupes qui n'existent pas, » a-t-elle souligné.

 

Tablada a qualifié « d’irrespectueuses » les déclarations du président Trump et a dit qu'elles sont « cruelles » par la portée que ces sanctions peuvent avoir sur e peuple cubain.

 

Le président nord-américain, a signalé la diplomate, semble oublier que Cuba a résisté pendant plus de 60 ans « au système de mesures unilatérales d'agression le plus englobant et sophistiqué de l'histoire. »

 

« Aucun autre pays n'a eu à supporter des sanctions aussi absurdes et englobantes pendant si longtemps, » a-t-elle ajouté.

 

A ce sujet, elle a déclaré que Cuba dénoncera l'escalade de sanctions et que le peuple cubain résistera et les surmontera et elle a rappelé que l'immense majorité des pays du onde ont condamné le blocus aux Nations Unies pendant 27 années consécutives : « Il hallucine quand il dit (le Gouvernement des Etats-Unis) que le monde entier soutiendra ses sanctions. »

 

La diplomate a dénoncé une escalade « d'accusations, de mensonges et de calomnies sur la nature de la relation de coopération entre Cuba et le Venezuela. » Le schéma d'opinion que La Havane a des troupes déployées au La Havane, qui ne repose sur aucune preuve ni sur aucune réalité, vient des secteurs réactionnaires qui prennent en otage la politique du Gouvernement actuel envers l'Amérique Latine, en particulier du conseiller à la Sécurité Nationale , John Bolton, et du sénateur Marco Rubio.

 

Tablada a qualifié Bolton de « menteur pathologique » et a rappelé qu'il est connu pour avoir menti au monde sur la soi-disant existence d'ares de destruction massive en Iraq, ce qui a conduit Washington à une guerre injustifiée qui a coûté la vie à environ 1 000 000 de civils.

 

En 2002, il avait aussi accusé Cuba de développer des armes biologiques. Le dirigeant historique de la Révolution, Fidel Castro, l'avait sommé de montrer la plus petite preuve et Bolton n'a même pas pris la peine de répondre à l'opinion publique.

 

« Une personnalité de cette sorte devrait être empêchée d'exercer des charges publiques d'un si haut niveau, » a dit Tablada.

 

Elle a prévenu que la véritable raison qu'ont les Etats-Unis d'accuser Cuba est « de cacher l'échec de sa politique d'agression du Venezuela, ces dernières années. »

 

« (La politique du mensonge) est destinée à occulter e soutien réel qu'il y a au Venezuela envers le Gouvernement et la Révolution Bolivarienne et l'absence de soutien qu'il y a pour les soi-disant gouvernants autoproclamés et désignés, choisi par les Etats-Unis. »

 

C'est aussi une façon de trouver un prétexte plus présentable pour imposer et justifier de nouvelles mesures d'hostilité contre Cuba, a-t-elle précisé : « D’une autre façon, il serait impossible de les soutenir et de les défendre. »

 

« Le Gouvernement des Etats-Unis sait parfaitement que ce n'est pas la vérité, » que Cuba soit en train d'intervenir au Venezuela. Dans ce pays, il y a plus de 20 000 collaborateurs, principalement des femmes et qui appartiennent au secteur de la santé, suite à des accords de collaboration entre les 2 pays et is ne violant aucune législation internationale.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://www.cubadebate.cu/noticias/2019/05/01/cuba-no-puede-retirar-sus-tropas-de-venezuela-porque-no-existen-asegura-el-minrex/#.XMqdIC3pMRE

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2019/05/venezuela-cuba-ne-peut-pas-retirer-ses-troupes-du-venezuela-elles-n-existent-pas.html