Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Le Venezuela dénonce une campagne de harcèlement 

11 Mai 2019, 16:53pm

Publié par Bolivar Infos

 

Jeudi, plusieurs pays du continent et des membres de l'Union Européenne se sont prononcés contre l'arrestation du député Édgar Zambrano dont l'immunité parlementaire a été levée mardi à cause de sa participation directe au coup d'Etat manqué qui a fait 5 morts et provoqué 233 arrestations dans tout le pays.

 

Mardi, l'Assemblée Nationale Constituante avait approuvé la levée de l'immunité parlementaire de Zambrano et des députés Luis Florido, Henry Ramos Allup, Richard Blanco, Marianela Magallanes, José Simón Calzadilla et Américo De Grazia, également à cause de leur participation à ce coup d'Etat.

 

Communiqué :

 

La République Bolivarienne du Venezuela pense nécessaire de donner plus d'informations sur la récente tentative de coup d'Etat qui a eu lieu le 30 avril de l'année en cours.

 

Comme le Venezuela l'a dénoncé depuis le mois de janvier, les Etats-Unis instiguent, encouragent, organisent et financent une campagne irresponsable qui a pour but de provoquer un changement de Gouvernement par la force, démontrant ainsi son mépris de la souveraineté, de la paix et de la démocratie.

 

Dans ce contexte, le monde a été témoin de l'opération téméraire menée à bien par des militaires et des civils le mardi 30 avril dernier dans le but avoué de renverser le Gouvernement constitutionnel du Venezuela qui a été étouffée et vaincue en moins de 24 heures grâce au soutien du peuple souverain et à la loyauté et à l'engagement démocratique de la Force Armée Nationale Bolivarienne.

 

Tout au long des jours qui se sont écoulés depuis, le Venezuela a reçu de tous les coins de la planète des déclarations de condamnation sans appel de ces faits de la part de Gouvernements et d'organisations de toute tendance politique à l'exception, comme d'habitude, des personnalités du Gouvernement des Etats-Unis et du groupe de pays satellites qui ont engagée l'agression systématique du Venezuela qui ont fait des déclarations reconnaissant non seulement leur soutien mais même leur responsabilité.

 

En opposition avec cette tendance majoritaire, le onde a été témoin de al façon dont certains Gouvernements ont décidé d'émettre des opinions qu'on ne leur demandait pas concernant l’administration de la justice au Venezuela, se permettant de prendre la position téméraire de remettre en question la procédure judiciaire et la privation de liberté qui en découle pour des citoyens ouvertement impliqués dans l’émeute contre l'ordre constitutionnel.

 

Il ne devrait pas être nécessaire de rappeler que les délits commis par les protagonistes de ces faits destinés à organiser le renversement du Gouvernement constitutionnel sont répertoriés en totalité dans les systèmes judiciaires du monde entier, même dans ceux des pays qui prétendent les remettre en question.

 

Il faudrait demander aux Gouvernements qui, avec arrogance, se permettent de montrer du doigt le Venezuela et de remettre en question la qualité de sa démocratie si, face à une émeute identique contre l'ordre constitutionnel, leurs systèmes de justice abandonnerait ses fonctions et ne poursuivraient pas les responsables de ces délits.

 

Derrière cette position apparemment idiote, les Gouvernements concernés sont parfaitement conscients qu'ils apportent leur voix au choeur néfaste que leur donneur d'ordres dirige pour déchaîner des situations d'instabilité politique intérieure qui justifieraient l'intervention étrangère que les agents bellicistes étasuniens ont annoncée sans aucune honte.

 

Le Gouvernement de la République Bolivarienne du Venezuela continuera à analyser en détails les attitudes hostiles de ces Gouvernements et saura prendre les décisions qui garantiront la protection de l'Etat et de ses institutions pour défendre la République et les droits de son Peuple sous e précepte inaliénable de son unique donneur d'ordres : la Constitution Bolivarienne de 1999.

 

A nouveau, le putschisme sera vaincu par la Constitution, les institutions démocratiques et le courage indomptable du peuple vénézuélien. Au Venezuela, la paix et la démocratie triompheront.

 

Caracas, 09 mai 2019

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2019/05/10/venezuela-denuncia-campana-de-hostigamiento-de-eeuu-que-insiste-en-quebrantar-soberania-del-pais/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2019/05/venezuela-le-venezuela-denonce-une-campagne-de-harcelement.html