Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Amérique Latine : Déclaration de la VI° Réunion des Ministres des Relations Extérieures CARICOM-Cuba

22 Juin 2019, 17:01pm

Publié par Bolivar Infos

Nous, les Ministres des Relations Extérieures de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) et de la République de Cuba, réunis à Georgetown, Guyana, le 14 juin 2019 à l'occasion de la VI° Réunion Ministérielle du CARICOM-Cuba,

 

Nous souvenant des déclarations des Sommets de La Havane de 2002, Bridgetown de 2005, Santiago de Cuba de 2008, Puerto España de 2011, La Havane de 2014 et St. Mary’s en 2017 et en soulignant leur indubitable contribution à l'avancée de nos relations politiques et de notre coopération, en matérialisant le niveau atteint dans les relations entre nos nations,

 

Reconnaissant la nécessité d'affronter unis les défis pour atteindre le développement soutenable et nos vulnérabilités en tant que pas des Caraïbes et en particulier en tant que Petits Etats Insulaires en Développement et pays de zones côtières basses, spécialement dans le domaine économique et environnemental pour construire des sociétés plus justes et équitables,

 

Préoccupés par les pertes en vies humaines et les énormes dommages économiques provoqués dans les infrastructures par les ouragans fréquents et violents qui frappent la région des Caraïbes et par les effets négatifs des désastres naturels sur nos processus de développement,

 

Affirmant que les Caraïbes font partie intégrante de Notre Amérique et soulignant le rôle du CARICOM dans le processus d'intégration régionale,

 

Rappelant l'importance du renforcement de la Communauté des Etats Latino-américains et Caribéens (CELAC) en tant que mécanisme de concertation politique et de promotion de l'unité et de l'intégration de notre région,

 

Rappelant la signification qu'a pour les pays des Caraïbes le fait de profiter du potentiel qu'offrent les mécanismes régionaux et sous-régionaux comme la CELAC, l'AEC, l'ALBA-TCP et PETROCARIBE, et des mécanismes internationaux comme les BRICS

 

Décidés à continuer à renforcer le mécanisme CARICOM-Cuba, sous-tendu par de profondes racines historiques et cimenté par la solidarité, la coopération et la complémentarité,

 

Réaffirmons que l'unité et l'intégration de notre région des Caraïbes est basée sur le respect sans restriction et la pleine adhésion aux Buts et aux Principes consacrés dans la Charte des Nations Unies et dans le Droit International et en particulier le respect de la souveraineté, l'intégrité territoriale et la non ingérence dans les affaires internes des Etats, la résolution pacifique des conflits et l'interdiction de la menace ou de l'usage de la force. Ainsi, nous réaffirmons notre engagement envers la protection et la promotion de tous les Droits de l'Homme pour tous,

 

Soulignons l'importance de défendre l'unité régionale pour préserver la paix et la stabilité de nos pays,

 

Réaffirmons notre solidarité envers la République d'Haïti, un pays envers lequel nous avons une dette de gratitude historique et renouvelons notre engagement de continuer à stimuler la coopération avec ce pays, selon les priorités définies par son Gouvernement et dans le plein respect de sa souveraineté,

 

Appelons instamment la communauté internationale à souscrire, dans ses relations avec les pays de la Communauté des Etats Latino-américains et Caribéens (CELAC), aux postulats de la Proclamation de l'Amérique Latine comme Zone de Paix signée à La Havane en 2014 qui reconnaît, entre autres, le droit inaliénable de tout Etat à choisir son système politique, économique, social et culturel en tant que condition essentielle pour garantir la coexistence pacifique entre les nations,

 

Condamnons l'imposition de mesures coercitives unilatérales et, dans ce contexte, appelons instamment à mettre fin immédiatement et sans conditions au blocus économique, commercial et financier imposé par le Gouvernement des Etats-Unis d'Amérique à Cuba, et condamnons en particulier da nature extra-territoriale et la persécution des transactions financières cubaines dont la sévérité a augmenté. En ce sens, nous dénonçons l'application de nouvelles mesures conformes au Chapitre III de la Loi Helms-Burton, une loi qui viole de façon flagrante le Droit International et sape la souveraineté et les intérêts de pays tiers, annoncées par le Gouvernement des Etats-Unis, qui renforcent le blocus étasunien contre Cuba, y compris l'application de lois et de mesures extra-territoriales et contraires au Cuba. Réaffirmons notre adhésion aux principes du Droit International ainsi que notre ferme conviction que le développement économique et la stabilité de la région caribéenne contribuent à la paix et à la sécurité du monde.

 

Décidons de continuer à mettre en place les résultats des Réunions des Ministres des Relations Extérieures et des Sommets des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CARICOM et de la République de Cuba en tant que plateforme destinée à resserrer la concertation politique et la coordination dans d'autres sphères,

 

Reconnaissons que la coopération entre les pays de la CARICOM et Cuba dans des domaines comme ceux de la santé, de la formation de ressources humaines, de la construction, du sport et de la réduction et de la diminution des risques de désastres a contribué efficacement au développement et au bien-être de nos peuples. C'est pourquoi nous réaffirmons notre engagement à continuer à stimuler et à promouvoir l'application de projets pour améliorer les infrastructures et la connectivité aérienne et maritime entre nos pays et à élargir nos relations économiques et commerciales en mettant en pratique l'Accord révisé de Commerce et de Coopération Économique entre la CARICOM et Cuba,

 

Nous engageons à achever les procédures légales internes nécessaires à l'entrée en vigueur du Second Protocole de l'Accord de Commerce et de Coopération Économique entre la CARICOM et Cuba qui contribuera à renforcer les relations commerciales, 

 

Réaffirmons l'importance du commerce pour le développement soutenable de la région et réaffirmons la nécessité d'un espace politique approprié et d'un traitement spécifique et différencié pour les économies petites et vulnérables comme celles des Caraïbes. Dans ce contexte, nous souhaitons la bienvenue à la XV° UNCTAD que se tiendra aux Barbades, en octobre 2020 et sera la première Conférence Quadriennale de l' UNCTAD dans un pays caribéen.

 

Réaffirmons la nécessité de continuer à renforcer la coopération et l'échange d'expériences et de bonnes pratiques en matière de gestion intégrale du risque de désastres dans les Caraïbes pour appuyer la mise en place par les pays des Caraïbes du Cadre de Sendai pour la Réduction du Risque De désastres 2015-2030 et de tous ses objectifs, favorisant ainsi une réduction substantielle du risque de désastres et des pertes en vies, en moyens de subsistance et en santé ainsi qu'en bien économiques, physiques, sociaux culturels et environnementaux des personnes,d es entreprises, des communautés et des pas,

 

Décidons de poursuivre la coopération en matière de sécurité alimentaire, de nutrition et de développement agricole, y compris l'élargissement du pouvoir de la femme et la participation de la jeunesse en tant que piliers fondamentaux de la lutte contre la pauvreté, y compris les actions destinées à la mise en place du Plan pour la Sécurité Alimentaire, la Nutrition et l'Eradication de la Faim de la CELAC pour 2025 (SAN-CELAC),

 

Réaffirmons notre engagement envers la protection et la conservation du milieu ambiant et l'usage soutenable des ressources naturelles de la région, en particulier de celles de la Mer des Caraïbes. Soutenons leur qualification par les Nations Unies de « Zone Spéciale dans le contexte du Développement Soutenable » et soutenons le mandat de la Commission de la Mer des Caraïbes de l'AEC pour organiser sa préservation et son utilisation soutenable. C'est pourquoi nous condamnons énergiquement l’utilisation continuelle de la Mer des Caraïbes pour le transit et le transbordement de matériel nucléaire et de déchets toxiques et nous exhortons les pays qui les produisent et les transportent à prendre de façon urgente les mesures pertinentes pour mettre fin à ces activités,

 

Réaffirmons notre engagement à promouvoir l'intégration énergétique de la région en tant qu'élément clef pour le développement soutenable et pour avancer dans la diversification du schéma énergétique de nos pays orienté vers l'usage de sources d'énergie propre, renouvelable et soutenable ainsi que vers l'universalisation de l'accès aux services énergétiques qui contribuent au bien-être de nos peuples. Ainsi, nous souhaitons la bienvenue aux échanges fructueux entre le Centre pour l'Energie Renouvelable et l'Efficacité Energétique des Caraïbes et Cuba,

 

Mettons en avant la priorité urgente que représente pour le monde le changement climatique et ses effets négatifs pour nos sociétés, pour nos écosystèmes et pour nos économies. C'est pourquoi nous nous engageons à renforcer la coopération dans le cadre de la CARICOM et avec d'autres organismes et agences internationales pour fomenter une meilleure adaptation et une diminution, renforcer la résilience et réduire notre vulnérabilité, en particulier cell des Petits Etats Insulaires en Développement et des pays à zones côtières basses,

 

Nous engageons à continuer à promouvoir des actions conjointes et des échanges d'expériences et d'informations dans la prévention et l'affrontement du délit transnational organisé, du problème mondial des drogues, de la corruption, de la traite des personnes et d'autres nouvelles menaces en relation avec la cybersécurité entre autres,

 

Reconnaissons la promotion du tourisme soutenable comme l'un des piliers de la croissance économique dans les Caraïbes, identifié dans le Plan Stratégique de la CARICOM 2015-2019 et nous décidons de renforcer la coopération dans cette sphère, y compris le tourisme à destination multiple.

 

Soulignons l'importance de la culture en tant qu’instrument important pour réussir un développement économique soutenable, l'unité, la paix, l'éducation et la compréhension mutuelle entre nos peuples et nous soutenons la célébration réussie de CARIFESTA XIV qui aura lieu à Trinidad et Tobago du 16 au 25 août 2019.

 

Réaffirmons notre volonté de renforcer la coopération Sud-Sud comme expression de solidarité entre nos pays pour stimuler des programmes bilatéraux et régionaux ainsi que la coopération triangulaire pour le développement en tenant compte des priorités de développement de nos pays.

 

Décidons de célébrer le 25° Anniversaire de la création de l'Association des Etats des Caraïbes (AEC) le 24 juillet 2019, nous reconnaissons le rôle qu'elle continue à jouer dans l'avancée de l'intégration et du développement soutenable de la Grande Caraïbe grâce à une collaboration active dans les domaines identifiés comme la réduction des risques de désastres, la tourisme soutenable, y compris le tourisme à destination multiple, le commerce, le développement soutenable et la protection de la Mer des Caraïbes et le transport.

 

Réaffirmons que la préservation et le renforcement de la CELAC en tant que forum régional pour le dialogue et la concertation politique et en tant qu'acteur politique international est l'une de nos priorités. Dans ce contexte, nous considérons comme essentiel de continuer à renforcer l'intégration régionale grâce au dialogue politique, à al coopération et à un meilleur commerce entre les pays des Caraïbes et l'Amérique Latine. C'est pourquoi nous réaffirmons l'importance de la participation active des pays des Caraïbes à la CELAC et nous reconnaissons le rôle des présidences successives de la Conférence de la CARICOM dans le Quatuor de la CELAC.

 

Reconnaissons et nous soutenons les efforts déployés par la CARICOM et son Président Tournant, en plus du Mexique et de l'Uruguay dans le Mécanisme de Montevideo pour un dialogue respectueux au Venezuela, guidé par les principes de non ingérence et de non intervention dans les affaires internes des Etats, l'interdiction de la menace et de l'usage de la force et le respect de la souveraineté, l'adhésion à l'Etat de Droit, à la démocratie et au cadre constitutionnel et nous réaffirmons le droit des peuples à l'autodétermination.

 

Exprimons une profonde préoccupation pour l'inclusion d'Etats membres de la CARICOM dans les listes de juridictions fiscales non coopérantes par l'Union européenne, ce qui a des effets négatifs sur les économies des Petits Etats Insulaires en Développement et des pays à zones côtières basses qui ont mis en place des normes internationales reconnues et ont démontré leur volonté de coopérer et de discuter pour trouver des solutions.

 

Exprimons, en outre, notre profonde préoccupation et notre rejet de la diminution progressive des relations de correspondance bancaire avec les pays en développement, en particulier les Etats membres de la CARICOM à cause des actions destinées à diminuer le risque de la part de certaines des principales corporations de la banque internationale, ce qui menace la stabilité financière des pays touchés et limite leurs efforts envers le développement et la croissance socio-économique.

 

Renouvelons notre appel à revoir et à modifier les critères actuels de « sélection » des pays pour qu'ils reçoivent l'Aide Officielle au Développement pour qu'ils reflètent bien la réalité et les besoins spécifiques des pays à revenus intermédiaires hautement endettés, et en particulier des Etats des Caraïbes.

 

Soulignons l'importance de la réparation et de la compensation pour les dommages occasionnés par l'esclavage dans les Caraïbes en tant qu'acte de justice et c'est pourquoi nous soutenons le travail de la Commission de Réparation de la CARICOM.

 

Remercions le Gouvernement et le peuple de la République Coopérative du Guyana pour son accueil chaleureux, leur hospitalité et leur soutien à la VI° Réunion Ministérielle CARICOM-Cuba.

 

Décidons de célébrer le VII° Sommet CARICOM-Cuba à Cuba, en 2020.

 

Approuvé à la VI° Réunion des Ministre des Relations Extérieures CARICOM-Cuba, le 14 juin 2019, à Georgetown, Guyana.

 

(Extrait de Cubaminrex)

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

source en espagnol :

http://www.cubadebate.cu/especiales/2019/06/14/declaracion-de-la-vi-reunion-de-ministros-de-relaciones-exteriores-caricom-cuba/#.XQSZni3pMRE

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2019/06/amerique-latine-declaration-de-la-vi-reunion-des-ministres-des-relations-exterieures-caricom-cuba.html