Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Colombie : Le parti FARC expulsera les militants qui reprennent les armes

5 Septembre 2019, 16:36pm

Publié par Bolivar Infos

 

Le Comité d'Ethique Disciplinaire National de la Force Alternative Révolutionnaire de la Commune (FARC) a demandé mercredi au Conseil Politique National du parti d'expulser Iván Marquéz, Jesús Santrich, Walter Mendoza, "El Paisa", "Aldinever" et "Romaña", qui sont à a tête d'une faction qui a décidé de reprendre la lutte armée en Colombie.

 

Dans un communiqué de presse, on demande au Conseil Politique d'appliquer l'article 10 des sanctions qui établit dans son incise D : « Séparation définitive du parti en cas de faute très grave » et précise que 95% des anciens insurgés restent fidèles à l'Accord de Paix.

 

Le Comité d'Ethique Disciplinaire espère qu'on appliquera le règlement dans le cas des dissidents qui ont annoncé qu'ils reprennent les armes, le 29 août, et affirme que ce groupe a usurpé le nom historique de FARC.

 

« L'annonce de la reprise des armes ne respecte pas nos instances de direction nationale, nos principes d’organisation en direction collective et en centralisme démocratique, les postulats disciplinaires établis dans les Statuts » dit le communiqué.

 

« Utiliser notre nom historique de FARC-EP est une offense à notre prestige construit pendant des années de lutte acharnée, de grands sacrifices et de sang offert à la paix de notre peuple, » dit le parti.

 

Depuis que Marquez et Santrich ont annoncé qu'ils reprenaient les armes, aussi bien le parti FARC que le groupe d'opposition au Parlement ont exprimé leur soutien absolu à la réconciliation nationale, rejeté la décision des rebelles et exigé que le Gouvernement colombien mette rapidement en œuvre les Accords de Paix.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://www.telesurtv.net/news/partido-farc-expulsaria-militantes-rearmaron-colombia-20190904-0028.html

URL de cet article :