Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Alerte orange sur la frontière face aux agressions de la Colombie

4 Septembre 2019, 17:10pm

Publié par Bolivar Infos

Le président vénézuélien, Nicolás Maduro, a déclaré mardi l'alerte orange dans les états situés sur la frontière avec la Colombie face à la menace de « faux positifs » que e Gouvernement de ce pays pourrait mettre en place pour justifier une guerre entre les 2 pays. « J'ai ordonné au Commandement Stratégique Opérationnel de la Force Armée Nationale Bolivarienne (CEOFANB) et à toutes les unités militaires sur la frontière de déclarer une alerte orange face à la menace d'agressions de la Colombie contre le Venezuela, » a déclaré le chef de l'Etat dans une émission diffusée par la radio et la télévision.

 

Le Président a souligné que cet ordre répond aux actions qui pourraient être exécutées sur la frontière sur ordre du président de la Colombie, Iván Duque.

 

« Le Gouvernement de la Colombie, non seulement a engagé (ce pays) dans une guerre qui se durcit mais maintenant, cherche un faux positif pour agresser le Venezuela et commencer un conflit militaire contre nos pays. Nous, nous devons être en alerte ! Nous devons déployer nos forces et nous devons dure au monde que le Venezuela est un pays de paix et nous ne devons accepter aucune agression venant de Colombie. »

 

Il a signalé que le Venezuela, en tant que pays garant des Accords de Paix de la Colombie (qui ont été discutés pendant 4 ans à La Havane et ont été signés en 2016 à Carthagène des Indes), a demandé à tous les pays qui ont été garants lors de ces conversations de débattre et de reprendre le dialogue de paix entre le Gouvernement de la Colombie et Les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (FARC-EP).

 

« Le Gouvernement actuel de la Colombie ne veut pas la paix, il veut la guerre, il veut la violence et nous le regrettons. Maintenant, il cherche à accuser le Venezuela d'être le responsable d'une guerre de 70 ans en Colombie. Je le dis en tant que commandant en chef, cette guerre est de al responsabilité de la Colombie et malheureusement, elle est en train de s'intensifier malgré les Accords de Paix, » a déclaré le président Maduro.

 

Le 29 août dernier, un groupe de dissidents des FARC-EP, dirigé par Iván Márquez et Jesús Santrich, a annoncé qu'il reprend la lutte armée à cause du non respect des Accords de Paix par le Gouvernement de la Colombie.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://albaciudad.org/2019/09/gobierno-venezolano-declara-alerta-naranja-en-la-frontera-ante-agresiones-de-colombia/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2019/09/venezuela-alerte-orange-sur-la-frontiere-face-aux-agressions-de-la-colombie.html