Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Argentine : La Banque Centrale impose le contrôle du change pour éviter la fuite des capitaux 

28 Octobre 2019, 18:29pm

Publié par Bolivar Infos

 

La Banque Centrale de l'Argentine a mis en place un strict contrôle du marché des changes à partir de ce lundi, lendemain des élections présidentielles gagnées par l'opposant Alberto Fernández pour préserver les réserves internationales.

 

« La semaine dernière, nous avons vu une forte demande de dollars. Face au risque que cela continue cette semaine, nous avons décidé de renforcer les contrôles. A partir d'aujourd'hui (lundi), nous avons réduit à 200 dollars par mois le montant maximum que les individus peuvent acheter pour capitaliser, » a annoncé le président de la Banque Centrale, Guido Sandleris.

 

« Il est crucial d'apporter de la tranquillité à l'économie » et pour cela, « nous cherchons à protéger les réserves, » a déclaré le fonctionnaire lors d'une conférence de presse qu'il a donnée avant l'ouverture des marchés pendant une journée de bourse dont on pense qu'elle sera difficile.

 

La BCRA a fixé une limite de 200 $ par mois pour l'achat à travers des comptes bancaires et de 100 $ par mois pour l'achat en liquide pour éviter que ses réserves internationales continuent de baisser.

 

La restriction dans les opérations de change s'applique à l'achat d'une devise d'un autre pays car une demande excessive peut faire se déprécier la monnaie nationale et provoquer des tensions inflationnistes.

 

« La semaine dernière, la Banque Centrale a apporté environ 2000 000 000 $ pour essayer de freiner l'augmentation du dollar jusqu'aux élections dans le seul but de soutenir la campagne de Mauricio Macri, » a indiqué le journal Página 12. 

 

Lors de sa brève conférence de presse, Sandleris a dit qu'il aura des réunions avec l'équipe du président élu, Alberto Fernández, pour « huiler » la transition.

 

Avant l'ouverture des marchés financiers en Argentine, le risque pays de l' Argentine a augmenté ce lundi, face aux nouvelles restrictions du change.

 

L'indicateur de la banque JP.Morgan a augmenté de 19 unités à 2 165 points de base jusqu'à 9 heures, heure de Buenos Aires (12H30 GMT), un niveau qui, de l'avis des analystes, est clairement un défaut de paiement.

 

Entre les élections primaires du mois d'août et les élections de dimanche, la BCRA a perdu quelques 22 000 000 000 de dollars de ses réserves à cause des craintes du marché concernant de nouvelles fortes baisses et plus de contrôle du change.

 

Jusqu'à vendredi dernier, les personnes physiques pouvaient acheter jusqu'à 10 000 $ grâce à leur compte bancaire et 100 $ en liquide.

 

Le peso argentin a perdu environ 85% pendant les presque 4ans de gouvernement du président Mauricio Macri, ce qui a fait augmenter l'inflation qui a atteint 53,5% en septembre.

 

La méfiance des investisseurs envers la monnaie et l'incertitude politique depuis que Fernández a devancé largement Macri aux primaires, a conduit à une dollarisation de l'épargne.

 

L’effondrement du marché a forcé la Banque Centrale à imposer un contrôle des capitaux pour limiter l'accès aux dollars.

 

Sandleris a précisé que ces restrictions ne toucheraient que « la demande pour la capitalisation et la spéculation » et n'affecterait ni le commerce extérieur ni la demande destinée à payer la dette et pas non plus le tourisme.

 

Cette restriction affecte principalement les achats pour l'épargne de particuliers mais ne modifie pas le reste des règle sen vigueur.

 

Le président de la Banque Centrale a reconnu qu'il y a des problèmes en suspens dans la situation économique comme l'inflation, la chute de l'activité économique ou la pauvreté. S'adressant de façon évidente au président élu, il a déclaré qu'il « n'y a pas de réussite sans consensus » et que ce sera la clef pour en finir avec l'incertitude.

 

« Nous, les Argentins, n'avons pas su obtenir des consensus de base qui nous protègent contre l'incertitude. L'idée de cela est de donner plus de liberté à la gestion qui commence en protégeant les réserves internationales, » a-t-il précisé.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://www.telesurtv.net/news/argentina-banco-central-restricciones-cambiarias--20191028-0011.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2019/10/argentine-la-banque-centrale-impose-le-controle-du-change-pour-eviter-la-fuite-des-capitaux.html