Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cuba : Les États-Unis renforcent le blocus par de nouvelles restrictions commerciales

19 Octobre 2019, 17:24pm

Publié par Bolivar Infos

Cuba : Les États-Unis renforcent le blocus par de nouvelles restrictions commerciales

 

Washington, 18 octobre (Prensa Latina) Les États-Unis publieront officiellement lundi prochain de nouvelles restrictions à l’encontre de Cuba concernant des questions telles que l’achat de produits contenant des composants nord-américains, la location d’aéronefs et de bateaux, tel qu’il apparaît aujourd’hui dans le Registre Fédéral (gazette officielle du Gouvernement).

 

Les nouvelles mesures, qui constituent une recrudescence du blocus économique, commercial et financier imposé par Washington à l’île il y a près de 60 ans, seront mises en place en vertu d’une norme finale du Département du Commerce.

 

Conformément au texte de la réglementation, que ce journal gouvernemental publiera officiellement le 21 octobre, l’Office de l’Industrie et de la Sécurité modifie les Règlements de Gestion des Exportations (EAR, pour ses sigles en anglais) pour restreindre davantage les exportations et réexportations de marchandises vers Cuba. 

 

Concrètement, cette règle transforme la politique de licences pour refuser la location d’aéronefs à des compagnies aériennes d’État cubaines, et précise que les aéronefs et les bateaux ne sont pas éligibles à une dérogation de licence s’ils sont loués ou affrétés par un ressortissant du pays des caraïbes.

 

En outre, les nouvelles mesures modifient les EAR afin d’établir un niveau général de « minima » de 10 pour cent pour Cuba. 

 

En mai 2015, après avoir annoncé la décision de rétablir les relations diplomatiques avec Cuba et d’ouvrir un processus de normalisation des liens, l’administration de Barack Obama (2009-2017) a retiré l’île de la controversée liste unilatérale des pays parrainant le terrorisme.

 

Cette décision a permis à Cuba de bénéficier d’un seuil de « minima » de 25 pour cent, ce qui signifie que la plus grande des Antilles pourrait importer des marchandises n’ayant pas plus de 25 pour cent de composants nord-américains.

 

Avec la règle maintenant appliquée par l’administration de Donald Trump, la limite de 10 pour cent est de nouveau imposée, de sorte que la réexportation vers la nation antillaise d’articles étrangers contenant plus de cette quantité de composants étasuniens est interdite. 

 

En outre, la réglementation révise l’Exemption de Licence connue sous le nom de Soutien au peuple cubain, afin d’interdire certaines donations au Gouvernement de l’île et au Parti Communiste cubain.

 

Elle supprime également l’autorisation d’exporter des « articles promotionnels » que Washington considère comme « généralement avantageux pour le Gouvernement » et limite l’exportation de biens destinés à la modernisation de l’infrastructure des télécommunications.

 

Pour justifier ces modifications, l’administration Trump revient sur des allégations de violations contre le peuple cubain et sur le soutien au gouvernement constitutionnel de Nicolas Maduro au Venezuela. 

 

Les mesures entreront en vigueur peu avant qu’un nouveau vote contre le blocus à l’ONU n’ait lieu les 6 et 7 novembre, lors duquel l’immense majorité de la communauté internationale devrait à nouveau condamner le blocus économique, financier et commercial des États-Unis, considéré comme la principale violation des droits de l’Homme des cubains. 

 

http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=882926:les-etats-unis-renforcent-le-blocus-impose-a-cuba-par-de-nouvelles-restrictions-commerciales&opcion=pl-ver-noticia&catid=19&Itemid=101