Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Equateur : Une préfète d'opposition arrêtée sans preuves à son domicile

14 Octobre 2019, 16:27pm

Publié par Bolivar Infos

 

La préfète de Pichincha, dont la capitale est Quito, Paola Pabón, a été arrêtée par le Ministère Public de l'Equateur avec le soutien de la police locale sans ordre judiciaire après une perquisition illégale à son domicile pour réaliser « des investigations. » Elle a diffusé en direct elle-même cet événement survenu lundi matin 14 octobre, sur son compte Facebook.

 

« Aujourd'hui, ils sont entrés chez moi et ils ont enfoncé la porte pendant que je dormais. Ils m'ont arrêtée sans preuves. Etre dans l'opposition, dans une démocratie, ne peut pas être un délit. Ce n'est pas une démocratie quand on persécute les opposants politiques de cette façon, » dit Pabón sur la vidéo.

 

La dirigeante politique ud mouvement Force Engagement Social a été accusée par le Gouvernement du président Lenín Moreno d'être l'une des instigatrices des mobilisations contre le paquet de réformes néolibérales annoncé le 1° octobre.

 

Sur les images de la vidéo, on voit un groupe de policiers du Groupe Spécial Mobile Antidrogues et de l'Unité de Renseignement Anti-délinquance qui l'entourent en silence pendant que la préfète crie : « vous êtes chez moi, je veux voir l'ordre judiciaire... »

 

« Que ce soit clair : ce Gouvernement ne va pas durer toute la vie... Ils m'ont trouvée dans ma chambre, endormie, c'est la conspiration... » indique Pabón qui a été transférée dans une unité de flagrants délits de Quito.

 

Moreno a accusé la semaine dernière l'ex-président équatorien Rafael Correa, Ricardo Patiño, Virgilio Hernández, Paola Pabón, d'être derrière une soi-disant tentative de coup d'Etat, un nom que le président donne aux protestations populaires provoquées par l'application de mesures néolibérales.

 

Pour sa part, le Ministère Public rapporte sur son compte Twitter qu'après les investigations qu'il a réalisées avec le soutien de la police ont été arrêtés « Paola P., Christian G, y Pablo D. »

 

« Dans less perquisitions, on a trouvé des indices comme du matériel technologique, des téléphones, des substances sujettes au contrôle et des documents, » indique-t-il.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://www.telesurtv.net/news/ecuador-prefecta-pabon-detencion-allanamiento-ilegal-20191014-0013.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2019/10/equateur-une-prefete-d-opposition-arretee-sans-preuves-a-son-domicile.html