Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Argentine: Alberto Fernandez célébré par ses partisans 

11 Décembre 2019, 18:14pm

Publié par Bolivar Infos

Argentine: Alberto Fernandez célébré par ses partisans 

 

Par RFI Publié le 11-12-2019 Modifié le 11-12-2019 à 13:01

 

De notre correspondante à Buenos Aires, Aude Villiers-Moriamé

 

La canicule n’aura pas empêché des milliers d’Argentins de défiler dans les rues de Buenos Aires, ce mardi 10 décembre.

 

Marcela Peralta est originaire de la province de La Pampa, au centre de l'Argentine. Cette institutrice a fait plus de 700 kilomètres de route pour assister à l’investiture d'Alberto Fernández : « C’est un jour de fête, un jour de bonheur ! Enfin, on va avoir de nouveau un gouvernement qui pense aux travailleurs, aux plus vulnérables ! Il y a beaucoup de choses à faire, parce que nous sommes détruits économiquement. J’espère vraiment qu’Alberto et Cristina pourront changer cela. »

 

Dans la foule, beaucoup de pancartes et de tee-shirts à l’effigie de Cristina Kirchner. L’ancienne présidente (2007-2015), toujours très populaire dans le pays, est devenue ce mardi la vice-présidente d’Alberto Fernández. Diego Gianini, la trentaine, espère que ce nouveau gouvernement péroniste réussira à sortir le pays de la crise : « J’ai perdu peu à peu du pouvoir d’achat, c’est devenu difficile de boucler mes fins de mois. Entre l’augmentation des prix de l’électricité, du gaz, des aliments… C’est de la folie ! »

 

L'inflation devrait atteindre 54% en 2019. Plus de quatre Argentins sur dix vivent sous le seuil de pauvreté, selon les chiffres de l'Université catholique argentine. Et le chômage, qui a fortement augmenté, touche aujourd'hui près de 11% de la population active.

 

Durant son discours d'investiture au Congrès, Alberto Fernández a indiqué que réduire la pauvreté et la faim serait la priorité de son mandat : « Un enfant sur deux est pauvre dans notre pays. C’est pour cela que la première réunion de travail de notre gouvernement portera sur cette priorité : adopter un plan intégral de l’Argentine contre la faim ».

 

Le nouveau président a également précisé qu’il aurait besoin de temps pour rembourser les dettes de l’Argentine, notamment auprès du FMI, qui a versé plus de 45 milliards de dollars de prêt à l'Argentine. « Pour mieux payer, il faut d’abord retrouver la croissance », a déclaré Alberto Fernández.

 

http://www.rfi.fr/ameriques/20191211-argentine-nouveau-president-alberto-fernandez-pauvrete-faim