Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bolivie : L'ex-ministre d'Evo Carlos Romero condamné à 6 mois de prison 

18 Janvier 2020, 17:51pm

Publié par Bolivar Infos

 

Le Premier Tribunal Anti-corruption de La Paz a condamné vendredi soir l'ex-ministre du Gouvernement d'Evo Morales, Carlos Romero, à 6 mois de prison préventive à la prison de San Pedro, à La Paz.

 

Cette décision a été prise dans le cadre d'une procédure contre l'ex-ministre dans une affaire de corruption à l'Unité Exécutrice de Lutte Intégrale contre le Trafic de Drogues (UELICN).

 

Son avocat Andrés Zúñiga a fait savoir que le transfert de Romero de la clinique où il était hospitalisé au Bureau du Procureur était illégal et il a ajouté que pour ordonner sa mise en prison préventive, on n'a pu mettre en doute que le domicile de son client.

 

« Pour le juge, seule le domicile est en question. Pour le juge, Romero a une famille et une activité légale, » a-t-il expliqué.

 

C'est le premier ministre d'Evo Morales jugé et emprisonné. On l'accuse de non respect de ses fonctions et d'utilisation indue d'influences dans les faits de corruption découverts à l' UELICN.

 

La députée Rose Marie Sandoval a révélé les irrégularités dans l'entité d'Etat. Elle a dénoncé l'adjudication de plus de 50 000 000 accordée entre 2017 et 2018 à l'entreprise Horizontal de Aviación Bolivia SRL pour la maintenance des avions utilisés dans la lutte contre le trafic de drogues qui dépendait de l'UELICN.

 

Romero a été arrêté mardi après avoir utilisé son droit au silence lors de sa première déclaration à sa sortie de la Clinique Pétrolière de La Paz où il était hospitalisé pour des symptômes dûs au stress et à la déshydratation.

 

A l'audience de jeudi, Romero a affirmé que la poursuite de cette procédure contre lui est « défectueuse » et il a énuméré plusieurs arguments qui vont dans ce sens.

 

Il a même accusé sa dénonciatrice, la député d'Unité Démocratique (UD) Rose Marie Sandoval, de n'avoir ni l'éthique ni l'autorité morale pour le dénoncer. Il a assuré qu'il n'y a aucune preuve contre lui et dénoncé le fait que les procédures judiciaires n'ont pas été respectées.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2020/01/17/bolivia-ex-ministro-de-evo-encarcelado-por-6-meses/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2020/01/bolivie-l-ex-ministre-d-evo-carlos-romero-condamne-a-6-mois-de-prison.html