Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bolivie : Le MAS pourra participer aux élections 

1 Janvier 2020, 16:46pm

Publié par Bolivar Infos

 

Le Tribunal Suprême Electoral (TSE) de Bolivie a annoncé mardi que le Mouvement Vers le Socialisme (MAS) pourra participer aux élections générales de 2020 après avoir rejeté 2 rapports et 1 note écrite qui demandaient l'annulation de la personnalité juridique de ce parti.

 

« Le MAS conserve toutes les prérogatives et tous es devoirs des organisations politiques boliviennes et est habilité légalement à participer aux élections de 2020, » a fait savoir le TSE.

 

La droite bolivienne avait demandé l'interdiction du MAS pour empêcher sa participation aux élections en l'accusant, sans aucune preuve, d'une soi-disant fraude aux élections du 20 octobre dernier.

 

Le Tribunal Suprême Electoral a rejeté à l'unanimité les demandes des secteurs d'extrême-droite : « Aucune d'entre elles ne correspond aux causes de perte de la personnalité juridique des organisations prévues par la loi. »

 

Le TSE a fait savoir que la loi 026 sur le Régime Electoral bolivien ne prévoit pas la perte de personnalité juridique suite à des délits électoraux car elle considère que les actes illicites présumés sont personnels : « elle stipule que les peines applicables oscillent entre 2 et 5 ans de privation de liberté et, en cas de circonstances aggravantes, 2 à 3 ans de plus. »

 

D'autre part, la Loi sur les Organisations Politiques précise dans ses articles 56 à 58 de son chapitre V que la fraude n'est pas considérée comme une cause possible de l'extinction de la personnalité juridique qui permet à un parti politique d'exister.

 

Evo Morales Ayma

@evoespueblo

Ceux qui ont demandé l'interdiction du aux urnes MAS, ce sont les putschistes, les anti-démocratiques, les héritiers de Banzer. La seule chose que nous demandons aux nouveaux membres du Tribunal Suprême Electoral, c'est d'appliquer la loi sans partialité envers aucun parti ou groupe de citoyens.

 

Mais la présidente autoproclamée Jeanine Áñez, a promulgué le 22 novembre la Loi sur le Régime d'Exception et de Transition pour les Elections Générales de 2020 par laquelle elle a rendu nulles et non avenues les élections d’octobre.

 

Le TSE a 20 jours pour fixer la date des élections auxquelles Evo Morales ne pourra pas se présenter.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://www.telesurtv.net/news/bolivia-tribunal-supremo-ratifica-habilitacion-mas-comicios-20191231-0017.html

URL de cet article :