Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Le béret vert qui a conseillé Clíver Alcalá dans son plan de débarquement

6 Mai 2020, 16:57pm

Publié par Bolivar Infos

 

Jordan Goudreau est le mercenaire qui a conseillé Clíver Alcalá pour renverser le président Nicolás Maduro, a fait savoir l'agence Associated Press (AP) dans un reportage.

 

Goudreau, 43 ans, d'origine canadienne, est un ancien membre des Forces Spéciales de l'Armée étasunienne et a été décoré 3 fois de l'Etoile de Bronze « pour son courage » après avoir participé en tant que médecin du groupe d'élite à l'invasion de l'Afghanistan et de l'Irak par les Etats-Unis, ont dit à AP 5 personnes différentes qui ont participé à la réunion au JW Marriot de Bogotá lors de laquelle Alcalá Cordones a exposé ses plans de conspiration.

 

Selon les investigations de l'agence de presse, le mercenaire a été décrit par des personnes qui ont travaillé avec lui aux Etats-Unis et en Colombie comme « un patriote amoureux de la liberté, un mercenaire, un guerrier de talent marqué par la bataille et qui cherchait à faire beaucoup plu que ce qu'il pouvait réellement faire. » Pour ses 2 ex-collègues, des Forces Spéciales, c'est « un chef de cellule supérieurement intelligent pour gérer les sources, d'une précision surprenante et un fervent lutteur en arts martiaux mixtes qui se coupait toujours les cheveux à ras. »

 

Après une brillante carrière, en 2013, soupçonné d'avoir escroqué 62 000 $ à l'Armée des Etats-Unis pour « des frais domestiques » il a été l'objet d'une enquête mais Goudreau affirme qu'aucune charge n'a été retenue contre lui. 

 

Il a quitté le corps des bérets verts en 2016 et, peu de temps après, est entré comme agent de sécurité à la société privée qui a prêté ses services à Porto Rico après que l’île ait été dévastée par l'ouragan María. En 2018, il a fondé sa propre entreprise de sécurité, Silvercop USA, qui a son siège en Floride et dont l'objectif est de « placer dans les écoles des agents antiterroristes déguisés en maîtres, » dit AP.

 

Selon le site de l'agence, Silvercop « fait des opérations dans plus de 50 pays avec une équipe de conseillers formés par d'anciens diplomates, des stratèges militaires expérimentés et des directeurs de corporations multinationales » même si le nom d'aucun d'entre eux n'apparaît.

 

Sur ce site, on voit aussi un grand nombre de photos et de vidéos de Jordan Goudreau sur lesquelles on le voit « tirant à la mitraillette au combat, courant sans chemise vers le haut d'une pyramide, volant dans un jet privé et portant un sac à dos militaire avec un drapeau des Etats-Unis enroulée. »

 

Dans le reportage, il est dit que le mercenaire aurait commencé à s'intéresser au Venezuela en février 2019, quand il travaillait comme membre de la sécurité du concert organisé par le multimillionnaire britannique Richard Branson pour soi-disant récolter de l'aide humanitaire à Cúcuta alors que Juan Guaidó, avec le soutien du Gouvernement d'Iván Duque, de hauts fonctionnaires étasuniens et de quelque dizaines de déserteurs de l'Armée vénézuélienne, cherchaient à mettre en marche une invasion armée par la frontière de la Colombie avec le Venezuela. Une action qui a été déjouée par le Gouvernement de Nicolás Maduro et dénoncée devant l'opinion publique internationale.

 

A son retour aux Etats-Unis, Goudreau aurait fait la connaissance Keith Schiller, un ancien garde-du-corps de Donald Trump qui connaissait Lester Toledo, un de ceux qui étaient mandatés par Guaidó à Washington pour collecter des fonds destinés à renverser le président Nicolás Maduro et ensemble, ils auraient assisté à une réunion à Miami en mai 2019, « avec des représentants de Guaidó, » au cours de laquelle « il a eu une discussion animée avec Schiller sur la nécessité de renforcer la sécurité de Guaidó et de son équipe de conseillers toujours plus nombreuse au Venezuela et dans le monde entier. »

 

L'idée, affirme AP, semblait excessive à l'ancien garde-du-corps du président qui a pris ses distances avec l'ancien soldat mais pas avec Lester Toledo qui a servi de lien entre Goudreau et Alcalá Cordones à Bogotá.

 

L'ex-général vénézuélien a organisé une réunion pour exposer ses plans de conspiration à l'hôtel JW Marriot de Bogotá, à laquelle assistait un groupe de conspirateurs de différentes origines et de différents niveaux : « Des déserteurs de l'Armée accusés de trafic de drogues, des financiers au passé trouble et d'anciens fonctionnaires de Maduro désireux de se racheter, » selon l'agence de presse. Un de ceux qui y a participé a qualifié cette réunion de « sommet Star Wars de bobos anti-Maduro. »

 

Mais Goudreau «était toujours convaincu qu'entreprendre une action militaire contre le Gouvernement vénézuélien en suivant la stratégie présentée par Alcalá Cordones dans le luxueux hôtel de Bogotá était nécessaire et viable car il proposait sa compagnie pour entraîner au combat les 300 soldats que l'ancien général avait recrutés pour sa cause. Il a présenté un budget pour l'opération éclair, a estimé le coût à 1 500 000 $ et est retourné aux camps paramilitaires de La Guajira en compagnie de 4 autres mercenaires pour mener à bien la préparation des paramilitaires avec lesquels il prétendait envahir le Venezuela.

 

Un de ceux qui ont participé à la réunion au Marriot aurait également affirmé à AP que Jordan Goudreau s'était vanté d'avoir des contacts de haut niveau dans l’administration Trump qui pourraient ajouter leurs apports à la cause même si, avec le temps, sa version a été discréditée.

 

En tout cas, l'ancien soldat aurait cherché à obtenir des fonds parmi les Etasuniens qui participaient aux réunions organisées par les représentants de Guaidó à Washington et Miami dans ce but. Roen Kraft, présenté comme « un descendant excentrique de la famille qui produisait du fromage, » serait l'un d'entre eux. Kraft a admis qu'il avait rencontré Goudreau à 3 occasions mais a nié lui avoir donné de l'argent.

 

Bien qu'on ne sache toujours pas qui a financé la conspiration d'Alcalá, on sait au moins qu'une partie des équipements qu'ils pensaient utiliser lors de l'invasion éclair a été achetée à High-End Defense Solutions, une compagnie qui a son siège à Miami, se consacre à fournir de l'équipement militaire et est la propriété de résidants vénézuéliens aux Etats-Unis.

 

Fin mars, la police colombienne a arrêté un camion qui transportait du matériel technique de guerre parmi lequel 15 casques fabriqués par High-End Defense Solutions estimés à quelques 150 000 $ qui se déplaçait vers Barranquilla. Les autorités ont déterminé qu'il s'agissait de matériel militaire qui devait être employé pour des incursions illégales en territoire vénézuélien par la village de Maicao, frontalier avec l'état de Zulia. De là, ils avanceraient vers Caracas en « convoi fortement armé » et ils devraient y arriver en 96 heures, ont affirmé les paramilitaires recrutés par Alcalá pour l'opération.

 

L'ex-béret vert s'était rendu au siège de High-End Defense Solutions en novembre et décembre pour acheter des armes, ont raconté à AP 2 déserteurs vénézuéliens qui, selon eux, avaient été sélectionnés par Goudreau pour l’aider à choisir l'équipe bien que celui-ci les ait ensuite laissés de côté en les accusant d'être des espions de Nicolás Maduro. 

 

L'agence a également eu accès à un document de 3 pages dont on a attribué la paternité au mercenaire après analyse de l'archive et qui contenait la liste de l'arsenal nécessaire à une attaque surprise d'une durée de 3 semaines. Cette liste comprenait 320 fusils d'assaut M4, des canots Zodiac, un lance-missiles antichars et des lunettes à vision nocturne de dernière génération ainsi qu'1 000 000 de $ en liquide.

 

En mars dernier, les autorités vénézuéliennes ont arrêté l'un des paramilitaires entraînés par Alcalá alors qu'il essayait d'entrer illégalement au Venezuela par l'état de Táchira. Après son arrestation, celui-ci a donné des détails sur l'opération prévue.

 

Le lendemain, Clíver Alcalá a admis lors d'une conversation téléphonique avec Radio W à Bogotá, qu'il était le chef de la conspiration et peu après, on a appris qu'il était en train de négocier son entrée à l'agence anti-drogues des Etats-Unis après que le Département de la Justice l'ait accusé de trafic de drogues et de terrorisme et ait mis sa tête à prix pour 10 000 000 de $. Il est sous la surveillance de la justice fédérale à New York où il attend le début de son procès.

 

Pour sa part, Jordan Goudreau a disparu de la scène et semble aujourd'hui jouir d'une liberté totale aux Etats-Unis. Contacté par Associated Press, il a refusé tout commentaire et a envoyé un communiqué écrit au nom de Silvercop dans lequel il affirma que la compagnie « ne peut révéler l'identité de son réseau de sources actives et de ses conseillers étant donné la nature de notre travail, » et qu'en général «  ne confirmerait ou ne nierait jamais aucune activité dans aucun domaine d'action. On ne doit rien déduire de cette réponse. »

 

LaIguana.TV

 

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos 

 

Source en espagnol :

https://www.resumenlatinoamericano.org/2020/05/04/venezuela-quien-es-el-boina-verde-yanqui-que-asesoro-la-frustrada-invasion-de-este-pasado-domingo/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2020/05/venezuela-le-beret-vert-qui-a-conseille-cliver-alcala-dans-son-plan-de-debarquement.html