Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bolivie : Le Gouvernement de fait cherche à retarder les élections

14 Juin 2020, 16:52pm

Publié par Bolivar Infos

 

La présidente de fait demande au Sénat des tests épidémiologiques pour montrer que les élections peuvent avoir lieu le 6 septembre prochain. Les sénateurs et les députés disent qu'Áñez veut se maintenir au pouvoir.

 

La présidente du Gouvernement de fait de la Bolivie, Jeanine Áñez, a adressé une lettre à la présidente du Sénat, membre du parti Mouvement Vers le Socialisme (MAS), Eva Copa, pour demander une étude « médicale et scientifique » qui mette en évidence la possibilité d'organiser les élections présidentielles.

 

Dans sa lettre, envoyée hier, elle ajoute que les prévisions du coronavirus dans le pays disent que « juillet et août seront les mois pendant lesquels il y aura le plus de citoyens contaminés » et que les élections représentent un risque pour la population.

 

La date du 6 septembre a été proposée par le Tribunal Suprême Electoral (TSE) en consensus avec les forces politiques du pays et récemment approuvée en première instance par le Sénat et le Congrès.

 

La prorogation appliquée par Áñez avant la loi de promulgation des élections a été accusée d’aggraver la crise politique, économique et sanitaire qu’affronte le pays tandis que les protestations contre sa gestion de la pandémie augmentent.

 

Áñez et son Gouvernement avaient dit qu'ils promulgueraient la loi qui rend possible les élections en Bolivie mais maintenant, ils prennent un nouveau prétexte pour les proroger bien que la date ait été proposée par le TSE et soutenue par l'ONU. Il est clair qu'ils ne veulent pas d'élections. Nous rétablirons la démocratie ! » a déclaré Luis Arce, le candidat à la présidence pour le MAS.

 

Pour sa part, le candidat de Communauté Citoyenne, Carlos Mesa, a émis un communiqué dans lequel il dit que la présidente se cache derrière une «  soi-disant préoccupation envers la santé publique » pour ne pas promulguer cette loi.

 

La Bolivie vit actuellement sa seconde semaine de « quarantaine dynamique, » une mesure d'assouplissement pour « les commerces indispensables » qui comprend les vols intérieurs.

 

La décision prise par la présidente de fait fin mai délègue aux gouvernements régionaux et municipaux la gestion de la crise sanitaire avec une totale autorité pour choisir le fonctionnement des activités économiques considérées comme nécessaires.

 

La Bolivie compte actuellement plus de 19 929 malades et 559 morts du COVID-19 et pendant ces dernières 24 heures, environ 884 malades en une seule journée.

 

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://www.telesurtv.net/news/senalan-intencion-prorrogar-gobierno-facto-bolivia-20200613-0012.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2020/06/bolivie-le-gouvernement-de-fait-cherche-a-retarder-les-elections.html