Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Arreaza accuse le Royaume Uni de conspiration contre son pays

13 Juin 2020, 15:31pm

Publié par Bolivar Infos

Caracas, 12 juin (RHC)- Le ministre des Affaires étrangères du Venezuela, Jorge Arreaza, a dénoncé le fait que le gouvernement du Royaume Uni a utilisé à des fins de déstabilisation les visites à son ambassade.

 

« Le Royaume Uni ment. Il n’a jamais mentionné une Unité de Reconstruction du Venezuela et nous ne l’aurions pas permis. Nous l’avons appris à travers The Canary (média britannique). Ils ont déguisé les objectifs déstabilisateurs des visites à leur ambassade en fausses réunions internes » a écrit Jorge Arreaza sur son compte twitter.

 

Le ministre Arreaza a remis le 14 mai dernier une note de protestation au représentant diplomatique britannique à Caracas, Duncan Hill, à cause de l’appui de la chancellerie de son pays à un prétendu plan pour reconstruire ce pays sud-américain signé aussi par le député opposant Juan Guaidó.

 

L’Ambassadeur du Venezuela aux Nations Unis, Samuel Moncada a accusé le 13 mai le gouvernement du Royaume Uni de complicité avec le président des États-Unis, Donald Trump pour faire pression sur son pays.

 

Il a également dénoncé que des documents officiels du gouvernement britannique révèlent que ce pays travaillait aux côtés de ceux qui ont signé le plan pour assassiner le président Nicolás Maduro, plan démantelé le 3 mai dernier.

 

À ce propos, les autorités vénézuéliennes ont demandé au Royaume Uni de s’éloigner des plans putschistes de Washington et de toute initiative de déstabilisation.

 

Les documents publiés dans la presse britannique font référence aussi à des discussions entre des dirigeants de l’opposition vénézuélienne et des fonctionnaires de ce pays au sujet de propositions d’affaires au cas où le coup d’état aurait lieu.

 

http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/225500-le-ministre-des-affaires-etrangeres-du-venezuela-accuse-le-royaume-uni-de-conspiration-contre-son-pays