Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Le Venezuela rejette les accusations des Etats-Unis sur le trafic de drogues

12 Juillet 2020, 16:14pm

Publié par Bolivar Infos

 

Le ministre de l'Intérieur, Néstor Reverol, a rejeté samedi les déclarations faites par des fonctionnaires du Gouvernement des Etats-Unis dans le cadre de la campagne électorale du président Donald Trump, en Floride, dans lesquelles ils ont accusé des pays indépendants dont le Venezuela d'encourager le trafic de drogues.

 

La stratégie du Gouvernement des Etats-Unis fait partie de l'attaque systématique organisée par la Maison blanche pour discréditer le pays et le faire passer pour un « narco-Etat » pour favoriser une invasion militaire.

 

Les politiques anti-drogues du Venezuela sont destinées à neutraliser le passage de substances illégales produites en Colombie, le pays voisin qui concentre 70% de la production mondiale de cocaïne principalement destinée aux Etats-Unis, a-t-il indiqué.

 

Les Etats-Unis sont le pays qui consomme le plus de psychotropes et de stupéfiants au monde, selon un rapport réalisé à ce sujet par l'Organisation des Nations Unies (ONU) qui souligne qu'il y a eu dans le pays, en 2019, 70 237 morts par overdose.

 

Reverol a affirmé que le Venezuela continuera à lutter de front contre le trafic de drogues dans 3 axes solides : la prévention, le domaine social et la coopération internationale. C’est pourquoi il a qualifié de cyniques les accusations du Gouvernement Trump.

 

Il a rappelé que le propre rapport sur les drogues de l'ONU place les Etats-Unis à la quatrième place en matière de saisies et de démantèlement de laboratoires de drogues.

 

Le fonctionnaire a soutenu qu'il ne s'agit pas d'une stratégie nouvelle mais qu'en 2007, ils l’avaient employée contre le Commandant Hugo Chávez.

 

« Nous avons démontré que les politiques anti-drogues ont été positives, encore plus quand le Commandant Hugo Chávez a expulsé le Bureau de Contrôle Anti-drogues (DEA) et suspendu 14 accords avec les Etats-Unis, » a-t-il déclaré.

 

Il a indiqué qu'avant que le Commandant Hugo Chávez ait pris cette décision souveraine, la DEA, au Venezuela, négociait avec les trafiquants de drogues, contrôlait des livraisons et conspirait pour faire un coup d'Etat contre le Commandant Chávez.

 

Et il a présenté un ensemble de chiffres pris dans le Rapport de l'ONU sur les drogues qui montrent comment on lutte contre la production, le trafic et la consommation de drogues aux Etats-Unis, Colombie et au Venezuela.

 

Il a souligné que dans les Parcs Nationaux des Etats-Unis, les cultures de marihuana ont augmenté :

 

En Californie: 89 des 482 comtés autorisent l'usage récréatif du cannabis. Au Colorado, 25 des 64 comtés, en Oregon: 20 des 36 comtés. Au total 134 comtés des Etats-Unis permettent l'usage non médical du cannabis, selon le rapport ONUDD (2018).

 

Il existe en Arizona un cimetière d'avions de 2 080 hectares, le plus grand du monde, où des avions sont vendus au trafic de drogues sans aucun contrôle.

 

L'année dernière, 31 500 laboratoires de traitement des méthamphétamines ont été démantelés aux Etats-Unis, c'est à dire 91 % de tous ceux qui étaient opérationnels dans le monde et ont été démantelés.

 

Pendant ces 10 dernières années, le trafic de l'héroïne a augmenté aux Etats-Unis, selon le Rapport Mondial sur les Drogues de l'ONU.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://www.telesurtv.net/news/venezuela-eeuu-rechaza-acusaciones-narcoestado-20200711-0012.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2020/07/venezuela-le-venezuela-rejette-lesvenezuela-le-venezuela-rejette-les-accusations-des-etats-unis-sur-le-trafic-de-drogues.html