Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Colombie : Álvaro Uribe Vélez assigné à résidence

5 Août 2020, 17:03pm

Publié par Bolivar Infos

 

La Chambre d'Instruction de la Cour Suprême de Justice de Colombie a ordonné mardi que l'ex-président, actuellement sénateur Álvaro Uribe Vélez soit assigné à résidence pour les délits présumés de subornation et de manipulation de témoins. Le tribunal enquête sur une affaire dans laquelle environ une dizaine de témoins disent qu'ils ont reçu des compensations en échange de leur témoignage en faveur d'Uribe.

 

Cette décision a été confirmée par l'ex-président lui même qui, sur les réseaux sociaux, a révélé cette mesure contre lui. « La privation de ma liberté le cause une profonde tristesse pour a dame, ma famille et les Colombiens qui pensent encore que j'ai fait quelque chose de bon pour la Patrie. »

 

La détention, qui pourra se prolonger pendant 1 an maximum, doit être mise en place immédiatement mais cette mesure admet la possibilité d'un nouveau recours de la défense d'Uribe bien que cela ne gèle pas les effets de la résolution juridique.

 

L'enquête a débuté en 2012, quand Uribe a dénoncé le sénateur Iván Cepeda pour avoir soi-disant demandé à d'ex-paramilitaires de témoigner contre lui en échange d'avantages. Mais en 2018, la Cour a classé cette enquête contre Cepeda et en a ouvert une nouvelle, contre Uribe, cette fois, pour manipulation de témoins présumée.

 

La Cour a entendu le témoignage de plusieurs ex-paramilitaires bien connus parmi lesquels Pablo Hernán Sierra alias ‘Alberto Guerrero’; José Gelvez Albarracín alias ‘El Canoso’; et Jesús Ignacio Roldan alias ‘Monoleche’.

 

D'anciens procureurs et des personnalités politiques comme Piedad Córdoba et le sénateur Iván Cepeda en personne qui a été reconnu comme « victime » de ce processus ont présenté leurs témoignages devant l'organe juridique.

 

Mais il manque encore certaines preuves comme les témoignages des chefs paramilitaires

Salvatore Mancuso et el Tuso Sierra, qui ont été extradés aux Etats-Unis.

 

Uribe Vélez a été président de la Colombie de 2002 à 2006 et de 2006 à 2010. Ensuite, en 2018, il a été élu sénateur. Quelques mois plus tard, la Cour l'a appelé à témoigner. Alors, il a annoncé sa démission du Sénat en disant qu'il allait se consacrer à sa défense mais quelques jours plus tard, il s'est rétracté.

 

Il y a plus de 50 plaintes déposées contre lui à la Commission des Accusations et 28 à la cour Suprême de Justice et ses détracteurs espèrent qu'il soit accusé d'autres délits concernant des écoutes illégales, du trafic de drogues, des homicides, de faux positifs, du para-militarisme et des massacres, entre autres...

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://albaciudad.org/2020/08/alvaro-uribe-velez-en-detencion-domiciliaria-por-orden-de-la-corte-suprema-de-colombia/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2020/08/colombie-alvaro-uribe-velez-assigne-a-residence.html