Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Il se passe quelque chose mais je ne peux pas dire quoi…

26 Septembre 2020, 16:54pm

Publié par Bolivar Infos

Interviewé sur la chaîne d’Etat Venezolana de Televisión (VTV), l’ambassadeur du Venezuela à l’Organisation des Nations Unies (ONU), a révélé que « hier, (mercredi 23 septembre), Donald Trump,  dans un meeting de campagne, a dit qu’il était en train de se passer quelque chose au Venezuela mais qu’il ne pouvait rien dire. » Moncada a considéré cette déclaration de Trump comme une nouvelle menace et qu’il fallait être en alerte. « Comment doit être interprété le fait qu’un président ose annoncer des événements qui engagent la sécurité et la démocratie d’un pays ? » s’est-il demandé.

 

Il a ajouté que les Etats-Unis sont gouvernés par des extrémistes qui imposent leur hégémonie sans aucun respect du droit international et il a condamné la visite du secrétaire d’Etat Mike Pompeo dans les pays frontaliers avec le Venezuela destinée à accélérer le processus d’agression.

 

Campagne de guerre.

 

Moncada a expliqué que ses mauvais sondages pour les élections présidentielles obligent Trump à attaquer : « Il y a une propagande de guerre de la part des Etats-Unis destinée à fracturer le peuple vénézuélien, à nous diviser pour nous coloniser, pour nous conquérir, pour amener dans notre pays les massacres qui ont lieu en Colombie, la violence et la guerre. »

 

C’est justement ce désespoir électoral qui les a poussés à sanctionner illégalement l’Iran et le Venezuela alors que l’assemblée générale des Nations Unies débutait à peine.

 

Il a rappelé que depuis 3 ans, Trump a décidé de quitter 13 organisations importantes pour le multilatéralisme, uniquement pour torpiller la coopération.

 

« Les Etats-Unis veulent faire exploser le Conseil de Sécurité de l’intérieur, peu leur importent les Nations Unies, l’Organisation Mondiale de la Santé, peu leur importe le Conseil des Droits de l’Homme auquel ils ont renoncé, peu leur importe l’UNESCO, peu leur importe la cour Pénale Internationale ou la Cour Pénale de Justice. »

 

Démocratie contre tricherie

 

Moncada a également signalé que le vote par correspondance a déjà commencé aux Etats-Unis « et Trump a déjà hurlé à la fraude parce qu’il n’a pas confiance dans ce système et dans les chiffres qu’il donne. »

 

Alors que le peuple étasunien affronte cette réalité à propos de ses élections, Trump prétend empêcher les élections législatives au Venezuela.

 

« Trump est en train de perdre les élections, il est fou furieux, désespéré et il y a des gens au Venezuela qui lui servent la guerre. Ces gens sont décidés à faire taire leur propre système électoral. Il dit qu’il ne reconnaît pas les votes aux Etats-Unis s’ils sont faits par correspondance, il cherche à détruire le propre système électoral de ce pays, » a déclaré  Moncada.

 

Alerte maximum

 

Enfin, l’ambassadeur a demandé au peuple d’être attentif à toutes les menaces de l’empire qui planent sur le dernier trimestre de cette année.

 

« Maintenant plus que jamais, l’unité civique et militaire doit fonctionner et les systèmes de défense devront être redoublés face aux  intérêts  de déstabilisation du pays. »

 

Cette semaine, le Plan 76 a été activé pour anticiper et contrôler toute tentative de porter atteinte à la souveraineté et d’attaquer les institutions stratégiques. Il y a quelques jours, le président Nicolás Maduro avait alerté sur la survenue d’une phase plus aiguë d’agressions contre le pays à l’approche des élections parce que les ennemis qui sont pas d’accord avec la voie des élections.

 

Source :  RedRadioVe

 

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol: 

https://www.resumenlatinoamericano.org/2020/09/25/venezuela-nueva-amenaza-trump-anuncia-que-esta-pasando-algo-en-venezuela-pero-no-puede-decir-que/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2020/09/venezuela-il-se-passe-quelque-chose-mais-je-ne-peux-pas-dire-quoi.html