Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bolivie : Áñez remet en place Murillo et Cárdenas

21 Octobre 2020, 16:55pm

Publié par Bolivar Infos

« Monsieur Murillo et monsieur Cárdenas, en vous rétablissant dans vos fonctions  de ministre du Gouvernement et de ministre de l’Education, je vous demande de m’accompagner pour fermer cette gestion correctement et en pensant toujours à la démocratie et au pays, » a déclaré la présidente de fait.

 

Áñez a émis 2 décrets présidentiels destinés à laisser sans effet la désignation de 2 ministres après que l’Assemblée Législative Plurinationale  (ALP) ait voté des motions de censure contre Murillo et Cárdenas.

 

Murillo et Cárdenas n’ont quitté leur charge que pendant 1 jour. Une polémique a surgi à propos de  Murillo soumis à une enquête pour l’utilisation de gaz lacrymogènes et pour les crimes commis à Senkata et Sacaba en novembre 2019 qu’il s’est vanté récemment d’avoir commis.

 

Ce n’est pas la 1re fois qu’une telle chose se produit : en mars, Áñez avait remis en place Fernando López comme ministre de la Défense après qu’une motion de censure ait été votée contre lui à l’Assemblée.

 

Dans son discours, de plus en plus cynique, Murillo a remercié la dictatrice pour sa confiance et a annoncé qu’il continuera à travailler « malgré les menaces de vengeance de certains députés membres du MAS. »

 

Et, comble de la provocation, il a ajouté : « Nous pensons que le travail que nous avons fait n’a pas été destiné à provoquer la haine et la vengeance mais à freiner le trafic de drogues, à soutenir la santé de la population en quarantaine et à prendre soin de la démocratie par la pacification. La Bolivie a besoin de réconciliation… »

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://www.resumenlatinoamericano.org/2020/10/20/bolivia-siguen-las-provocaciones-anez-vuelve-a-posesionar-a-murillo-y-cardenas-como-ministros-de-estado/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2020/10/bolivie-anez-remet-en-place-murillo-et-cardenas.html