Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : L’ ONU approuve 2 résolutions concernant le Venezuela 

7 Octobre 2020, 17:50pm

Publié par Bolivar Infos

Mardi, l’ Organisation des Nations Unies (ONU) a approuvé 2 résolutions sur les droits de l’homme au  Venezuela mais ces 2 résolutions vont dans des directions différentes.

 

La première résolution est destinée à renforcer la coopération et l’assistance technique dans le domaine des droits de l’homme au  Venezuela.

 

D’après le ministre des Relations Extérieures du  Venezuela, Jorge Arreaza, elle est destiné à « resserrer le travail conjoint entre le bureau de la haute commissaire aux droits de l’homme et le Venezuela. Comme l’a dit il y a quelques jours le président  Nicolás Maduro à la haute commissaire de l’ONU, Michelle Bachelet, l’engagement de notre pays envers les droits de l’homme est absolu. »

 

 

La seconde résolution a été mise en place par le Groupe de Lima et représente, pour le Gouvernement vénézuélien, une nouvelle tentative d’ingérence dans les affaires intérieures du Venezuela.

 

Coopération Venezuela-ONU

 

Présenté par l’Iran, la Syrie, la Turquie et le Venezuela, ce projet destiné à renforcer la coopération en matière de droits de l’homme et le travail conjoint entre le bureau de la haute commissaire Michelle Bachelet et le Venezuela a été approuvé par 14 voix pour, 7 contre et 26 abstentions.

 

Selon le chancelier vénézuélien, cette résolution a été approuvée malgré « la pression féroce » des Etats-Unis (USA) et de leurs « satellites » au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU.

 

Mais il a critiqué le vote des représentants de ces pays qui se disent défenseurs des droits de l’homme mais n’ont pas soutenu la proposition destinée à renforcer le travail dans ce domaine entre le bureau de la haute commissaire et le Venezuela.

 

Il a remercié au nom du peuple vénézuélien les « Gouvernements libres et souverains » qui ont soutenu cette résolution dont le seul but est que la coopération en matière de droits de l’homme continue.

 

Cette résolution donne au Venezuela la possibilité de coordonner des politiques qui garantissent ces droits et de montrer la vérité du pays. En outre, elle pourra contribuer à faire sortir au grand jour le problème de l’utilisation des violations comme subterfuge pour favoriser des agressions et des politiques interventionnistes.

 

« L’idée est qu’on n’agresse pas et qu’on ne fasse pas de politique interventionniste en utilisant le prétexte des droits de l’homme, » a déclaré écrit Arreaza sur Twitter.

 

La résolution d’ingérence

 

Approuvée par 22 voix pour, 22 abstentions et 3 voix contre, cette résolution, mise en place par le Groupe de Lima, est destinée à maintenir pendant 2 ans la mission d’enquête sur les soi-disant violations des droits de l’homme au Venezuela.

 

Selon l’ex-ambassadrice argentine au Venezuela et au Royaume Uni Alicia Castro, cette résolution de « l’abominable  Groupe de Lima » a été créée par les Etats-Unis « dans le but explicite de désintégrer notre bloc régional et d’intervenir au Venezuela. »

 

Pour  sa part, le Gouvernement vénézuélien a dénoncé une manœuvre destinée à justifier les agressions contre le pays car  elle fait référence à de soi-disant illégalités en matière de droits de l’homme qui affecteraient le peuple vénézuélien.

 

A ce sujet, Arreaza a déclaré que la mission qui enquête sur ces soi-disant violations n’a pas de précédent en Amérique Latine et que le premier rapport qu’elle a présenté a été dénoncé par le Gouvernement vénézuélien comme motivé par des raisons politiques et peu professionnel.

 

L’ambassadeur du Venezuela à l’ONU Samuel Moncada avait prévenu en septembre dernier que le travail de cette mission internationale avait été « payé » par ce qu’on appelle le Groupe de Lima, composé par des pays qui ne reconnaissent pas le Gouvernement de Nicolás Maduro et tentent de trouve rune issue à la soi-disant crise du Venezuela.

 

Pour sa part, le célèbre intellectuel argentin Atilio Borón a condamné la position de son pays qui a approuvé cette résolution proposée par le Groupe de Lima et a qualifié cette position de « grave retour en arrière de la politique étrangère argentine. »

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://www.telesurtv.net/news/venezuela-resoluciones-onu-derechos-humanos-20201006-0046.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2020/10/venezuela-l-onu-approuve-2-resolutions-concernant-le-venezuela.html