Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Leopoldo López aurait fui en Espagne

25 Octobre 2020, 21:16pm

Publié par Bolivar Infos

Le dirigeant du parti d’extrême-droite Volonté Populaire Leopoldo López aurait quitté le fui Venezuela  pour la Colombie pour  ensuite rejoindre l’Espagne, disent certains médias étrangers ce samedi matin. Les journaux El País, Le Monde et La Tercera ainsi que certains médias vénézuéliens ont fait savoir qu’il avait quitté la résidence de l’ambassadeur d’Espagne à  Caracas où il se trouvait en qualité « d’invité » après avoir violé, le 30 avril 2019, la mesure d’assignation à résidence dont il était l’objet, pour les délits commis pendant le plan connu sous le nom de « la sortie » ou de Guarimbas de 2014 qui a fait 43 morts.

 

A ce sujet, le ministre des Affaires Etrangères espagnol a affirmé que le départ de López «est le fruit d’une décision volontaire et personnelle. » Sa famille et son père,  Leopoldo López Gil, député européen du Parti Populaire, résident en Espagne.

 

Pour sa part, le député d’extrême-droite allié de López, Juan Guaidó, a affirmé dans un message publié sur Twitter : « Nous avons réussi à quitter le territoire national » en nous moquant des forces de sécurité du Gouvernement, ce qui semble être un aveu de sa participation à la fuite.

 

Patricia Poleo, une journaliste vénézuélienne en fuite résidant en Floride, a affirmé sur Twitter que les Etats-Unis et l’Espagne ont participé à cette fuite : « J’espère qu’ils ne viennent pas avec une histoire héroïque et j’espère aussi que pour Donald Trump, cela ne signifie pas qu’il a libéré le  Venezuela. Celle qui s’est libérée d’un hôte gênant, c’est l’Espagne. »

 

López avait participé, le 30 avril 2019, à une tentative de coup d’Etat contre le Gouvernement vénézuélien à laquelle participait Juan Guaidó et le directeur du SEBIN (Service Bolivarien de Renseignement) de l’époque, Manuel Christopher, entre autres fonctionnaires du Gouvernement vénézuélien. Après l’échec de celui-ci, López avait été reçu en tant « qu’invité » à la résidence de l’ambassadeur d’Espagne à  Caracas.

 

Le 27 juin dernier, le journal étasunien The Wall Street Journal avait révélé que López avait été chargé d’engager des mercenaires pour « l’Opération Gedeón, » une tentative de débarquement, le 3 mai 2020, sur les côtes vénézuéliennes, destiné à renverser le Gouvernement de Nicolás Maduro. López aurait mené à bien toutes les négociations depuis la résidence de l’ambassadeur d’Espagne et aurait parlé avec 6 entreprises de sécurité privées pour organiser les incursions.

 

Le président de la République Bolivarienne du Venezuela, Nicolás Maduro, a dénoncé cette année le fait que López utilisait les installations de l’ambassade d’Espagne pour conspirer contre le Gouvernement : « Je l’ai dit au ministre des Affaires Etrangères de faire les démarches devant le Gouvernement d’Espagne pour qu’il mette le nez dans cette affaire parce que depuis son ambassade à Caracas, on conspire pour tuer des dirigeants politiques et militaires du Venezuela, » avait affirmé le chef de l’Etat en mars.

 

En 2019, le président de l’Assemblée Nationale Constituante (ANC) Diosdado Cabello,  avait dénoncé pour sa part les actions que l’ambassadeur du Royaume d’Espagne au Venezuela, Jesús Silva, réalisait en faveur de López comme la convocation de journalistes à des réunions secrètes avec le fugitif.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

source en espagnol :

https://albaciudad.org/2020/10/profugo-leopoldo-lopez-habria-huido-de-venezuela-con-destino-a-espana-resenan-medios/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2020/10/venezuela-leopoldo-lopez-aurait-fui-en-espagne.html