Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Amérique Latine : Le rôle des Etats-Unis dans la séparation de la Colombie et  du Panamá

5 Novembre 2020, 17:58pm

Publié par Bolivar Infos

Amérique Latine : Le rôle des Etats-Unis dans la séparation de la Colombie et  du Panamá

 

La séparation du Panamá de la Colombie a eu lieu à cause de la conspiration des Etats-Unis aidés par  la Compagnie de chemins de fer et des secteurs de la bourgeoisie créole.

 

Le 3 novembre 1903, le Panamá s’est séparé légalement et définitivement de la Colombie après ce qu’on appelle la Guerre des 1000 Jours qui a duré de 1899 à 1902. La Grande Colombie était un Etat composé par la Colombie, l’Equateur, le Venezuela et le Panamá actuels et dans sa période de plus grande extension elle comprenait aussi des territoires des actuels Costa Rica, Nicaragua et Pérou.

 

Après sa déclaration d’indépendance de l’Espagne le 28 novembre 1821, le Panamá s’était joint volontairement à la Grande Colombie qui était composée par la Colombie, l’Equateur, le Venezuela et le Panamá actuels.

 

Les 2 pays se sont séparés le 3 novembre 1903 et ensuite s’est crée la République du Panamá qui avait été la partie essentielle de l’organisation politique et territoriale de la Colombie pendant 72 ans.

 

Au milieu de n’année 1903, la conspiration des Etats-Unis de la compagnie des chemins de fer et des secteurs de la bourgeoisie panaméenne réussit à faire se séparer le Panamá de la République de Colombie où ils ont réussi à mettre en œuvre leurs prétentions commerciales qui étaient essentiellement la construction du canal interocéanique.

 

Lors de la séparation, le Panamá fut complétement abandonné par le gouvernement colombien qui n’a pas pris de mesures économiques pour le développement du pays, ce qui a causé un profond mécontentement parmi le peuple panaméen.

 

La Colombie refusa en 1903 le traité  Herrán – Hay destiné à la construction d’un canal interocéanique qui devait unir l’océan Atlantique  et l’océan Pacifique par l’isthme de Panamá.

 

L’empire étasunien, né en 1823, a proclamé la Doctrine Monroe et son plan « L’Amérique aux Américains » dont l’objectif était d’intervenir dans la Guerre des 1000 Jours et de renforcer son pouvoir politique et économique dans la région.

 

Selon les historiens, la séparation du Panamá de la Colombie a été réalisée par des représentants de la compagnie des chemins de fer dirigée par Cromwell depuis New York et administrée à Panamá par Beers, Shgaler et Prescott. Beers était chargé de se rendre en temps voulu aux Etats-Unis et d’exposer le danger que le Traité pour la Colombie retire son pouvoir à l’impérialisme.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

source en espagnol :

https://www.resumenlatinoamericano.org/2020/11/03/nuestramerica-el-papel-de-ee-uu-en-la-separacion-de-colombia-y-panama/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2020/11/amerique-latine-le-role-des-etats-unis-dans-la-separation-de-la-colombie-et-du-panama.html