Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Avenir des relations avec les Etats-Unis, élections législatives

8 Novembre 2020, 16:48pm

Publié par Bolivar Infos

Coup d’œil sur la semaine du 1er au 7 novembre 2020

 

Par Jesús A. Rondón

Pendant cette semaine qui s’achève, au Venezuela, les discussions ont porté sur les élections mais pas au Venezuela, aux Etats-Unis d’Amérique car on n’attend pas un changement substantiel de la politique envers notre pays mais il est possible qu’avec l’arrivée  de Biden à la Maison Blanche, la stratégie change. Il est encore trop tôt puisque la transition avec le nouveau président n’a pas encore eu lieu mais déjà certains acteurs d’ici et de là-bas manifestent des positions concernant cette nouvelle situation. Pendant ce temps, le processus destiné à élire le nouveau Parlement vénézuélien se poursuit. C’est le plus important de ces 10 dernières années et la campagne électorale débute. En ce qui concerne le coronavirus, le nombre de malades reste stable.

 

L’avenir des relations avec les Etats-Unis

 

L’élection du président de l’un des pays qui a le plus d’influence dans le monde ne passe pas inaperçue et moins encore dans un pays comme le  Venezuela qui se trouve dans une position clef dans l’ordre du jour du Gouvernement étasunien. On ne peut pas dire qu’un acteur politique a moins d’intérêt que l’autre car les actions futures du chavisme et de l’opposition vénézuélienne sont associées au résultat de ces élections.

 

Avec l’arrivée de Chávez à la présidence du Venezuela, en plus du début du cycle progressiste dans Notre Amérique, les conditions se sont créées pour une coopération sud-sud qui, en plus de diversifier les relations, a intégré dans la région des pays comme la Chine et la  Russie. Ce développement s’est traduit par une diminution de l’influence  des Etats-Unis dans la région qu’il considère comme un lieu privilégié de domination, selon la doctrine Monroe.

 

Sous le mandat d’Obama, le vainqueur des élections étant vice-président, on a déclaré le Venezuela « menace inhabituelle » pour les Etats-Unis. Toute la stratégie du Gouvernement de Trump qui a considéré les mesures coercitives unilatérales contre le peuple vénézuélien comme fondamentales pour empêcher l’Etat de garantir les droits fondamentaux faute de ressources  s’est appuyée sur cette base.

 

Aujourd’hui, l’opposition vénézuélienne envisage les possibilités avec un nouveau Gouvernement qui, selon certains journaux étasuniens qui évoquent des acteurs clefs de l’entourage de Biden, est en train de reconsidérer la stratégie envers l’Amérique Latine , ce qui impliquerait, dans le cas du Venezuela, un nouveau traitement du groupe que dirige  Juan Guaidó.

 

Le chavisme, qui a continué à avoir des relations avec des secteurs politiques aux   Etats-Unis, entre à présent dans une période d’attente à propos de la définition de cette stratégie dont on pense qu’elle pourrait être moins agressive mais avoir les mêmes objectifs. Car ce n’est un secret pour personne que dans ce pays, il existe des secteurs politiques qui ont critiqué les résultats obtenus jusqu’à présent par le Gouvernement sortant de Trump.

 

Les élections législatives au Venezuela

 

Cette semaine a débuté la campagne électorale pour les élections législatives. Toutes les organisations politiques qui  participent à ces élections font tout ce qu’elles peuvent pour que leurs candidats aient des contacts avec les électeurs. Etant donné qu’un député représente un territoire précis, on n’attend pas de grandes mobilisations bien que dans la région où j’habite, c’est-à-dire dans l’état de Zulia, il y ait eu une manifestation de plusieurs milliers de personnes organisée par le Parti Socialiste Uni du Venezuela dans un stade qui a provoqué des critiques car les grandes manifestations n’étaient pas autorisées officiellement jusqu’à présent et les réunions doivent respecter les mesures de prévention.

 

Le Conseil National Electoral a fait savoir qu’à ce jour, on a réalisé 7 audits sur les 17 prévus pendant la durée du processus électoral et que 50 points dans le pays ont été habilités pour organiser des fêtes électorales dans lesquelles seront disponibles plus de 1 000 machines à voter pour que les électeurs se familiarisent avec ce mécanisme. Il a aussi annoncé l’organisation d’une nouvelle simulation le 15 novembre prochain avec à peu près autant de machines que la dernière fois. Ce n’est pas un petit nombre car cela représente environ 1 machine par municipalité indépendamment du nombre d’électeurs.

 

L’organe. électoral a aussi rapporté qu’on a formé les membres des bureaux de vote par la voie digitale et sur place et l’accréditation des assesseurs des organisations politiques participantes se déroule normalement.

 

La présidente du Conseil National Electoral a rencontré le nonce apostolique Aldo Giordano qui représente le Vatican dans le cadre d’une série d’activités avec les chefs des missions diplomatiques présentes au Venezuela. Cette réunion a à nouveau exprimé la position double de l’église catholique face à ces élections car alors que le Vatican, en tant qu’Etat, garde une position modérée,  le groupe de l’église catholique vénézuélienne reste sur une position politiquement agressive.

 

Enfin, le ministre du Pouvoir Populaire pour la défense a déclaré que l’Opération République, le dispositif déployé par les forces armées nationales bolivariennes pour protéger les élections du 6 décembre prochain, est totalement mis en place.

 

Le recul de la pandémie

 

Une semaine d’assouplissement s’achève, pendant laquelle le fonctionnement d’activités non essentielles a été permis. La nouveauté a été la réouverture des vols vers la République Dominicaine, la Turquie, le Mexique et l’Iran alors que seuls des vols humanitaires de rapatriement restent possibles pour les autres destinations, que ce soit pour ramener des Vénézuéliens au Venezuela ou pour ramener des étrangers dans leur pays d’origine. Selon les instructions du gouvernement vénézuélien, les personnes qui arrivent dans le pays doivent être testés avec un test PCR et sont confinées dans des hôtels réservés à cet effet entre 4 et 14 jours avant depoucvoir se déplacer librement.

 

Du point de vue épidémiologique, la mois de novembre commence dans une situation stable car pendant la première semaine, la moyenne des cas reportés chaque jour est en-dessous de 400, le nombre de cas actifs n’atteint pas les 4 500 et le taux de guérison se maintient à  94 %. Il faut dire aussi que le nombre morts par jour a baissé de façon importante mais le nombre de cas importés a augmenté, la plupart venant de notre sœur, la République de Colombie. Samedi 7 novembre,  on dit que 94 698 personnes ont été testées positives dont 95 % sont déjà guéries. 4 372 patients continuent à recevoir des soins médicaux et 824 sont mortes directement du coronavirus.

 

Brèves:

 

Le procureur général de la République Tarek W. Saab et le défenseur du Peuple Alfredo Ruiz, se sont rendus cette semaine à La Haye où ils ont rencontré, à la Cour Pénale Internationale, la procureur Fatou Bensouda. L’opposition a eu recours à la Cour Pénale Internationale pour présenter des accusations contre le Gouvernement vénézuélien mais c’est aussi elle qui va décider s’il est possible d’accuser le Gouvernement étasunien pour la mise en place des mesures coercitives unilatérales contre la population vénézuélienne.

 

 

Si vous souhaitez commenter ce texte, demander qu’on approfondisse un sujet ou poser tout autre question en rapport avec ce texte, vous pouvez écrire à l’auteur : jesusalbertorondon@gmail.com

 

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

Jesús A. Rondón

URL de cet article:

http://bolivarinfos.over-blog.com/2020/11/venezuela-avenir-des-relations-avec-les-etats-unis-elections-legislatives.html