Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Les raffineries sont des objectifs de sabotage

2 Novembre 2020, 17:54pm

Publié par Bolivar Infos

Dans la bibliothèque digitale de l’Agence Centrale de Renseignement (CIA), on peut consulter un rapport du 14 mai 1948 dont le contenu est plus qu’intéressant : « Vulnérabilités permettant de saboter les installations pétrolières au Venezuela, à Aruba et à  Curaçao. »

 

On peut y lire que dans l’industrie vénézuélienne, il y a « des points particuliers de vulnérabilité qui pourraient permettre des sabotages, en particulier de la part d’agents entraînés. »  La CIA insiste sur la fragilité des champs de pétrole et des raffineries ainsi que du transport des biens et du matériel pétroliers.

 

L’agence étasunienne cherchait à avoir une connaissance suffisante de l’industrie pétrolière vénézuélienne pour défendre la capacité énergétique des Etats-Unis dans le cas d’une nouvelle guerre, le Venezuela étant un bon fournisseur  de brut à cette époque-là.

 

Le rapport insiste aussi sur la fait que des agents de l’Union Soviétique et de ses alliés dans le pays pourraient saboter l’industrie pétrolière du Venezuela et fait l’éloge des actes des Gouvernements d’Action Démocratique destinés à se plier aux intérêts étasuniens.

 

La CIA signale que les stations essence sont les plus propices au sabotage : une charge d’explosif est suffisante pour en faire exploser une et il faudrait « environ 18 mois pour la remplacer. » Elle mentionne aussi une centrale électrique sur le Lac de Maracaibo.

 

La plus grande fragilité de cette industrie, affirme la CIA, se trouve dans les champs d’extraction et de production de brut mais les raffineries pourraient aussi être l’objet de sabotages et sont potentiellement des objectifs primaires de soulèvements.

 

Si les Etats-Unis ont fait des études sur les vulnérabilités de l’industrie pétrolière vénézuélienne quand le Venezuela avait des Gouvernements alliés, il n’est pas très difficile d’imaginer qu’ils font la même chose quand le chavisme, leur ennemi, est au Gouvernement.

 

C’est pourquoi le président Nicolás Maduro a affirmé : « Ils ont approuvé le fait que la CIA s’implique dans des opérations secrètes, terroristes, contre le Venezuela et leurs objectifs sont le pétrole, l’électricité, les militaires, les élections, » à propos de l’arrestation de l’espion Matthew John Heath début septembre.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://www.resumenlatinoamericano.org/2020/10/30/venezuela-informe-de-la-cia-de-1948-las-refinerias-son-objetivos-de-sabotaje/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2020/11/venezuela-les-raffineries-sont-des-objectifs-de-sabotage.html