Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela: Des élections législatives à la consultation du peuple

15 Décembre 2020, 18:44pm

Publié par Bolivar Infos

Coup d’œil sur la semaine du 07 au 13 décembre 2020

 

Par Jesús A. Rondón

Au seuil de 2021 la dynamique politique vénézuélienne reste intense. Cette semaine, nous avons eu les résultats définitifs des élections législatives et les choses concernant la consultation du peuple organisée par le secteur de l’anti-chavisme qui a refusé de participer aux élections se sont éclaircies. On a vu aussi que le Gouvernement bolivarien était prêt à reprendre le dialogue avec le nouveau Gouvernement des Etats-Unis dirigé par Joe Biden. Sur le plan intérieur, il a alerté sur les conséquences du fait de ne pas mettre en place des mesures de biosécurité pour contrôler la propagation du coronavirus.

 

Les résultats définitifs des élections législatives

 

Le Conseil National Electoral a confirmé la participation de 31 % des électeurs inscrits sur les listes électorales qui comprennent un peu plus de 20 700 000 personnes. Comme nous l’avons dit précédemment,  ce chiffre était prévisible puisque il est cohérent avec le comportement traditionnel des électeurs dans cette sorte d’élections qui est en rapport avec la participation des acteurs politiques.

 

Revoyons rapidement le déroulement des élections législatives de ces 20 dernières années en commençant par l’an 2000 où les élections se sont déroulées dans le cadre de la relégitimation des pouvoirs suite à l’approbation d’une nouvelle Constitution. a cette occasion, le taux de  participation avait été de 56, 05 %  et la plupart des députés élus étaient chavistes. 5 ans plus tard, l’opposition n’a pas présenté de candidats et le chavisme a gagné tous les sièges avec un taux de participation de 25 %.  En 2010, il y a eu lutte et la chavisme a dépassé l’opposition et a eu à nouveau la majorité au Parlement. Le taux de participation avait été alors de 66,45 %. Aux dernières élections, qui ont eu lieu en 2015, le taux de  participation a été de 74,17 % et l’opposition a obtenu la majorité au Parlement, lors d’une victoire inattendue.

 

Concernant les élections qui viennent d’avoir lieu, le  el Grand Pôle Patriotique avec à sa tête le Parti Socialiste Uni du Venezuela est le vainqueur avec 68,43% des voix (4 277 926),  le groupe de partis d’opposition obtient 20 sièges dans l’hémicycle avec 28,5% des voix (1 758 380).  Il faut noter que bien que le chavisme soit toujours la principale force politique, il enregistre une forte diminution de son soutien dans les urnes, ce qui montre faible capacité de mobilisation.

 

Le vote ne s’exprime pas de manière linéaire par rapport au nombre de sièges. Ainsi, les députés présentés par le Parti Socialiste Uni du Venezuela occupent aujourd’hui 92,4 % des sièges à l’Assemblée, ce qui équivaut à 256 postes parmi lesquels se trouvent ceux des 3 députés élus par les communautés indigènes. Sur le même ligne chaviste mais se présentant dans une autre alliance, le Parti Communiste du Venezuela n’obtient qu’1 seul siège car il n’a eu que 2,7 % des voix.

 

Du côté de l’opposition, le parti social-démocrate Action Démocratique (AD) a obtenu 11 sièges, Avancée Progressiste 3, Le Changement 3, D’Abord le Venezuela 2 et le parti social-chrétien COPEI 1.

 

Aucun membre de l’opposition n’a déposé de plainte d’aucune sorte concernant le processus électoral ou le nombre de sièges obtenu. Du côté du chavisme, le Parti Communiste du Venezuela a demandé au Conseil National Electoral des explications sur la procédure d’attribution des sièges car ils estiment qu’il peut y avoir eu des irrégularités dans la distribution des postes aux partis qui ont obtenu peu de voix.

 

A  partir du 5 janvier, le chavisme aura la majorité qualifiée, c’est-à-dire plus des 3/5 des sièges, ce qui leur donne la capacité de faire approuver des lois habilitantes, de révoquer et de désigner les membres des pouvoirs judiciaire, électoral et moral. En somme, il récupère la capacité législative dont on estime qu’elle doit être utilisée pour mettre en place des lois qui permettent d’affronter les mesures coercitives unilatérales contre le  Venezuela. Dans ce cadre, le président Maduro a annoncé que l’Assemblée Nationale Constituante cessera ses fonctions avant la fin de l’année et qu’elle el fera sans avoir débattu et proposé une nouvelle Constitution.

 

Sur la scène internationale, les déclarations de Gouvernements et d’entités multilatérales continuent à être conformes à la liste d’ingérence des Etats-Unis. En particulier, l’Organisation des Etats Américains (OEA) a approuvé à la majorité, mercredi 9 décembre, une résolution qui rejette le résultat des élections législatives au Venezuela et confirme sa position contre le Gouvernement vénézuélien.

 

La consultation du peuple organisée par l’opposition

 

Lundi 7 décembre, les secteurs de l’opposition qui n’ont pas participé aux élections législatives ont commencé une consultation qu’ils qualifient de « populaire »  grâce à laquelle présenter un ocntrpoids au taux de participation et ainsi espèrent une stimulation politique. Cette consultation durera jusqu’au 12.

 

Pendant les 5 premiers jours, cette consultation était virtuelle et samedi, il faudra se déplacer.  Les agences d’informations du monde ont dit qu’il n’y avait qu’une faible affluence aux points que les anti-chavistes avaient désignés pour cette consultation organisée par une commission désignée par le groupe  de Juan Guaidó qui n’a pas participé aux élections.

 

La semaine dernière, nous affirmions que cette consultation n’a de caractère contraignant d’aucune manière et qu’elle démarrait avec un avantage, la faible participation des électeurs aux élections législatives.

 

Les porte-parole de la commission organisatrice ont fait savoir, dans une première déclaration, qu’ils cherchent à rivaliser avec l’entité électorale vénézuélienne. Sur 87,44% des informations qu’ils gèrent, ils estiment que 6 466 791 de personnes y ont participé dont 3 209 714 se sont déplacées et qu’à l’étranger, 844 728 personnes y ont participé et 2 412 354 l’ont fait grâce aux plates-formes digitales.

 

Un retour rapide sur ces informations nous indique que l’opposition vénézuélienne a réussi à mobiliser physiquement moins de la moitié du nombre de personnes qui ont voté aux élections législatives. De plus, ils ont mobilisé moins du cinsuième des Vénézuéliens qui, selon les chiffres, résident à l’étranger. En outre, étant donné l’absence de transparence des organisateurs, il est pratiquement impossible de contrôler le processus et de donner des éléments qui confirment la véracité des informations données. donc, l’opposition au chavisme a à nouveau échoué.

 

Et le coronavirus ?

 

en ce moment, dans notre pays, on expérimente une phase sans quarantaine et on continue à appeler à respecter les mesures de biosécurité pour éviter la contagion. Mais le président Maduro a fait savoir dimanche qu’on envisage de pettre en palce des restrictions pendant la première quinzaine de janvier si le nombre de cas augmente de façon importante. A ce jour, on ne  rapporte pas plus de 500 cas par jour mais la moyenne quotidienne a légèrement augmenté pour dépasser les 400. A ce jour, 107 761 personnes ont été infectées, en plus des cas importés qui sont moins de 1000. Le taux de guérison reste à 95 % et le nombre de cas actifs est de 4023.

 

Dans ce cadre, les autorités aéronautiques ont suspendu les vols en provenance et à destination du Panamá et de la République  Dominicaine après avoir diagnostiqué de nombreux voyageurs porteurs du virus.

 

Brèves:

 

Les ponts ne sont pas coupés. Le président Nicolás Maduro a remercié hier le Gouvernement du Royaume de Norvège pour le soutien qu’il lui a apporté dans le dialogue au Venezuela. Il a indiqué que ce dialogue politique sera l’une des 2 priorités du nouveau cycle a a souhaité la bienvenue à la  mais la Norvège pour qu’elle continue à la faciliter.

 

Le président Maduro a envoyé un message au président élu des Etats-Unis Joe Biden pour reprendre les mécanismes de dialogue toujours à condition que la souveraineté du pays et par conséquent ses autorités soient reconnues. 

 

L’équipe d’avocats engagée par Juan Guaidó pour régler le différend concernant l’or vénézuélien sous la garde de la Banque d’Angleterre a obtenu que le tribunal de Londres rejette la motion d’urgence de résolution du litige proposée par le Gouvernement bolivarien. Maintenant, il reste à attendre la sentence du Tribunal Suprême disant qui représente la République Bolivarienne du Venezuela, ce qui devrait prendre beaucoup de temps. D’autre part, on a appris que le coût de la procédure qui revenait à l’opposition seraient payés grâce à la libération de fonds confisqués illégalement à la République Bolivarienne du Venezuela par le département du Trésor des Etats-Unis.

 

des agences d’information internationales ont fait savoir que l’Espagne et l’Union Européenne (UE) ont décidé de prendre un mois pour définir leurs relations avec la nouvelle Assemblée Nationale du  Venezuela sortie des urnes, dimanche 6 décembre et avec son président précédent, l’opposant Juan Guaidó.

 

 

Si vous souhaitez commenter ce texte, demander qu’on approfondisse un sujet ou poser tout autre question en rapport avec ce texte, vous pouvez écrire à l’auteur : jesusalbertorondon@gmail.com

 

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol :

Jesús A. Rondón

URL de cet article:

http://bolivarinfos.over-blog.com/2020/12/venezuela-des-elections-legislatives-a-la-consultation-du-peuple.html