Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Si l’opposition gagne, je quitterai la Présidence

2 Décembre 2020, 16:53pm

Publié par Bolivar Infos

Des dirigeants de l’opposition ont déclaré que s’ils gagnent les élections du 6 décembre, ils feront à nouveau tout ce qu’ils pourront pour chasser Nicolás Maduro. Le Président leur a répondu : « Si l’opposition gagne à nouveau, je quitte la présidence ! Si l’opposition gagne les élections, je ne resterai pas là ! Je mets mon destin dans les mains du peuple du Venezuela ! » Mais il a ajouté qu’il était sûr de gagner.

 

Lors d’une rencontre avec la jeunesse du Grand Pôle Patriotique ce 1er  décembre, 5  jours avant les élections législatives, le Président a déclaré : « Eux (l’opposition), ils disent que dimanche prochain, c’est un plébiscite. J’ai entendu Timoteo Zambrano, a Henri Falcón. J’ai entendu le discours dans les rues de Javier Bertucci, Bernabé Gutiérrez, Claudio Fermín. Des dirigeants de l’opposition qui se sont inscrits faisant un discours destiné à profiter de la souffrance du peuple produite par les sanctions. Et, en plus, disant : « Nous allons à l’Assemblée Nationale pour chasser Maduro… Dimanche prochain, c’est un plébiscite destiné à chasser Maduro ! »

 

« Encore ? » s’est demandé le chef de l’Etat en évoquant ce qui s’est passé quand l’opposition a gagné les élections législatives en 2015 et que le président de l’Assemblée Nationale de l’époque, Henry Ramos Allup, avait promis de chasser  Maduro de la présidence en 6 mois.

 

« Moi, je suis un guerrier, un combattant. Je ne me suis jamais rendu et je ne me rendrai jamais. C’est pourquoi je dis à  Javier Bertucci, à Henri Falcón, à Bernabé Gutiérrez, à toute l’opposition, je dis : j’accepte le défi ! Dimanche prochain, j’accepte le défi ! Nous allons voir qui va gagner ! Si nous, nous gagnons, nous irons de l’avant ! »

 

« Mais je dois aussi dire, je le dis au peuple : je remets mon destin entre tes mains. Si « Si l’opposition gagne à nouveau, je quitte la présidence ! Si l’opposition gagne les élections, je ne resterai pas là ! Je mets mon destin dans les mains du peuple du Venezuela ! Pardonnez-moi (…) 5 ans de plus avec l’opposition dirigeant l’Assemblée Nationale ? Non. Pas ça. Si l’opposition a plus de voix que nous et gagne les élections dimanche, à ce moment-là, nous prendrons un autre chemin ! »

 

Mais il a garanti que ce 6 décembre, ils gagneraient  dirigeant l’Assemblée Nationale : « J’assume ce défi avec courage. Je n’ai pas peur de ce défi et je sais que le peuple va aller voter et que nous allons avoir une grande victoire de la Révolution Bolivarienne, de la Patrie Bolívar, des forces de Chávez! Je sais que nous allons avoir une grande victoire ! Je le sais. Je le dis, je le crois et il en sera ainsi. »

 

Le président Maduro a aussi souligné que le Venezuela a vécu 5 ans d’horreur après avoir donné le pouvoir politique aux dirigeants de l’opposition à l’Assemblée Nationale aux élections de 2015. « Nous avons dû subir 5 ans d’horreur, de complote et  d’échecs pour que notre peuple prenne conscience que ce fut une erreur d’élire l’opposition et de lui donner le pouvoir à l’Assemblée Nationale . »

 

Il a souligné qu’après les actions politiques qui ont conduit le Parlement à l’illégalité en janvier 2016, les gens qui ont voté pour eux « se sont peut-être rendu compte » qu’ils avaient été manipulés. « Ils se sont rendu compte  que ça avait été une grosse erreur, un échec pour le pays, d’élire une l’Assemblée Nationale  adeco-bourgeoise. »

 

Et il a évoqué les campagnes des élections de 2013 et de 2015 lors desquelles, affirme-t-il, le peuple a été trompé et il a appelé les représentants de la droite vénézuélienne comme Henry Ramos Allup à se présenter devant les Vénézuéliens pour donner des explications sur ce qu’ils otn fait pour le pays pendant ces 5 dernières années.

 

Maduro a donc appelé les Vénézuéliens à voter dimanche prochain pour élire les députés qui composeront la nouvelle Assemblée Nationale : « C’est une grosse erreur de ne pas aller voter parce que si vous ne votez pas, d’autres décident pour vous. C’est comme ça qu’ils ont gagné en 2015, en promettant que ce serait la dernière queue. »

 

Et il a ajouté que ces élections sont historiques parce qu’elles vont déterminer l’avenir du pays pour avancer vers « un Venezuela souverain, indépendant et rebelle. »

 

« Nous allons aller voter avec amour, avec passion et nous allons vers une grande victoire, le 6 décembre prochain (…) Nous allons voir qui peut le plus, le peuple ordinaire, le peuple chaviste ou vous (l’opposition). »

 

Il a affirmé que l’opposition vénézuélienne « manipule »  les besoins du peuple vénézuélien touché par les mesures unilatérales imposées par les Etats-Unis (USA) et encouragées par la droite vénézuélienne. « Ils essaient de manipuler les besoins et la souffrance du peuple produits par les plus cruelles sanctions, le blocus le plus brutal qu’ait subi un peuple, » a-t-il souligné.

 

« Nous avons résisté, nous sommes en train d‘affronter et avec la victoire à l’Assemblée Nationale, nous allons vaincre le blocus et ses conséquences criminelles et nous allons faire se lever le Venezuela et le rendre beau, florissant, » a-t-il ajouté.

 

Plus de 20 000 000  de Vénézuéliens sont appelés aux urnes pour élire 277 pour la période 2021-2026. 144 (52%) seront élus à la proportionnelle et 133 (48%) au scrutin nominal. 107 organisations politiques participent à ces élections, 98 d’opposition, 30 de niveau national, 53 de niveau régional, 6 organisations indigènes nationales et 18 régionales.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

source en espagnol :

https://albaciudad.org/2020/12/maduro-acepto-el-reto-del-plebiscito-si-la-oposicion-vuelve-a-ganar-las-elecciones-del-domingo-dejare-la-presidencia-video/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2020/12/venezuela-si-l-opposition-gagne-je-quitterai-la-presidence.html