Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cuba : Contributions les plus importantes de la science cubaine contre le coronavirus

19 Janvier 2021, 18:36pm

Publié par Bolivar Infos

La priorité accordée dès le début par la Révolution à la création du capital humain nécessaire pour entreprendre le développement de la science nationale, afin de construire l'infrastructure indispensable et parvenir ainsi à s'insérer, près de trois décennies plus tard, dans le secteur naissant de l'industrie biotechnologique sous la direction de Fidel

 

Auteur: Orfilio Pelaez | informacion@granma.cu13 janvier 2021 12:01:56

 

Notre système national de science, de technologie et d'innovation, ainsi que le travail des travailleurs de la santé, sont devenus la principale force face à la pandémie. Photo: Ismael Batista

La priorité accordée dès le début par la Révolution à la création du capital humain nécessaire pour entreprendre le développement de la science nationale, afin de construire l'infrastructure indispensable et parvenir ainsi à s'insérer, près de trois décennies plus tard, dans le secteur naissant de l'industrie biotechnologique sous la direction de Fidel, a permis à Cuba de disposer d'une solide capacité de réponse à la situation d'urgence provoquée par l'entrée dans le pays de la COVID-19, en mars 2020.

 

À partir de ce moment-là, notre système national de science, de technologie et d'innovation, caractérisé par sa conception intégrale et multisectorielle, ainsi que par le travail dévoué des médecins, du personnel infirmier, des techniciens et des autres travailleurs de la santé, est devenu la principale force contre la pandémie et a permis d'obtenir des résultats qui nous placent parmi les pays ayant le taux de létalité le plus bas des Amériques et au niveau international, sans n’avoir eu, à ce jour, à regretter la mort d'aucun enfant, ni avoir vu s'effondrer les unités de soins intensifs, en plus de maintenir le nombre de patients graves et critiques à un faible niveau, pour ne citer que quelques-uns des résultats les plus importants.

 

Granma présente ci-dessous un résumé des principales contributions de la science cubaine dans cette bataille colossale pour sauver des vies.

 

-Inclusion de l'interféron recombinant humain ALFA 2B (au nom commercial d’Heberon) dans les protocoles de traitement contre la maladie depuis l'apparition des premiers cas. Selon les données du Minsap, à la fin du 14 avril 2020, 93,4% des patients porteurs du nouveau coronavirus SARS-COV-2 avaient été traités avec ce médicament et seulement 5,5% d'entre eux avaient atteint le stade de la gravité. Le taux de létalité déclaré à cette date était de 2,7 %, alors que pour les patients traités à l’interferon, il était de 0,9 %.

 

-Utilisation de modèles mathématiques conçus par la faculté de Mathématiques et d'Informatique de l'Université de La Havane, en collaboration avec d'autres institutions, afin de prédire le comportement de la maladie.

 

-Plus de 20 médicaments cubains font actuellement partie des protocoles de traitement et de prévention de la COVID-19.

 

-Avec l'apparition des premiers cas de COVID-19 à Cuba, le Centre national de biopréparations (BIOCEN) s'est consacré à la fabrication de plusieurs des principaux médicaments de notre industrie biotechnologique, utilisés contre le coronavirus SARS-COV-2.

 

-Le développement par les chercheurs du BioCen du premier système de transport de virus (VTS) obtenu à Cuba, destiné à la collecte et au transfert d'échantillons cliniques nasopharyngés et oropharyngés de patients pour le diagnostic du SARS-COV-2, peut être décrit comme une véritable étape.

 

Développement de nouveaux diagnostics pour le SARS-COV-2, en charge du Centre d'immunoessais.

 

-La création du premier prototype de respirateur pulmonaire cubain pour la respiration assistée, grâce au travail conjoint du Centre cubain des neurosciences, de l’entreprise Grito de Baire de l'Union des industries militaires, de la société Combiomed, du Centre de contrôle étatique des médicaments, des équipements et des dispositifs médicaux (CECMED) et du Bureau national de conception. 250 équipements de ce type doivent être livrés au système national de santé

 

-Sous l'impulsion de l'Institut d'hématologie et d'immunologie, des essais cliniques ont débuté au mois de mai avec des cellules souches pour traiter les séquelles pulmonaires chez les patients atteints de la maladie.

 

-Plus de 80 projets de recherche liés à la COVID-19 ont été achevés ou sont en cours depuis le début de la pandémie.

 

-Huit universitaires cubains ont été choisis comme conseillers dans la lutte contre la maladie dans le monde. Il s'agit de Luis Velazquez Pérez, Pedro Mas Bermejo, Luis Herrera Martinez, Luis Carlos Silva, Tania Crombet Ramos, Guadalupe Guzman Tirado, Jorge Nuñez Jover et Rafael Bello Pérez.

 

-Le 24 août, Cuba a commencé les essais cliniques de son premier candidat vaccin contre la COVID-19, sous le nom de SOBERANA 1, conçu par les scientifiques de l'Institut Finlay des Vaccins.

 

-Début novembre, annonce du début des essais cliniques de phase I d'un second candidat vaccin appelé SOBERANA 2. Selon Vicente Vérez Bencomo, directeur général de l’Institut Finlay des vaccins, il s'agit d'un vaccin conjugué sans précédent parmi tous ceux mis au point contre la maladie dans le monde, dans lequel l'antigène du virus est chimiquement lié à l'anatoxine tétanique.

 

-Les chercheurs du Centre pour le génie génétique et la biotechnologie (CIGB) ont présenté deux autres candidats vaccins nommés Mambisa et Abdala. Le premier sera administré par voie nasale, tandis que le second est par voie intramusculaire. Fin novembre, tous deux ont reçu l'autorisation de commencer les essais cliniques par le CECMED. Cuba a donc déjà quatre candidats vaccins en phase d'essais cliniques, un exploit de l'industrie biotechnologique et pharmaceutique nationale.

 

http://fr.granma.cu/cuba/2021-01-13/contributions-les-plus-importantes-de-la-science-cubaine-contre-la-covid-19