Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cuba : Cuba à nouveau sur la liste des pays qui soutiennent le terrorisme

12 Janvier 2021, 19:10pm

Publié par Bolivar Infos

Washington, 11 janvier (RHC) Les tentatives visant à inclurer Cuba dans la liste des États qui encouragent le terrorisme sont hypocrites et démontrent le deux poids, deux mesures de la politique des États-Unis sur cette question, selon plusieurs opinions.

 

Un article publié par Reese Erlich, professeur adjoint d’études internationales à l’Université de San Francisco, sur le site antiwar.com, relève que la "liste des terroristes" du département d’État inclut les pays qui ne sont pas des terroristes et exclut ceux qui le sont.

 

Erlich cite le linguiste et activiste Noam Chomsky, qui dénonce l’hypocrisie de la liste et souligne que soit les États-Unis "l’éliminent cette liste ou l’élaborent avec honnêteté », en référence aux manipulations visant à y inclure la plus grande des Antilles..

 

La manœuvre s’inscrit dans un effort plus large pour empêcher l’administration Biden de rétablir des relations normales avec Cuba, a indiqué le politologue et linguiste.

 

En réalité, a-t-il souligné, l’État cubain n’a jamais parrainé le terrorisme et n’a jamais soutenu les attaques délibérées contre des civils perpétrées par des groupes comme Al-Qaida.

 

Il a déclaré que Paul Pillar, ancien chef adjoint du Centre antiterroriste de la CIA, lui avait dit que le maintien de l’île dans cette section était une récompense pour les républicains conservateurs de Floride, ce qui montre que c’est une question clairement politique.

 

Pour sa part, Chomsky souligne que dans le cas de Cuba, le supposé terrorisme signifie résistance au terrorisme massif des États-Unis et refus de s’incliner devant le maître.

 

À cet égard, un article paru dans le quotidien The Hill affirme que l’approche dure de l’administration Trump peut compliquer les efforts de retour aux politiques de l’époque d’Obama.

 

Cependant, le professeur Philip Brenner d’American University a dit à The Hill que la révocation de l’inclusion de Cuba par Biden, après son investiture, impliquerait une révision interne au bout de laquelle les experts du renseignement n’auront trouvé probablement aucune preuve du fait que l’île soutient directement les actions terroristes.

 

L’Université internationale de Floride à Miami, dans un sondage de 2020, a constaté que 58% des Cubano-américains soutiennent le maintien de relations diplomatiques avec la nation caribéenne et 65% pensent que tous les voyages aériens vers le pays doivent reprendre.

 

L’un des auteurs de l’enquête, Guillermo Grenier, professeur de sociologie à l’université, a déclaré au quotidien que le rétablissement des envois d’argent par les Cubains des États-Unis à leurs proches à Cuba et des voyages pourrait être l’approche clé de Biden pour reprendre les relations de l’ère Obama.

 

Grenier soutient que sous l’administration Biden, les électeurs cubano-américains auront des opinions "moins dures" envers Cuba, et aussi "seront plus ouverts à un changement continu". (Source : Prensa Latina)

 

Édité par Reynaldo Henquen

 

http://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/244267-etats-unis-politique-hypocrite-contre-cuba-en-matiere-de-terrorisme