Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cuba : Un médicament préventif administré aux voyageurs et à leurs proches 

17 Janvier 2021, 17:23pm

Publié par Bolivar Infos

Cuba a commencé à administrer le Nasalferon aux voyageurs et à leurs familles le 7 janvier, un médicament mis au point par l'industrie biotechnologique pour prévenir la transmission du SARS-CoV-2 et renforcer le système immunitaire, a rapporté l'Agence de presse cubaine

 

Auteur: Walkiria Juanes Sanchez | informacion@granmai.cu

13 janvier 2021 12:01:41

 

Cuba a commencé à administrer le Nasalferon aux voyageurs et à leurs familles le 7 janvier, un médicament mis au point par l'industrie biotechnologique pour prévenir la transmission du SARS-CoV-2 et renforcer le système immunitaire, a rapporté l'Agence de presse cubaine.

 

Selon les informations fournies à la session du Conseil provincial de défense de La Havane, ce médicament sous forme de gouttes sera d'abord administré dans les municipalités havanaises de Boyeros et Diez de Octubre, et ensuite au reste de la capitale.

 

Ileana Morales, directrice des Sciences et de l'Innovation technologique au ministère de la Santé publique, a expliqué qu'une goutte sera administrée par voie nasale, le matin et une autre le soir, pendant une période comprise entre cinq et dix jours.

 

« Les cohabitants doivent commencer le traitement trois jours avant l'arrivée du voyageur chez eux », a souligné Morales.

 

Le Nasalferon est une formulation d'IFN-alpha-2b-alpha humain recombinant pour administration nasale qui, grâce aux propriétés immunomodulatrices et antivirales de l'IFN-alpha, permet d’assurer une protection contre l'exposition au virus.

 

Selon le rapport de recherche du Centre de génie génétique et de biotechnologie (CIGB) pour contribuer au contrôle de l'épidémie de COVID-19, il a été démontré que le passage de l'interféron dans le sang, détectant des niveaux de concentration maximum environ 30 à 45 minutes après l'administration nasale, met en évidence des augmentations des marqueurs de la réponse antivirale et de la réponse immunitaire innée au niveau de la muqueuse oropharyngée et des lymphocytes du sang périphérique.

 

Les spécialistes assurent qu'il empêche la réplication de la maladie et modifie le nombre de colonies présentes dans l'organisme.

 

En outre, il renforce le système immunitaire et garantit que si la personne est infectée, elle ne développe pas de symptômes graves, précisent les spécialistes.

 

Selon les données de l'Académie des sciences de Cuba, jusqu'en août, 17 241 travailleurs de la santé et 1 105 personnes vulnérables ont été traités avec ce médicament.

 

Compte tenu de la situation complexe à laquelle le pays est confronté à l'heure actuelle, les autorités sanitaires réaffirment l'importance de l'auto-responsabilité et du strict respect des mesures de protection.

 

http://fr.granma.cu/cuba/2021-01-13/en-quoi-consiste-le-nasalferon-administre-a-cuba-aux-voyageurs-et-a-leurs-proches