Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : L'Assemblée Nationale s'organise

8 Janvier 2021, 17:40pm

Publié par Bolivar Infos

Jeudi, lors de la première session ordinaire de l'Assemblée Nationale (AN) au Palais Législatif Fédéral à Caracas, 3 commissions spéciales et 5 commissions permanentes ont été formées pour la période 2021-2026. L'une de ces commissions spéciales devra enquêter sur les actes sur les actions illégales réalisées par l'Assemblée Nationale sortante et une autre sera destinée à défendre l'Esequibo.

 

Le règlement intérieur et des débats de l'Assemblée Nationale, dans ses articles 27 et 38, demande la mise en place de commissions permanentes et de commissions spéciales.

 

Les commissions spéciales :

 

  • commission spéciale  pour le dialogue présidée par le député Jorge Rodríguez. Son premier vice-président est Luis Martínez et le second Francisco Torrealba.

  • commission spéciale  destinée à enquêter les actions illégales de l'Assemblée Nationale sortante présidée par le député d'opposition José Brito. Son premier vice-président est Hugbel Roa et sa seconde vice-présidente Vanessa Montero.

 

Le président du Parlement a indiqué que cette commission est destinée à travailler « devant le peuple du Venezuela : une commission qui écoute les victimes des abus, qui écoute les mères, qui écoute les membre de la famille des enfants qui devaient subir des interventions chirurgicales complexes dans des hôpitaux à l'étranger dont les fonds destinés à les payer ont été détournés pour la conspiration la violence et la corruption. »

 

Et il a ajouté que la commission doit travailler en faveur du salaire des travailleurs qui a été affecté par l'inflation et le pillage en plus des dommages subis par les services publics du fait des mauvaises actions de la direction de l'AN sortante. « C'est une commission d’une très grande importance, de beaucoup d'importance, c'est une commission qui a été mise en place pour que nous n'oubliions pas les gros risques que nous courons si nous prenons des positions extrêmes pour faire de la politique. Nous avons décidé que ce serait un représentant de l'opposition qui présiderait cette commission pour qu'on ne dise pas qu'elle représente les opinions particulières du Bloc de la Patrie. » 

 

  • commission spéciale  pour la défense de l'Esequibo présidée par Hermann Escarrá. Son premier vice-président est Earle Herrera et le second Timoteo Zambrano.

 

Sans son intervention, Escarrá a réaffirmé que le Venezuela rejette catégoriquement la sentence de la Cour Internationale de Justice (CIJ) en date du 18 décembre dernier dans laquelle elle affirme qu'elle est compétente pour statuer sur la demande de la République Coopérative du Guyana contre la République Bolivarienne du Venezuela dans la controverse concernant l'Esequibo. Le député a indiqué que le fond de la sentence comporte des éléments graves concernant la procédure : « Le droit international public insiste sur le consensus pour se présenter devant CIJ. Le Venezuela a dit clairement que sa politique, en tant qu'Etat, est de se conformer à l'accord de Genève et qu'il n'accepte pas la juridiction de la Cour Internationale de Justice et encore moins l'arrangement judiciaire. »

 

Celui qui est aussi avocate souligné que « le monde doit savoir que le Venezuela ne cédera pas sur sa souveraineté et son intégrité territoriale. » Escarrá a signalé que le Venezuela va conserver sa souveraineté et l'intégrité de son territoire. Je ne peux pas ne pas dire qu'il y a une doctrine de l'Etat exprimée dans l'article 10 de la Constitution qui dit que la République n'acceptera pas les sentences viciées. » Enfin, Escarrá a déclaré qu'il ne s'agit pas seulement d'une disposition juridique mais d'inclure ce territoire qui lui appartenait à sa naissance dans la République Bolivarienne du Venezuela.

 

Les commissions permanentes :

 

  • commission permanente de politique intérieure présidée par le député Pedro Carreño. Sa vice-présidente est Rosa León.

  • commission permanente de politique étrangère présidée par le député Timoteo Zambrano. Sa vice-présidente est Ilenia Medina.

  • commission permanente de contrôle présidée par le député Alexis Rodríguez Cabello. Son vice-président est José Brito (opposition).

  • commission permanente de défense et de sécurité présidée par le député Jesús Suárez Chourio. Sa vice-présidente est Gloria Castillo.

  • commission permanente du Pouvoir Populaire et des médias Juan Carlos Alemán. Sa vice-présidente est Tania Díaz.

 

Le chef du groupe parlementaire du Bloc de la Patrie, le député Diosdado Cabello, a proposé de créer une commission pour les communes et demandé la modification du règlement concernant les discussions et les débats.

 

Le nouveau président de l'AN, Jorge Rodríguez a affirmé que le Venezuela a un parlement solide qui accomplira ses fonctions législatives conformément au précepte sacré de la Constitution de la République Bolivarienne et accompagnera le peuple dans sa lutte pour son avenir.

 

Le président de la République Bolivarienne du Venezuela, Nicolás Maduro, s'est mis aux ordres de la nouvelle Assemblée Nationale pour construire les voies de l'avenir : « Je profite de cette occasion, où l'Assemblée Nationale, sa direction et une représentation plurielle de ses membres sont venus au Palais Présidentiel de Miraflores, au salon Simón Bolívar, pour me mettre aux ordres du Parlement pour les chemins qui sont encore à construire et pour arriver, par le dialogue, à la démocratie et à l'inclusion. »

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://albaciudad.org/2021/01/asamblea-nacional-conformo-3-comisiones-especiales-y-5-comisiones-permanentes/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2021/01/venezuela-l-assemblee-nationale-s-organise.html