Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Equateur : Les élections minute par minute 

7 Février 2021, 16:21pm

Publié par Bolivar Infos

Plus de 13 000 000 de citoyens sont appelés aux urnes pour choisir le prochain président et le prochain vice-président du pays, les 137 membres de l'Assemblée Nationale et 5 parlementaires andins.

 

09H45 (14H45 GMT): Le candidat à la présidence Andrés Arauz se rend au bureau de vote accompagné de sa grand-mère pour l'aider à exercer son droit de vote.

 

Arauz ne pourra pas voter étant donné qu'il est sur les listes électorales au Mexique.

 

09H45 (14H45 GMT): Sur les réseaux sociaux circulent des alertes disant que des bulletins de vote erronés pourraient être mis à la disposition des électeurs pour que leur vote soit invalidé.

 

Tout cela dans le cadre de la dénocniation de la non destruction de 16 000 000 de bulletins de vote qui, selon ce qu'ona appris il y a plusieurs jours, ont été imprimés par erreur. L'autorité électorale a fait savoir qu'elle surveille ces bulletins de vote mais des usagers des réseaux sociaux disent que le fait de ne pas les avoir détruits avant les élections pourrait provoquer une fraude. 

16H40 (22H40GMT): Dans quelques minutes, les bureaux de vote fermeront. Les médias s'installeront dans différents hôtels de Quito (la capitale) pour suivre le décompte rapide des voix et diffuser les résultats donnés par les divers instituts de sondage et des autorités du CNE.

 

15H54 (21H54): Dans son second bilan, le CNE annonce 62,34% de participation.

 

« La journée se déroule normalement, » a déclaré Diana Atamaint, la présidente du CNE. Elle a remercié toutes les institutions qui se sont chargées du transport des kits électoraux et des autres matériels pendant cette journée.

 

Le vice-président du CNE, Enrique Pita, a déclaré : « Le fait que tant de gens arrivent continuellement voter ne nous a pas surpris (...) tout le monde pourra voter. »

 

15H27 (21H27 GMT): Le candidat du parti Union pour l'Espoir (UNES), Andrés Arauz, demande au CNE de prolonger l'horaire de vote à cause des longues queues devant les bureaux de vote.

 

« En application du critère contraignant énoncé par le procureur de l'Etat qui dit que dans des situations qui le demandent comme des situations d'urgence ou des situations extraordinaires comme celle que nous vivons actuellement à cause de la pandémie, le CNE pourra prolonger par ses propres facultés l'horaire d'ouverture des bureaux de vote, » a-t-il déclaré à la presse. 

 

15H18 (21H18 GMT): le président Lenin Moreno exerce son droit de vote.

 

13H50 (18H50 GMT): Les dénonciations d'utilisation de bulletins de vote non valides continuent.

 

13H10 (18H10 GMT): L'ex-président de l'Equateur, Rafael Correa, dénonce sur son compte Twitter le désordre et la lenteur qui règnent dans certains bureaux de vote, au détriment du droit de vote des Equatoriens.

 

13H00 (18H00 GMT): Le réseau des observateurs électoraux alerte sur le retard du processus de vote et son implication sur la restriction des droits des électeurs.

 

12H00 (17H00 GMT): Irrégularités dans les bureaux de vote à l'étranger. Des citoyens équatoriens dénoncent les obstacles mis par les consuls nommés par Lenín Moreno pour freiner le vote à l'étranger qui, selon les sondages, serait favorable au corréisme.

 

11H10 (16H10 GMT): Le parti corréiste Union pour l'Espoir (UNES) dénonce la stratégie mise en place par ses adversaires politiques pour faire prendre du retard au vote dans les secteurs populaires alors qu'il se déroule de façon fluide dans les secteurs de l'oligarchie pour démotiver les grandes masses.

 

11H05 (16H05 GMT): Le CNE émet un communiqué sur l'arrestation d'un citoyen à Manabí soi-disant alors qu'il transportait dans une pochette plusieurs bulletins de vote.

 

10H40 (14H40 GMT): Le candidat Guillermo Lasso exerce son droit de vote et se dit sûr qu'il y aura un second tour et qu'il y sera présent.

 

10H30 (14H30 GMT): Premier rapport du CNE sur le déroulement de la journée. Il n'y ap as eu de complications majeures, affirme-t-il.

 

09H22 (14H22 GMT): Le dispositif de sécurité comprend le déploiement de quelques 52.000 policiers soutenus par des unités aériennes de la force publique.

 

08H46 (13H46 GMT): les registres civils de tout le pays rapportent de longues files d'attente formées de citoyens qui veulent obtenir de nouvelles cartes d’identité pour exercer leur droit de vote bien que le président du CNE ait déclaré vendredi que les cartes d'identités périmées seraient acceptées pour voter.

 

08H30 (13H30 GMT): Les longues files d'attente devant les bureaux de vote commencent à poser problème.

 

Certains collèges électoraux ont retardé leur ouverture parce que certains membres du bureau ne sont pas venus.

 

08H04 (13H04 GMT): En Equateur, le vote est obligatoire pour les adultes majeurs de plus de 18 ans et facultatif pour les vieux de plus de 65 ans. Les jeunes de 16 à 17 ans, le personnel en service actif des forces armées et de la police nationale, les personnes handicapées, les étrangers résidant dans le pays inscrits sur les listes électorales et les personnes analphabètes ne sont pas non plus obligés de voter. 

 

Le Code de la Démocratie fixe des amendes pour les personnes pour lesquelles le vote est obligatoire et qui ne votent pas. Donc, les gens qui ne vont pas voter devront présenter un justificatif valable ou seront l'objet d'une amende de 40$. Pour ceux qui ont été convoqués pour faire partie du bureau de vote et ne s'y rendent pas le jour de l'élection, l'amende est de 60 $. 

 

08H00 (13H00 GMT): Le candidat à la présidence Guillermo Lasso appelle les Equatoriens à exercer leur droit de vote.

 

07H57 (12H57 GMT): Le candidat à la présidence Andrés Arauz lance un appel à défendre le vote et à être vigilant pour que la volonté du peuple soit respectée.

 

07H21 (12H21 GMT): Les Equatoriens résidant à l'étraner ont commencé à voter il y a quelques heures.

 

07H00 (12H00 GMT): Les bureaux de vote ouvrent officiellement à l'intérieur du pays. Dans les premières minutes, des irrégularités ont été rapportées concernant l'ouverture de certains bureaux de vote.

 

06H30 (11H30 GMT): Les autorités électorales inaugurent le processus d'élection.

 

« Aujourd'hui, c'est le jour leplus important pour la démocratie, » a dit la présidente du Conseil national Electoral de l'Equateur, Diana Atamaint, et elle a souligné le processus de dialogue entre l'entité électorale et les organisations politiques dans la préparation de cette journée.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://www.telesurtv.net/news/elecciones-ecuador-minuto-minuto--20210207-0009.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2021/02/equateur-les-elections-minute-par-minute.html