Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bolivie : Les membres de l'OEA doivent défendre ses principes

20 Mars 2021, 18:42pm

Publié par Bolivar Infos

La Paz, 19 mars (RHC) Le gouvernement bolivien a convoqué aujourd'hui les pays membres de l'Organisation des États américains (OEA) pour défendre les principes de cette organisation tels que la non-intervention, établis dans sa Charte.

 

Une déclaration officielle concernant les déclarations de lundi contre le système judiciaire bolivien par le secrétaire général de l'organisation, Luis Almagro, appelle également les gouvernements régionaux à respecter l'autodétermination des peuples.

 

La déclaration du Ministère des Affaires Etrangères rejette la demande d’annulation du procès contre l'ancienne présidente du gouvernement de facto Jeanine Áñez et deux anciens ministres, faite par le Secrétaire Général de l'OEA, et elle appelle au "dialogue, à la négociation ainsi qu’à la recherche du consensus".

 

"Il est nécessaire de réorienter les actions du Secrétariat Général vers les principes fondateurs de l'organisation pour la construction d'un multilatéralisme garantissant le bien-être et la dignité de nos peuples", ajoute le texte.

 

La réponse au Secrétaire Général de l'OEA, ratifie le communiqué du gouvernement bolivien du 16 mars qui accusait Almagro de privilégier un discours sur les droits de l'homme pour favoriser «les intérêts particuliers et politiques de l’organisation qu'il représente».

 

Selon le Ministère des Affaires Etrangères, les déclarations du plus haut représentant de l'OEA ignorent «la défense des victimes de très graves violations des droits de l'homme commises par le gouvernement de facto».

 

Le document assure que le gouvernement de facto responsable du coup d'Etat "a abusé de son pouvoir pour persécuter, torturer et assassiner ses ennemis politiques".

 

Almagro a demandé dans ses déclarations la libération d'Áñez et de ses ministres, en détention préventive, accusés d'avoir organisé le coup d'État qui a renversé le président de l'époque Evo Morales.

 

« L'Etat plurinational de Bolivie défendra sa souveraineté et l'indépendance et ne tombera pas dans le piège des provocations malveillantes", souligne le communiqué du Ministère des Affaires Etrangères.

 

Source Prensa Latina

 

Édité par Reynaldo Henquen

 

https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/251227-la-bolivie-appelle-les-membres-de-loea-a-defendre-les-principes