Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Equateur : Une politique étrangère souveraine, d'intégration, multilatérale et respectueuse des droits de l'homme 

5 Mars 2021, 19:57pm

Publié par Bolivar Infos

Le candidat à la présidence pour l'alliance Union pour l'espoir (UNES), Andrés Arauz, a eu mardi soir un dîner de travail avec le corps diplomatique accrédité en Equateur dont il a partagé les attentes concernant son gouvernement à partir du 24 mai.

 

« Nous avons eu un dialogue franc et direct avec le corps diplomatique accrédité dans notre pays. Notre politique étrangère sera souveraine, digne, elle prônera l'intégration et sera engagée envers le multilatéralisme et la défense totale des droits de l'homme, » a déclaré Arauz.

 

Il était accompagné à cette réunion par les ex-ambassadeurs Horacio Sevilla et Fernando Yépez et il a affirmé que son Gouvernement se caractérisera par une ouverture totale à tous les pays. 

 

Arauz a signalé que l'intégration régionale est un impératif et qu'en conséquence, ce sera une priorité de la politique étrangère de l'Equateur. Une intégration régionale dans ses 3 dimensions : la dimension politique, la dimension économique et la dimension sociale, orientée de façon claire vers les besoins et les priorités de notre peuple, son bien-être croissant dans la cadre de la démocratie, des droits de l'homme et de la justice sociale ainsi que du dialogue, de la concertation politique et de l'augmentation du commerce et de la coopération.  Dans cette situation, la reconstruction de l'UNASUR et le renforcement de la CELAC son urgents.

 

Il a aussi indiqué que le commerce, l'investissement dans la production et le financement du développement seront des axes de notre politique étrangère conformément à notre Constitution et en accord avec les réalités et les priorités du pays. Comme vous êtes des amis et des partenaires de l'Equateur, nous avons la possibilité de réaliser un gros travail ensemble dont l'objectif commun est d'améliorer le bien-être et le développement de nos peuples.

 

Il a dit que la lutte contre la pandémie rend encore plus impératives l'intégration régionale et la coopération internationale. L'assistance, la solidarité et les efforts conjoints sont multiples et nécessaires en ce moment que vit l'humanité.

 

« Le renforcement du multilatéralisme est un autre défi pour la communauté internationale et un engagement de notre politique étrangère. La défense de la démocratie et des droits de l'homme, la lutte contre le changement climatique, la migration, le désarmement, le combat contre le crime transnational sont, entre beaucoup d'autres choses, des sujets prioritaires de notre ordre du jour international, » a-t-il déclaré. Et il ajouté : « Nous aurons les meilleures relations avec tous les peuples du monde. »

 

Sur les élections

 

Le candidat à la présidence a commencé son allocution en faisant savoir qu'il avait obtenu la victoire au premier tour par plus de 3 000 000 de voix, ce qui lui donne un grand espoir d'être élu au second tour.

 

Puis, il a fait part de certaines inquiétudes concernant la situation actuelle de l'Equateur. « Il s'est passé presque 1 mois depuis le premier tour et les résultats définitifs n’ont pas encore été annoncés. Nous ne savons donc pas qui nous devrons affronter au second tour. » Et il a ajouté que cela ajoute une couche d'incertitude à ces élections.

 

Il a aussi déclaré que les éléments juridiques du Tribunal de Contentieux Electoral et l'ingérence d'autres fonctions de l’État dans le processus électoral l'inquiètent également : « Comme vous le savez, le rapport préliminaire de la Mission de l'OEA alerte avec une grande inquiétude sur la façon dont l'Inspection et le Parquet interviennent dans le processus électoral. »

 

Et il a ajouté que le fait qu'il existe des voix qui cherchent à ajourner les élections est également préoccupant. C'est pourquoi il a exprimé devant le corps diplomatique son désir que le calendrier électoral et le résultat des élections soient respectés.

 

« Ce sont les règles du jeu en démocratie et nous, nous les respectons mais le fait que tous les acteurs qui sont sur scène ne font pas de même nous inquiète. Nous, nous sommes absolument transparents en ce qui concerne le processus électoral. »

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://www.resumenlatinoamericano.org/2021/03/03/ecuador-arauz-anuncia-una-politica-exterior-soberana-integracionista-multilateralista-y-compromentida-con-los-derechos-humanos/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2021/03/equateur-une-politique-etrangere-souveraine-d-integration-multilaterale-et-respectueuse-des-droits-de-l-homme.html