Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Biden maintient que le Venezuela est une « menace inhabituelle »

4 Mars 2021, 19:02pm

Publié par Bolivar Infos

Le président des Etats-Unis Joe Biden a réaffirmé que le Venezuela est une  menace pour la sécurité nationale et la politique étrangère de Washington : « Il faut prolonger l'état d'urgence nationale déclarée dans le décret exécutif 13692 concernant la situation au Venezuela, » a déclaré Biden.

 

Ce décret contesté a été signé pour la première fois le 8 mars 2015 par le locataire de la Maison Blanche de l'époque, Barack Obama, qui, grâce à ce document, a mis en palce le blocus économique, financier et commercial illégal du Venezuela.

 

On pense que la décision de Joe Biden sera approuvée dans les prochaines heures et et ensuite publiée au Registre National et au Congrès des Etats-Unis.

 

Le ministre des Relations Extérieures du Venezuela, Jorge Arreaza, a rejeté mercredi la prorogation par le Gouvernement de Joe Biden du décret qui qualifie le Venezuela de « menace inhabituelle et extraordinaire. »

 

« Le Venezuela rejète catégoriquement la prorogation du décret illégal grâce auquel le Gouvernement des Etats-Unis applique des mesures coercitives unilatérales dans le cadre de sa politique d'agressions cruelles et systématiques contre le peuple, » a indiqué le chancelier Arreaza.

 

Le document produit par la chancellerie vénézuélienne affirma que cette mesure est une violation du Droit International : « Ce décret est contraire au Droit International, constitue un affront pour le système multilatéral et doit être abrogé » a indiqué la chancellerie vénézuélienne.

 

« Les Etats-Unis ignorent l'appel clair lancé par la rapporteuse spéciale des Nations Unies sur l'impact négatif des mesures coercitives unilatérales et la jouissance des Droits de l'Homme qui a appelé instamment et sans ambiguïté à lever ces mesures arbitraires qui ne sont pas conformes au Droit International, » a-t-elle ajouté.

 

Impact des sanctions illégales contre le Venezuela

 

Le décret d'Obama a marqué le début d'une série de sanctions mises en place d'abord par le Gouvernement d'Obama et ensuite par le Gouvernement de Donald Trump.

 

Dans sa déclaration devant l'Assemblée Nationale, le président du Venezuela Nicolás Maduro a dénoncé le fait que les sanctions ont porté un coup aux salaires des travailleurs : « Entre 2007 et 2012, le Gouvernement a obtenu 56 900 000 000 de $ dans une économie saine mais de 2015 à 2018, elle a baisse de façon drastique à cause des attaques (…) Le salaire économique a été l'un des secteurs les plus impactés ainsi que nos compagnies pétrolières. »

 

«Entre 2014 et 2017, la production de PDVSA a baissé de 69% à cause des sanctions et du blocus criminel (…) Nous sommes restés 13 mois sans vendre une seule goutte depétrole au monde mais même ainsi, nous avons réussi à maintenir l'investissement social, » a déclaré le chef de l'Etat.

 

A propos des impacts sur la production de PDVSA, le président a affirmé qu'à cause des sanctions, 102 500 000 de $ et le volume de 2 153 000 000 barils de brut pour le raffinage et l'exportation ont été perdus.

 

« La politique criminelle de Donald Trump a été de persécuter de façon criminelle les comptes vénézuéliens, ils nous ont volé plus de 43 000 000 000 de $. Cela a eu des conséquences criminelles sur la vie sociale du peuple vénézuélien, » a souligné le président Maduro. 

 

En plus de ces sanctions, Washington a également mis en place une politique destinée à renverser le Gouvernement de Maduro par des tentatives de coups d'Etat et même l'offre de « récompenses » pour ceux qui l'aiderait.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://www.telesurtv.net/news/venezuela-renovacion-decreto-pais-amenaza-inusual-eeuu-20210303-0034.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2021/03/venezuela-biden-maintient-que-le-venezuela-est-une-menace-inhabituelle.html