Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : La maire de Bogotá insulte à nouveau les migrants vénézuéliens

13 Mars 2021, 18:00pm

Publié par Bolivar Infos

La maire de Bogotá Claudia López a à nouveau suscité la polémique en faisant des déclarations xénophobes contre les migrants vénézuéliens qui se trouvent en Colombie qu'elle accuse de commettre des crimes et d'être « violents. »

 

« D'abord, ils assassinent et ensuite, ils volent, » a dit la maire à propos des migrants à propos de la mort du policier Edwin Caro tué par un citoyen présumé vénézuélien.

 

Caro, 24 ans, a été assassiné mercredi soir dans la localité de Chapinero, à Bogotá alors qu'il arrêtait avec un collègue 2 hommes à moto pour les inspecter. Pendant qu'ils menaient l'opération à bien, l'un de ces hommes a sorti une arme et a tiré sur l'agent.

 

L'autre policier a réagi et a abattu l'un des hommes. Celui qui a tiré sur Caro s'est enfui mais il a été arrêté après une poursuite. L'assassin présumé a été identifié comme Wilkerson Slyke Hernández, 28 ans, de nationalité vénézuélienne présumée, rapporte El Tiempo.

 

« Il a été assassiné par un migrant vénézuélien. Ce n'est pas la première fois,malheureusement, que nous avons affaire à des actes très violents de la part de migrants vénézuéliens. Ce n'est pas une affaire de vol, » a déclaré López.

 

« Ce n'est pas un cas exceptionnel »

 

La maire qui, à d'autres occasions avait fait des généralisations xénophobes contre les citoyens vénézuéliens a insisté sur le fait que ce n'était pas « exceptionnel » car « il y a une minorité de migrants vénézuéliens profondément violents. »

 

Et elle a ajouté : « Ici, nous ne pouvons pas permettre à certains de profiter de la solidarité de la Colombie et de continuer à avoir cette sorte d'actes violents de la part des migrants vénézuéliens. »

 

« Aux Vénézuéliens, on leur offre tous, quelles garanties avons-nous, nous, les Colombiens ? » a-t-elle ajouté et ensuite, elle a demandé que ses accusatiosn « ne provoquent pas de xénophobie » !...

 

Critiques

 

Le sénateur Gustavo Petro a qualifié les paroles de Claudia López de « barbarie d'extrême-droite. »

 

La vice-présidente conservatrice Marta Lucía Ramírez a écrit que son compte Twitter: « Nous rejetons fermement toute bande criminelle ou délinquante à Bogotá mais au lieu d'en rendre responsables les Vénézuéliens par xénophobie, nous devons concevoir des programmes sociaux de travail pour les insérer dans le monde du travail comme nos travailleurs informels dans les rues. »

 

Le conseiller de Bogotá Carlos Galán a dit que « le discours xénophobe de la maire Claudia López ne représente pas Bogotá. »

 

« Nous ne pouvons pas permettre à la maire de poursuivre cette stratégie pour éluder sa responsabilité dans la politique de sécurité, unepolitique qui est un échec évident à Bogotá, » a-t-il souligné.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://www.resumenlatinoamericano.org/2021/03/12/colombia-la-alcaldesa-de-bogota-vuelve-a-emitir-juicios-xenofobos-en-contra-de-los-venezolanos-primero-asesinan-y-luego-roban/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2021/03/venezuela-la-maire-de-bogota-insulte-a-nouveau-les-migrants-venezueliens.html