Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Colombie: Assassinat du journaliste qui a montré au monde le conflit colombien

28 Avril 2021, 17:26pm

Publié par Bolivar Infos

Aujourd’hui, les journaux ont annoncé le regrettable assassinat des journalistes espagnol David Beriain et Roberto Fraile alors qu’ils réalisaient un reportage sur la chasse clandestine au Burkina Faso.

 

Beriain est connu en Colombie pour avoir réalisé en 2008 un reportage dans lequel il avait interviewé le chef guérillero Pastor Alape, l’un des chefs insurgés les plus recherchés à cette époque d’aggravation de la guerre intérieure. Le reportage, « 10 jours avec les FARC » a été l’objet d’une polémique aussi bien en Colombie qu'en Espagne où il a été publié par le journal ABC et diffusé en plusieurs fois sur le site ADN.

 

En 2008, le Gouvernement colombien construisait un récit qui affirmait que la défaite de l’insurrection armée des FARC était une question de mois après que plusieurs coups aient été portés au cœur de cette organisation de guérilla. Cette interview, qui abordait la réalité du conflit colombien de façon critique et analytique a mis en évidence le fait que la situation du conflit en Colombie était tout autre et que comme le disait le commandant des FARC, le chemin qu'elles suivaient n’était pas l’extermination de l’armée mais une solution politique négociée au conflit.

 

Aujourd’hui l’ancienne guérilla des FARC, après les négociations qui ont permis l’accord de paix avec le Gouvernement colombien en 2016, s’est constituée en parti politique et les anciens chefs guérilléros comme Pastor Alape se sont engagés à garantir la mise en œuvre de l’accord bien que le Gouvernement colombien ne le respecte pas. Eux, ils ont montré l’exemple en suivant le chemin de la paix.

 

Le travail de David Beriain en Colombie où il a réalisé, de plus, le documentaire « Amazonas clandestin » qui aborde le problème de la guerre dans la périphérie colombienne ne cherchait sans doute pas à apporter la paix dans ce pays troublé mais plutôt à mettre à nu de façon déchirante la vérité d’un conflit qui sans aucun doute affectait la Colombie et avait des répercussions sur le monde. Mais précisément, son travail destiné à la recherche de la vérité a fait tourner les yeux du monde vers la Colombie et d’une certaine manière a provoqué les actions politiques qui ont rendu possible la seule issue que pouvait avoir ce terrible conflit : un accord de paix.

 

Sur son compte Twitter, Pastor Alape a évoqué la mémoire du journaliste espagnol : « J’ai connu David Beriain à l’époque de la résistance armée dans les montagnes du Sud de Bolivar. Il faisait son travail de journaliste avec une cohérence critique. Sa mort me fait de la peine, c’est le risque quand on cherche la vérité. Bon voyage, reporter de l’éternité. » Le risque de chercher la vérité comme dit Alape, a été dévoré par les serres de la guerre, celle qu’il a racontée mais sans aucun doute qu’il voulait montrer pour que la répulsion du public se déchaîne et que le monde prenne la décision de suivre la voie de la vie et de la paix.

 

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://www.resumenlatinoamericano.org/2021/04/27/colombia-asesinado-david-beriain-el-periodista-que-mostro-al-mundo-la-realidad-del-conflicto-colombiano-ocurrio-en-burkina-faso/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2021/04/colombie-assassinat-du-journaliste-qui-a-montre-au-monde-le-conflit-colombien.html