Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Colombie : La Mission internationale présente son rapport préliminaire 

4 Juin 2021, 17:17pm

Publié par Bolivar Infos

La Mission de solidarité internationale et d’observation des droits de l'Homme a présenté jeudi un rapport préliminaire sur la répression par l'Etat des protestations qui durent depuis plus d'un mois.

 

Ismael Jalil, l'un des membres de la mission, a déclaré qu'il y a un blocus médiatique sui empêche le monde de voir ce que fait le Gouvernement d'Iván Duque, qu'il a qualifié de "massacre" mais qu'ils « n'ont pas cessé de donner des informations qui n'ont pas pu être prouvées, » c'est pourquoi ils se sont répandus sur tout le territoire colombien pour recueillir leurs propres témoignages et leurs propres chiffres.

 

Selon Jalil, les membres de la mission ont pris contact avec plusieurs organisations locales de droits de l'Homme comme l'ONG Temblores qui a rassemblé de nombreuses violations commises par des membres de l'escadron mobile anti-émeutes (ESMAD) et ont cité des exemples de ces faits corroborés par eux lors de leur déploiement sur le territoire.

 

« Nous avons vu beaucoup de provocations et de violence de lapart de la force publique. Il est très triste d'arriver de protestations totalement pacifiques, d'ouvrir la télé et de voir la répression et la violence excitée par les médias hégémoniques qui cherchent à criminaliser la protestation, » a-t-il dit.

 

Les membres de la mission ont indiqué que beaucoup de victimes n'ont pas donné leur identité par peur des représailles : « Les droits de l'Homme sont violés en Colombie et la communauté internationale accepte qu'il n'y ait pas de condamnation ferme de la part des institutions. »

 

La mission a reçu des plaintes concernant « l'inactivité de l'Etat » face aux violations des droits de l'Homme et au fait qu'on a l'habitude « de criminaliser les victimes plutôt que ceux qui les ont attaquées. » Elle a noté aussi la disparité entre les plaintes des organisations de droits de l'Homme et celles qui sont reconnues par le Ministère Public.

 

Elle note que cela fait partie de « l'omission de l'Etat » dans la protection des droits de l'Homme et renforce le manque de confiance dans les institutions.

 

Le rapport dit : « On peut conclure que les excès de la force publique correspondent à des qualifications pénales comme la disparition forcée de personnes, les délits contre la vie (homicides), les délits contre l'intégrité physique (lésions oculaires), les délits contre l'intégrité sexuelle (viols), les délits contre le liberté de réunion et la libre exercice de al manifestation. »

 

« Il n'y a aucun doute sur le caractère de crimes contre l'humanité de ces délits » note le rapport de la commission en conclusion. Le rapport définitif sera prêt dans les prochaines semaines.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://www.telesurtv.net/news/mision-internacional-presenta-informe-preliminar-violaciones-derechos-humanos-colombia-20210603-0024.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2021/06/colombie-la-mission-internationale-presente-son-rapport-preliminaire.html