Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nicaragua : Lettre de la chancellerie nicaraguayenne à la chancellerie d' Espagne

29 Juin 2021, 17:24pm

Publié par Bolivar Infos

Madame la chancelière du royaume d' Espagne a fait ces jours-ci des déclarations agressives sur le Nicaragua, et sur le Président de Nicaragua qui nous rappellent le cynisme et l'insolence de tant de violences et de crimes atroces commis par la couronne espagnole lors de la brutale conquête des terres sacrées de Notre Amérique.

 

En montrant une ignorance crasse et une férocité impropre à la diplomatie, madame González s'adresse au Président d'un peuple libre et souverain avec une voix d'huissier sans se rendre compte, dans sa tirade délirante de grand manitou gâté que nous avons eu des siècles sans domination espagnole et que nous n'avons jamais reconnu aucune bonté dans ces crimes hispaniques furibonds, des crimes contre l'humanité.

 

Culturellement, nous n'avons jamais été et ne sommes pas des sujets de votre Royaume. Bien au contraire, Madame González. Nous avons été soumis à la domination et à l'esclavage par la force brutale de l'épée et de la croix.

 

Nous, nous avons dénoncé et nous dénonçons toujours la barbarie et l'anéantissement de nos peuples originaires, le pillage cupide de nos ressources naturelles, l'asservissement de nos langues et de nos cultures ainsi que l'implantation sauvage ou imposition de symboles qui ne nous appartiennent pas. Et nous vous dénonçons aujourd'hui en tant qu'expression de la méconnaissance grossière et irrespectueuse que produit une certaine prétention, grossière et ridicule, à la supériorité que vous vous attribuez vous-même et que vous exhibez.

 

Ici, Madame González, malgré vos nostalgies, le soleil qui ne se couche jamais nous illumine et il y a un peuple qui a une histoire courageuse, à forte mémoire et de gloire et de victoires.

 

Sachez, Madame González, que « la souveraineté d'un peuple ne se discute pas, elle se défend » comme nous sommes en train de la le faire, nous, avec notre identité, avec notre dignité et notre courage propres à notre sans indigène et afro-descendant.

 

Pourquoi ne mettez-vous pas dans votre auguste Royaume un tout petit peu de cette démocratie que vous exigez des autres en libérant vos prisonniers politiques, en ouvrant la voie aux luttes et aux demandes indépendance et en appliquant les règles civilisée sà ceux qui ont le droit de lutter pour leurs croyances sans que cela provoque d'absurdes persécutions, l'exil ou l'injuste prison comme c'est arrivé aux dirigeants catalans récemment graciés, dans de sgtrictes conditions de « non répétition. »...

 

Vous avez violé leurs droits de l'Homme pendant 3 ans et vous continuez à violer les droits de l'Homme de ceux à qui il est interdit de fait d'exercer des fonctions publiques... C'est ça, la démocratie ?...

 

Vos insultes, vos offenses et vos menaces déplacées ne montrent que votre faiblesse de caractère et la faiblesse de vos arguments, rendue évidente par le fait que vous n'employez pas le langage et n'exercez pas les pratiques obligatoires de la diplomatie.

 

Nous constatons que votre ambassade au Nicaragua, n'est qu'un pâle reflet d'une politique d'ingérence, d'intrusive, mal éduquée, mal élevée, capricieuse, dévitalisée et servile, de soumission et de suivisme de l'envahisseur yankee.

 

Quel rôle triste, navrant et regrettable, Madame González ! Demanderez-vous pardon un jour pour toute votre indécente dureté... ?

 

Nous luttons contre les impérialistes de la Terre, ennemis de l'humanité !

 

Managua, 26 juin 2021

Ministère des Relations Extérieures

Gouvernement de Réconciliation et d'Unité Nationale 

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://www.resumenlatinoamericano.org/2021/06/28/nicaragua-el-gobierno-de-daniel-ortega-acusa-a-espana-de-tener-una-politica-injerencista-caprichosa-y-servil-al-yanqui-invasor/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2021/06/nicaragua-lettre-de-la-chancellerie-nicaraguayenne-a-la-chancellerie-d-espagne.html