Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pérou : La semence et la récolte de l'eau

3 Juin 2021, 17:11pm

Publié par Bolivar Infos

La semence et la récolte de l'eau, une technique ancestrale qui a provoqué l'étonnement lorsqu'elle a été évoquée pendant le débat présidentiel.

 

La proposition de Pedro Castillo de promouvoir « la semence et la récolte de l'eau » a étonné car personne dans le milieu des réseaux sociaux et des médias ne savait ce que c'était.

 

Ce qui est sûr, c'est que cette pratique ancestrale qui permet d'optimiser l'utilisation de l'eau de pluie pour en profiter pendant les périodes de sècheresse, entre dans l'ordre du jour des politiques publiques de l'Etat et est uen technique reconnue mondialement.

 

La semence et la récolte de l'eau est l'une des stratégies qui permet au Pérou d'affronter l'impact du changement climatique et la rareté de l'eau pour l'agriculture et la consommation humaine.

 

Qu'est-ce que c'est ?

 

La semence et la récolte de l'eau fait référence aux interventions internationales destinées à retenir, infiltrer, stocker et réguler les eaux de pluie pour qu'elle puisse être utilisée à certains endroits à un certain moment.

 

Dans la pratique, cela consiste à emmagasiner la ressource hydraulique en construisant des disques de pierre avec un noyau d'argile dans les sources des vallées où naissent les fleuves. 

 

Cette stratégie fait appel à différentes techniques qui ont été comprises par des cultures comme Chavín, Nasca, Mochica, Chimú, qui ont eu la plus grande efficacité dans les travaux d'ingénirie hydraulique.

 

Ces techniques ont été perfectionnées et étendues parles Incas sur une grande partie de leur territoire et c'est ainsi qu'ils ont garanti l'approvisionnement en eau et en aliments de toute leur population.

 

Parmi les diverses techniques utilisées, il y a les tranchées d'infiltration, l'application de zéolithes et la réhabilitation de terrasses en formation lente.

 

Ces techniques sont expliquées par l'ingénieur Jaime Llosa Larrabure dans son livre qui verra bientôt le jour. 

 

Pourquoi est-ce important ?

 

Cette pratique permet d'améliorer la disponibilité, l'accès et l'utilisation de l'eau pour l'agriculture familiale dans des micro-vallées des Andes.

 

Cela a fait que cette stratégie ait été protégée, revalorisée et appliquée comme technique d'adaptation au changement climatique dans un processus de dégradation de l'environnement.

 

En 2015, le ministère du développement agricole et de l'arrosage (MIDAGRI) a reconnu la nécessité d'engager un programme national de semence et de récolte de l'eau et l'a reflété dans une publication. 

 

Le MIDAGRI considère qu'avec cette technique, « on peut affronter le changement climatique qui affecte les glaciers dans les Andes » et met en danger « les sources d'eau qui approvisionnent l'agriculture, les différentes industries et la consommation humaine en général. »

 

Récemment, l'expérience péruvienne concernant la semence et de récolte de l'eau a été reconnue comme l'une des meilleures lors d’une manifestation organisée par l'Agence Espagnole de Coopération Internationale (AECI).

 

L'étonnement suscité par la proposition de Pedro Castillo de promouvoir « la semence et la récolte de l'eau » pourrait être un bon prétexte pour faire mieux connaître cette technique surtout quand on a déjà alerté sur la crise de l'eau au Pérou et qu'on prévoit que le stress hydrique arrive à un point critique à Lima avant 2025, comme l'estime CooperAcción. 

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://www.resumenlatinoamericano.org/2021/06/01/nacion-mapuche-siembra-y-cosecha-de-agua-la-propuesta-desconocida-de-pedro-castillo/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2021/06/perou-la-semence-et-la-recolte-de-l-eau.html