Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Médias, réseaux et murs, la communication populaire dans le Congrès Bicentenaire

3 Juin 2021, 17:12pm

Publié par Bolivar Infos

Par Geraldina Colotti

 

Dans tous les secteurs du Congrès Bicentenaire des Peuples qui s'achèvera en juin et vise à commémorer la bataille de Carabobo, cruciale pour l'indépendance du Venezuela, le problème de la communication s'est imposé comme élément central et nécessaire. Il faut rappeler, en effet, que les changements réels se font avant tout dans la structure, dans le domaine économique et politique et il faut dire aussi que pour les produire, en plus de lutter, il faut faire connaître son programme et conquérir l'hégémonie dans la bataille permanente des idées.

 

Une tâche très difficile aujourd'hui, à un moment où les médias hégémoniques sont des acteurs de premier ordre dans la construction des conflits, des guerres de quatrième et de cinquième génération. Et plus encore dans les pays capitalistes où les mécanismes de confrontation et d'altération de la perspective socialiste sous toutes ses formes semblent beaucoup plus sophistiqués et omniprésents et visent à récupérer les secteurs populaires ou au moins à engourdir leurs capacités de jugement.

 

Dans un système mondialisé dans lequel l'information-marchandise répond aux intérêts des grands monopoles internationaux, il faut lui opposer une offensive capable de démanteler ses mécanismes en construisant une nouvelle capacité critique, de nouvelles formes d'identification, un nouveau symbolisme explosif. Des sujets sur lesquels, pendant des années, la Révolution Bolivarienne, ayant dû contrecarrer les attaques multiformes qu'a subi la résistance du peuple pour l'obliger à se révolter contre le Gouvernement Bolivarien, a construit une grande controffensive aussi avec la communication populaire.

 

C'est ce qu'on a vu dans la rencontre internationale sur la communication digitale et qu'on eput voir dans toutes les autres rencontres virtuelles du Congrès Bicentenaire où se détache le rôle de stimulant du Parti Socialiste Uni du Venezuela et de ses dirigeants qui sotn chargés de cette tâche en commençant par Adán Chávez, les féministes Andreina Tarazon, Gladys Requena et Carolys Perez et la vice-présidente de la Commission d'Agitation et de Propagande du PSUV, Tania Díaz.

 

Infatigable, volcanique et inclusive, Tania a dirigé la rencontre internationale sur la communication de préparation au Congrès Bicentenaire assistée par Lidice Altuve et Beberly Serrano, qui coordonne les Brigades Internationales de communication solidaire du parti (BRICS-PSUV). Lors de cette rencontre qui comprenait plusieurs interventions internationales, tout le monde s'est entendu au sujet de la communication dans les divers secteurs du Congrès en commençant par la Plateforme ouvrière anti-impérialiste (PCOA), présente grâce à certains de ses représentants internationaux.

 

Un sujet en relation avec celui de la formation politique qui, comme l'a dit Tania, a une importance capitale à l'université internationale de la Communication (LAUICOM), un projet conçu par un groupe d'intellectuels militants comme le philosophe Fernando Buen Abad, qui organise des séminaires sur le thème de la sémiotique militante. L'université, créée l'année dernière par Maduro avec l'aide des principaux lieux d'élaboration théorique au Venezuela et ailleurs a acquis aujourd'hui une valeur symbolique supplémentaire.

 

En effet, elle a ouvert physiquement sesportes dans ce qui fut l'ancien siège du journal d'oppositionEl Nacional, abandonné pendant des années par ses propriétaires résidant à l'étranger et exposé au vandalisme. Le local a été saisi par le Gouvernement Bolivarien comme réparation dans le procès en diffamation engagé par Diosdado Cabello contre le journal qui prétendait qu'il faisait partie d'un réseau de trafic de drogues, le Cartel de Los Soles, et qu'il a gagné. 

 

Tania a présenté leprojet d'une plateforme de communication internationale qui aura en son centre une agence d'information prête à démanteler, grâce à des données et à des analyses, la propagande médiatique au service de l'impérialisme. Ensuite, la députée s'est rendue à la rencontre avec le président Maduro et les autres dirigeants du processus bolivarien pour donner les résultats de la campagne de communication réalisée grâce à « médias, réseaux et murs » qui a créé des fresques inspirées du Bicentenaire dans toutes les communautés.

 

« Une œuvre extraordinaire de construction collective » a dit le camarade Zerpa, du comité organisateur en indiquant le calendrier des réunions prévues pour le Congrès Bicentenaire. Un avis partagé également par la ministre des Communes, Noris Herrera, qui a évoqué l'apport des communautés mis en relief par la création d'un drapeau de 50 mètres de long qui a accompagné le parcours de la torche du bicentenaire sur les lieux historiques de l'indpéendance.

 

A cette occasion, a dit Requena, Maduro a approuvé l'entrée au Panthéon National de 4 héroïnes de la lutte pour l’indépendance. Sont programmés aussi 2 forums sur les luttes qui se déroulent en ce moment en Palestine et en Colombie et la prise de psossession des conseils de Gouvernement Présidentiel du Pouvoir Populaire chapitre femmes, communes et jeunes. Un calendrier, a dit Norris Herrera, dans lequel « donner libre cours à la créativité au plus haut niveau. »

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://www.resumenlatinoamericano.org/2021/06/01/venezuela-medios-redes-y-paredes-la-comunicacion-popular-hacia-el-congreso-bicentenario/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2021/06/venezuela-medias-reseaux-et-murs-la-communication-populaire-dans-le-congres-bicentenaire.html